Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Rares éclaircies furtives entre de lourds passages nuageux accrochant les sommets. Froid, un peu venteux sur les crêtes.

Récit de la sortie

La neige est là, enfin... C’est donc en mars qu’on aura enfin eu le gros gavage de moyenne montagne... Allons donc profiter des forêts enneigées, même si la météo se contente d’être hivernale... Inutile de monter trop haut, les sommets sont dans les nuées. Allons donc voir ces forêts au dessus du Sappey, en direction des Emeindras et des crêtes...

Départ vers 15h30 du Sappey... Sitôt la route quittée, voilà le chemin couvert de poudreuse immaculée. Bon, il va falloir faire la trace...

On part dans 30 cm de neige... Tout est ouaté, poudré, blanchi... Décor d’hiver, enfin... On prend la direction du habert de Chamechaude... Bon voilà, plus on monte, plus la poudreuse se fait profonde, et les raquettes ne servent pas à grand chose dans une poudreuse aussi légère... La montée est beaucoup plus lente et fatigante qu’escomptée, c’est clair qu’il faudra revoir les ambitions à la baisse...

Dans la montée finale sous le habert, c’est maintenant plus d’un demi mètre de poudreuse dans laquelle on brasse, et malgré les raquettes on s’enfonce jusqu’aux genoux... Ce n’est plus raisonnable, et il est d’ailleurs presque 17h30, tant pis pour les prairies immaculées des Emeindras et la vue depuis les crêtes, demi tour...

Descente expédiée presque trois fois plus rapidement que la montée... Retour tranquille vers le Sappey, alors que la lune daigne finalement se montrer dans une trouée...

Dernière modification : 8 mars 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Randonnée réalisée le 7 mars 2017

Publiée le 8 mars 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !