Château de Rochebonne, en boucle par Saint Martin de Valamas et la Dolce Via

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
530m
Durée :
1 jour

Magnifique randonnée qui débute dans la vallée, en suivant brièvement la voie verte de l'Eyrieux, la Dolce Via, et qui remonte un versant raide et sauvage jusqu'au château de Rochebonne, perché sur un véritable nid d'aigle. Retour en boucle par un itinéraire, moins pittoresque, qui est le PR balisé au départ du parking de l'église. – Auteur :

Accès

Village de Saint-Martin-de-Valamas.

1- En venant du centre du village, gagner la sortie est, en direction du Cheylard.
Avant le pont sur l’Eysse, prendre à gauche le pont sur l’Eyrieux et suivre les panneaux "Ex voie ferrée".
Parking au début de cette dernière.

2- En venant du Cheylard, franchir le pont sur l’Esse et prendre de suite à droite pour franchir le pont sur l’Eyrieux et suivre les panneaux comme en 1.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN Série bleue 2936 O au 1:25000
  • Tracé IGN
  • Altitude départ : 520m
  • Point bas : 510m
  • Point haut : 970m
  • Distance : 10,5km
  • Horaire : 3h00 environ (sans les pauses)

Balisage

  • Jaune
  • Blanc/rouge du GR 420A
  • Quelques panneaux indicateurs

De Saint-Martin-de-Valamas au château de Rochebonne

Du parking, suivre au nord-est l’ancienne voie ferrée, la Dolce Via sur environ 1,8 Km jusqu’à une maison riveraine sur la droite, balisage jaune.

Peu après la maison, prendre un sentier à gauche, balisage blanc/rouge, panneau indicateur Rochebonne.

Vers 630 mètres d’altitude, on rejoint une petite route de desserte de fermes isolées, la suivre à droite, sud-est, sur environ 90 mètres et prendre le sentier à gauche, sans passer par la ferme de Nant Paillez.

Le sentier remonte en lacet et atteint le village de Rochebonne, en partie ruiné.

Le château de Rochebonne

Parvenu au niveau du château, dans une zone avec de nombreux rochers, laisser le GR et prendre une sente à droite qui va contourner les ruines par le bas, sud, et en faire le tour.

Le château se trouve sur un extraordinaire promontoire.

A l’est du château, une petite sente, parfois escarpée descend vers le ruisseau du Devés, passe dans une faille et atteint une belle cascade qui n’est en fait que la partie médiane de tout une série de petites chutes.

Du Château de Rochebonne à Saint-Martin-de-Valamas

Du château, remonter plein nord et atteindre la petite D 478, peu fréquentée, table d’orientation et vaste panorama.

Traverser la route et prendre un sentier à gauche, nord, balisage blanc/rouge.

Suivre ce sentier jusqu’à une intersection avec un chemin montant de la gauche. Ce chemin est balisé en jaune et nous allons suivre ce balisage jusque dans la vallée.

Prendre ce sentier, balisage jaune, qui, devient panoramique et redescend en larges lacets pour rejoindre la D 478, au niveau d’une bifurcation.

  • De la table d’orientation, on peut suivre la route à gauche, peu fréquentée, panoramique, on gagne 90 mètres de D+.

A la bifurcation, prendre la branche de gauche, direction Les Blaches.

Dans un lacet de la petite route, prendre un chemin à droite.

Dans une prairie, prendre un sentier à gauche, balisage peu visible au départ et rejoindre un chemin qui se dirige au sud.

Ce chemin arrive vers l’hôpital, continuer la petite route au sud et prendre à gauche jusqu’au parking.

La Dolce Via

Le château de Rochebonne

Les cascades de Rochebonne

Dernière modification : 16 mai 2018
Dolce Via de l’Ardèche - Le Cheylard / Lamastre : La Ballastine

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 15 mai 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 15 mai 2015 à 17h18

    De bien belles images, autant par leur description de la nature que du patrimoine !

  • par Le 9 juin 2015 à 01h04

    Où l’on retrouve la trace de M. de Rochebonne. Et le plaisir à l’heure de l’hortografe SMSesque de voir comment l’on escrivoit en vieux françois.

    Source : Les guerres de religion en Languedoc d’après les papiers du baron de Fourquenvaux (Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, Tome 4, N°16, 1892, pp. 475-509).

    LETTRE DE MONTMORENCY- DAMVILLE A M. DE FOURQUEVAUX.

    A Monsieur de Fourquevaulx , chevalier de l’ordre du Roy, de son privé conseil et commandant pour le service de Sa Majesté en la ville et diocèse de Tholose, Lauraguais et païs d’Albigeois.
    […]
    Monsieur de Fourquevaulx (*), j’escriotz au sr de Bazourdan qu’il ne bousge d’auprès de vous, jusques à ce que l’on voie si Monsieur l’admiral entreprendra sur Buzet et Villemur ou non, affin de luy conduire l’artillerie, si vous mesmes ne le faictes. Cependant d’aultant que je le tiens au rang de mes plus affectionnez serviteurs, je le vous recommande ; il est homme de negotiation el vous pourra de beaucoup soullaiger au faict de votre charge.
    Monsieur de Fourquevaulx, je vous avois depesche une commission pour Tholose ; mais par inadvertance ung gentilhomme de Monsieur de ROCHEBONNE l’a emportée. Quy est cause que je ne la vous envoie par ce porteur ; mais j’espère de vous en envoier dès demain ung autre par le autre par le scindic de Languedoc Saint Jehan. ,
    Votre plus affectionné, parfaict et asseuré meilleur amy,

    H. de Montmorency.(**)

    Lettre datée au dos : 24 janvier 1573.

    Notes personnelles.
    (*) Raymond de Fourquevaux, 1508-1574, entre autres ambassadeur en Espagne et gouverneur de Narbonne.
    (**) Henri Ier de Montmorency, 1534-1614, gouverneur du Languedoc en 1563.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !