Le Grand Piton du Salève (1379m), promenade de piton en piton sur les crêtes

Sortie réalisée le 7 juin.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Une tranquille promenade dans la verdure débonnaire...

Conditions météo

Grand beau, pas trop chaud.

Récit de la sortie

Marre des sommets prestigieux faits des rochers, cailloux, falaises, qu’on atteint par abominables montées et descentes casse-pattes ? Un petit tour au Salève s’impose ! Et pas le côté nord et ses vertigineuses falaises, plutôt le côté sud, débonnaire et paisible, totalement délaissé par la foule...

Départ vers 16h pour une balade sans prétention... Juste histoire de profiter de la verdure du début d’été pour quelques heures de libre dans cette journée magnifique... Une balade de bosse en bosse jusqu’au Grand Piton, dans un immense décor juste cloisonnée par les clôtures des pâturages et ses multiples portillons qu’il ne faudra pas oublier de refermer... Les vaches paisibles contribuent au décor bucolique, bien que celles du premier champ traversé par le sentier se révèleront être plutôt beuglantes et poursuivantes, obligeant à rapidement aller plonger sous les barbelés pour se mettre à l’abri...

Verdure, décor, fleurs... Un bon plein de fraîcheur avant de replonger dans la ville et ses problèmes, vers 20h...

Dernière modification : 13 juin 2017

En photos Les vignettes seront mises à jour peu à peu. – Explications

Au départ la Croisette, la vue est déjà là... Quelques vaches pas vraiment placides... On domine le bassin genevois. Cheminement dans les clairières... Grands pâturages à traverser... Vue sur le col d’Evires, les Bornes... Une verdure presque caricaturale... Une ferme... Les gentianes jaunes fleurissent déjà... Un petit passage en forêt... Un regard sur Genève. Les plaines du bassin genevois... Plus au nord, la partie plus connue et plus aventureuse de la montagne... La tour du Grand Piton. Descente en forêt... Le Mont Blanc émerge au loin... Promenade dans le verdure... Hêtre ou pas hêtre ? Telle est la question ! L’appareil photo ne pourra jamais capturer les véritables couleurs... Un regard vers le Chablais... Sur le chemin du retour... Genève, encore... Descente vers la Croisette... La vallée de l’Arve, le Môle sur fond de Haut-Giffre...
le 7 juin

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Sortie publiée le 13 juin