Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Temps mitigé avec passages nuageux fréquents sans précipitation et température clémente.

Récit de la sortie

Ce lundi, je voulais retrouver les cimes, et la météo à Gap n’est pas très engageante.

Néanmoins, je brave mes incertitudes ainsi que la pluie fine qui s’abat sur le pare-brise de ma voiture et rejoins le hameau du Chalp juste après le village de Crévoux.

Là, je suis accueilli par un soleil timide mais rassurant ainsi que par deux copains randonneurs.

Départ de la randonnée, plein nord sur un bon sentier en direction de la cabane de Jaffeuil / Pic de Chabrières.

Une belle cascade déverse son torrent d’eau cristalline dans la vallée, et je remarque déjà, bien au-dessus d’elle, et à travers deux parois rocheuses, ce qui pourrait être notre objectif du jour.

Le sentier monte en lacets et débouche sur un beau replat herbeux avec vue sur un magnifique cirque montagneux.

D’ici, mon doute précédent sur l’identité de mon objectif, n’est plus permis, c’est bien lui, au nord-ouest, le Mont Tailland et son antécime à sa droite.

Je devine deux possibilités d’ascensions vers la ligne de crête :

  • la première décrite dans le topo qui consiste à contourner le cirque par la droite en réalisant un arc de cercle pour aller chercher la croupe herbeuse à gauche, celle-ci débouchant directement vers l’ antécime du Mont Tailland.
  • la deuxième consiste à suivre la sente bien visible sur la droite et qui monte par le nord-est vers le Pic de Chabrières et les poteaux métalliques de ses remonte-pentes.

Après avoir bien observé la ligne de crête et ce qui ressemble à un col entre le Pic de Chabrières (à ma droite) et l’antécime du Mont Tailland (à ma gauche), je constate que celle-ci paraît bien nette et donc, praticable.

Nous optons donc pour la deuxième solution.

La montée est physique mais agréable, et sur sa partie finale, nous coupons en léger dévers vers le col en passant sous le Pic de Chabrières qui n’est pas un objectif, aujourd’hui.

La ligne de crête franchie, une vue immense nous ravit.

Au sud la sublime pointe du Grand Parpaillon, la Grande Combe, le Pic de Boussolenc, le Silourais ainsi que l’imposant Pouzenc, sont omniprésents et bien saupoudrés de neige en leur base.

À l’ouest le Morgon et le lac de Serre-Ponçon, à l’est les hauts sommets de la Haute Ubaye et du Queyras et au nord, le Pic du Clocher et le domaine skiable de Risoul, ainsi que le massif des Écrins.

La ligne de crête n’est pas très en neige, et l’antécime est vite atteinte.

Nous posons nos pieds sur le sommet du Mont Tailland dix minutes après et le panorama est bien évidement exceptionnel.

Le magnifique Pic St-André est juste en dessous à l’ouest, mais nous y renonçons, car l’aller-retour en crête pour l’atteindre paraît extrêmement délicat.

Effectivement, celle-ci est bien enneigée, et la présence de corniches n’est pas très engageante.

Le retour est jouïssif, et le bilan de cette ascension est bien évidemment extrêmement positif.

Dernière modification : 15 septembre 2018

A propos

Auteurs de cette sortie : ,

Randonnée réalisée le 13 juin 2016

Publiée le 16 juin 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 1er juillet 2016 à 18h35

    Salut Cyril,
    Est-ce que l’arête ouest du Pic-Saint-André te semble praticable ?
    J’ai passé quelques jours sur Embrun récemment et cette arête a retenu toute mon attention !

  • par Le 2 juillet 2016 à 12h34

    Aucune idée Dyn’s ! je n’ai pas pu la voir lors de mon ascension, et je n’ai jamais vu de topo sur ce versant !

  • par RolandLe 5 juillet 2016 à 15h46

    Cyril, je n’ai pas parcouru l’arête O mais je me souviens d’être un peu descendu dedans : très très raide, des barres en rocher pourri, des piles d’assiettes etc etc ... Monter par cet itinéraire est super engagé et descente obligatoire en boucle par la Chalp...

  • par RolandLe 5 juillet 2016 à 15h47

    pardon messag epour Dyn’s bien sûr.

  • par Le 31 juillet 2016 à 09h52

    Un récit qui donne envie ! L’arrête Ouest depuis le Mont Orel, je n’ai pas eu le temps d’aller jusque là hier, météo trop instable. J’aurai aimé préciser le niveau de difficulté

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !