Sortie du 2 juillet 2015 par David.C Tour de la Meyna

Au départ de Larche, itinéraire varié et assez long autour de ce joli sommet, accessible mais en mode "alpinisme".

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau et chaud, nuageux l’après midi.

Récit de la sortie

Ce tour assez long (environ 6h30) se déroule dans des paysages variés. La raide montée jusqu’au col de Mallemort est la partie la plus fastidieuse mais elle permet de prendre du dénivelé rapidement.

De là, la vue sur les ruines des casernements de Viraysse est étonnante, on se croirait dans un décor de cinéma. Ils ont été construits de 1887 à 1889 et occupés et entretenus jusqu’en 1940. Le panorama sur des grands sommets comme le Massour ou le Brec de Chambeyron est également remarquable.

La montée jusqu’au col de la Portiolette se déroule ensuite dans une ambiance plus minérale presque dolomitique. Nous hésitons à monter à la Tête de Sautron mais nous renonçons, craignant que le temps change et que le panorama du sommet soit limité par les cumulus bourgeonnants.

Nous descendons donc tranquillement en direction de Larche, en passant à proximité du lac de Viraysse et toujours en admirant la silhouette élégante de la Meyna.

Dernière modification : 16 septembre 2015

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 2 juillet 2015

Publiée le 16 septembre 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 16 septembre 2015 à 18h42

    C’est vrai que ces baraquement sont étonnants !
    Sur la dernière photo la cime est vraiment belle.
    Grace à la nouvelle fonctionnalité, j’ai rajouté le lien avec le topo de la Meyna.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !