Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Très venteux (70-80 sur les arêtes) mais très chaud et assez beau.

Récit de la sortie

Introduction

Cette arête, on l’avait repérée en 2016 lors de notre ascension de la Pointe des Leissières, cette année, c’est la bonne.

Sortie du 07 juillet 2017

11h00 en montant au Col, on voit un embouteillage au loin... On s’y approche et là surprise... Ils font des tirs de mines pour enlever des rochers prêts à s’écrouler sur la route.

Bon, c’est pas grave, on se gare et l’on aperçoit au même moment un sentier montant sur la gauche, on se lance sur ce sentier-là.

11h35 c’est l’heure où nous arrivons tous les quatre au Col de l’Iseran, lieu de départ initial.

La Pointe des Leissières est vraiment très proche et comme dirait Patrick, "partir du col et faire 250m de D+ pour atteindre 3000 ça ne vaut rien" et il a bien raison, c’est pour cela qu’on lui a concocté une longue traversée d’arêtes, le terrain qu’il convoite le plus.

12h00 on atteint tous ensemble la Pointe des Leissières : le premier 3000 de la journée. On se promet de faire des photos à tous les sommets : il y en a 4 au total.

Il faut redescendre légèrement en face ouest pour retrouver le sentier.

L’arête qui s’ensuit est facile jusqu’au 2ème sommet : l’Ouillette.

Patrick et moi-même, qui adorons les arêtes, décidons tout de même de suivre le fil qui est quand même plus engagé que le passage normal : des pas de 2b/c récurrents.

Tandis que Fred et Lucas suivent le passage normal.

L’Ouillette est atteinte à 12h50, l’heure où nous allons se restaurer.

Après une petite pause, c’est reparti, une belle descente de 50 mètres où la cotation PD se justifie : des dalles raides entrecoupées de vires remplies de gravillons prêts à partir.

La suite n’est pas vraiment difficile si l’on contourne le fil par l’ouest où se trouve une petite sente.

Ce sont toujours les mêmes qui suivent l’arête qui n’est pas facile, pour rejoindre l’antécime de la Calabourdane (environ 3060m), pointe non nommée sur IGN.

Un pas de 3b sur bon rocher blanc sur 5m pour atteindre une zone plus plate avant le sommet de l’antécime 3060m de la Calabourdane.

Je rappelle que ce passage n’est pas obligatoire, c’est une variante volontaire que l’on a pris pour suivre le fil.

Au Col de la Calabourdane, Patrick décide de suivre le fil encore une fois mais cette fois-ci, ce sont des passages effilés ainsi que des pas de 3c qui l’attendent, moi je préfère contourner par l’ouest.

Mais je ne loupe pas le prochain sommet : la Pointe de la Calabourdane (3072m), non nommée mais cotée sur IGN.

On se rapproche de la Pointe de l’Arselle (3110m), le dernier bastion rocheux de la journée.

Le sommet est atteint à 14h00 !

Moi et Lucas voulons continuer vers le Pélaou Blanc (3135m) mais Fred et Pat ne veulent pas, ils sont fatigués donc nous laissons tomber et remettons cette pointe pour la prochaine fois.

Nous revenons en arrière jusqu’au Col de la Calabourdane et passons en face est dans un pierrier très raide sur les premiers mètres (45°) puis redescendons dans le Vallon des Fours.

Il faudra quand même se taper 50 mètres de remontée sur du goudron pour rejoindre le camion laissé plus loin.

On l’atteindra à 15h10 soit une rando de 4 petites heures, un bon horaire pour faire 4 sommets à plus de 3000 mètres.

Dernière modification : 21 juillet 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : Altitude Sans Frontière

Jeune passionné de 17 ans, à 1000% de haute montagne, de rando et d'alpinisme. J'ai découvert la montagne en 2014, avec mon père, je n'avais jamais fait de marche avant et j'ai pris le virus tout de suite : la découverte de la montagne, les arêtes, les couloirs, les glaciers, les pierriers sont mon terrain de jeu. Je suis un amateur de sommets oubliés ou très peu fréquentés (tout ce qui touche au (...)

Crédits : On s'est promis de faire des photos à tous les sommets mais bon on oublie vite quand on est dans un tel environnement. Participants : Patrick (un collègue) ; Lucas (l'aspirant-guide qui nous a rejoint durant la semaine) ; Moi et Fred (père et fils).

Randonnée réalisée le 7 juillet 2017

Publiée le 16 juillet 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !