Abonnez-vous à notre newsletter !

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Très beau temps tout au long de la sortie mais comme bien souvent au sommet, vent et nuages.....

Récit de la sortie

  • Distance : 21,2km
  • Dénivelé cumulé positif : 1443m
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente : 3h

Plus habituée aux sommets des Préalpes de Digne et au massif de l’Ubaye, le Géant de Provence se doit d’être gravi une fois dans sa vie.

Je m’excuse par avance si mon récit manque d’enthousiasme, mais cette sortie ne m’a pas apportée la plénitude que je trouve en général en montagne.

Départ de Ste Colombe à 7h15, le soleil est encore endormi.
Un petit bout de piste et on arrive à la 1ère intersection pour entamer la Combe d’Ansis. La montée est douce et agréable en sous-bois. La vue sur le panorama alentour est malheureusement bien obstruée par la couverture forestière et c’est comme cela jusqu’à l’altitude de 1700m environ soit presque au sommet...

On avance inexorablement, les kms sont avalés mais le dénivelé a du mal à défiler.
Viens ensuite la Combe de Fiole, et c’est toujours pareil. Seule l’arrivée au Rocher de l’Aiguille enjolive un peu la monotonie de la majeure partie de la rando.

Ensuite, ça devient plus intéressant, on arrive au Jas des Pélerins et rapidement au pierrier final ; l’observatoire et le sommet sont enfin visibles. Les derniers 200m de D+ sont usants surtout avec les kms dans les pattes.

Le froid nous saisit à la chapelle Ste Croix alors que la température était bien agréable jusque là.

Puis c’est l’arrivée au sommet avec le flux de touristes, voitures, cyclistes. On s’éloigne un peu plus au calme mais malheureusement le spectacle attendu sur le panorama sera gâché par un vent violent et une couverture nuageuse qui ne nous laisserons entrevoir les Alpes que furtivement.

Nous redescendrons rapidement pour nous réchauffer et déjeuner au pied du pierrier. Puis c’est la descente finale, longue et monotone.

Nous voyons le Ventoux presque à chaque fois lors de nos sorties en montagne, il nous fallait donc aller sur ce sommet pour essayer d’avoir la vision inverse. C’est chose faite !

Dernière modification : 1er novembre 2016

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : https://www.youtube.com/channel/UCL...

"Comment rester dans les brumes de la vallée et les tracas de la vie, lorsque là-haut un monde d'une pureté éternelle vous tend ses bras étincelants !...." Passionnée par la montagne, flore et faune, je randonne dès que je peux à la découverte de mes préalpes dignoises, ubaye et mercantour....

Randonnée réalisée le 16 octobre 2016

Publiée le 1er novembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 2 novembre 2016 à 07h26

    La plénitude, il faut venir la chercher quand le Ventoux est fermé aux touristes, vers la mi-novembre

  • par Le 2 novembre 2016 à 08h39

    Ou avant qu’ils soient levés !
    Voir ce topo
    https://www.altituderando.com/Mont-Ventoux-1911m-versant-nord
    Pour résumé l’ascension du versant nord en mai :
    Heure de départ : 3h35
    Table d’orientation nord : 8h04
    Début de la descente : 9h45 (arrivée des premiers touristes)

  • par Le 2 novembre 2016 à 08h53

    Le Ventoux, pour ma part, je me le réserve pour le vélo de route. Il est vrai que j’ai du mal à me motiver pour l’ascension d’un sommet que l’on peut rejoindre en voiture, comme celui-ci, le Chiran, le Lachens (Var) etc...

  • par Le 2 novembre 2016 à 09h29

    Je l’ai fait à vélo et par les 3 versants. Je te conseille quand même de faire la Draille de Fontfiole, une "randonnée du vertige" pas si vertigineuse, mais très esthétique.

    https://www.altituderando.com/sortie2033

  • par Le 2 novembre 2016 à 10h28

    Ca, je l’ai déjà fait, Alain, en 2010, au départ du Mont Serein ! c’est la seule rando, d’ailleurs, que j’ai fait dans le secteur, en dehors d’une rando-raquette en hiver, sur la crête "Chalet Reynard - Sommet !

  • par Le 2 novembre 2016 à 10h30

    Les 3 montées en vélo de route aussi, c’est trop bon ! par Bédoin, Malaucène, ou Sault.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !