Abonnez-vous à notre newsletter !

Cime de la Valette (2858m) et Lac des Quirlies (2566m), en boucle

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1750m
Durée :
8h

Longue boucle éprouvante, en bonne partie hors sentier, qui verra votre sens de l'itinéraire récompensé par la splendide vue sur les glaciers environnements et par son cheminement particulièrement esthétique. – Auteur :

Accès

Le hameau du Perron (1617m) , sur le village de Clavans-En-Haut-Oisans.
De Bourg d’Oisans, suivre la D1091 en direction du barrage du Chambon.
Peu après le barrage, prendre la première route à gauche (D25).
Traverser Mizoën, puis laisser à droite la route principale qui part en direction de Besse pour emprunter la D25a en direction du Col de Sarenne. La route traverse Clavans-le-Bas, contourne Clavans-Le-Haut. La suivre jusqu’au hameau du Perron (plusieurs places de stationnement).

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

  • La longueur de l’itinéraire
  • Le dénivelé cumulé
  • Le parcours est globalement peu exposé. Néanmoins, en cas d’humidité, certaines parties marneuses peuvent devenir périlleuses
  • Une bonne visibilité est nécessaire

Les infos essentielles

  • Carte IGN : IGN TOP 25 3335 ET Bourg d’Oisans - L’Alpe d’Huez
  • Altitude minimale : 1617 m (Le Perron)
  • Altitude maximale : 2858m m (Cime de la Valette)
  • Distance : environ 23 km
  • Horaires : comptez entre 7 et 8 h (de marche)
  • Balisage : Jaune (GR) jusqu’aux Chalets de la Valette puis à partir du Lac des Quirlies. Complètement hors sentier entre les deux.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

La Cime de la Valette

Du Hameau du Perron, emprunter le sentier menant au Pont du Ferrand, et pénétrer dans la vallée du Ferrand, torrent que l’on suit tout d’abord en rive gauche avant de passer en rive droite.

Remonter cette vallée. Peu après avoir passé les ruines du Chalet des Quirlies, le sentier serpente entre les différents torrents (passerelles) et entame une montée plus soutenue sur un sentier terreux jusqu’à l’embranchement où se situe la facilement identifiable Pierre de l’Oiseau (2161m). Ici, prendre le sentier, tout d’abord discret, qui se dirige nord/nord est vers le Fond du Ferrand et l’est de la Crête des Sauvages. Le sentier traverse quelques ravines puis se fait plus débonnaire en remontant de très accueillantes pentes herbeuses. La vue sur Les Aiguilles d’Arves, la Meije et le glacier des Quirlies, et plus loin vers le Mont Blanc, est déjà impressionnante d’ici.

Poursuivre de manière à contourner l’épaule de la Crête des Sauvages. Le chemin effectue alors une descente prononcée sur un terrain schisteux en direction des Chalets de la Valette, occupés en été par un berger, ses patoux et un vaste troupeau de moutons arpentant la combe de la Valette. Traverser le Ruisseau de la Valette. Passé le premier chalet, quitter le sentier balisé pour prendre nord/nord est dans les pentes herbeuses prononcées qui permettent d’atteindre une deuxième cabane située plus haut. Poursuivre ainsi jusqu’à prendre pied sur l’échine menant à la Cime de la Valette, désormais bien visible. Tout d’abord herbeux, le cheminement franchit quelques ravines puis devient plus minéral. Le sommet s’aborde en le contournant par l’ouest (quelques cairns marquent le chemin). La pente finale est un pierrier schisteux et peu commode, que l’on remonte au mieux, soit en visant le Col de la Cime de la Valette, soit en remontant vers l’est jusqu’à atteindre le sommet, marqué par un poteau. Du sommet, la vue est impressionnante. Le secteur du Col de la Croix de Fer, avec le Pic de l’Etendard et le Glacier de Saint-Sorlin, est particulièrement saisissante. Ne pas hésiter à avancer quelque peu sur les pierres rouges marquant le début de l’ascension du Mont Péaiaux pour bénéficier d’une vue plus large sur ce glacier en déliquescence.

Le Lac des Quirlies

Aller jusqu’au Col de la Cime de la Valette. Le cheminement est ici évident, puisqu’il s’agit de rejoindre un petit chapelet de lacs bien visibles sous le Mont Péaiaux, en descendant un pierrier peu commode mais sans difficultés techniques. Deux de ces lacs, aux eaux laiteuses, sont nés de fontes glaciaires. La visite de ces lacs est facultative.

Revenir au niveau du premier lac, et poursuivre la descente sud/sud-est dans les pentes redevenues herbeuses pour prendre pied dans le fond du Vallon de la Valette. Traverser les différents bras minces et simples à franchir qui forment le ruisseau de la Valette, et poursuivre en direction de la Crête des Sauvages. On progresse alors en terrain schisteux, parfois peu stable, même si plusieurs sentes à moutons favorisent la progression. En poursuivant sud/sud-est, remonter ces pentes marquées et choisir un passage (plusieurs sont possibles) pour atteindre la crête.

Remonter la crête et se diriger en direction du Lac des Quirlies en choisissant le meilleur passage entre les ravines, les pentes herbeuses à l’inclinaison prononcée, et les pierriers constitués essentiellement de gros blocs. On rejoint le sentier balisé menant au lac des Quirlies à l’altitude 2450m. Monter jusqu’au lac pour apprécier la beauté de ce cirque glaciaire.

Du lac, suivre le sentier balisé en descente. Longeant le déversoir, puis s’en écartant légèrement, le chemin permet de revenir jusqu’à la Pierre de l’Oiseau. On emprunte alors le sentier de montée pour parcourir la vallée du Ferrand en sens inverse et rejoindre le hameau du Perron.

Dernière modification : 27 août 2019
Col des Quirlies (3001m)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Installé depuis 2009 en Chartreuse, je ne me lasse de ces découvertes montagnardes qui éblouissent les yeux et remplissent l'âme.

Randonnée réalisée le 25 août

Topo publié le 27 août

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 27 août à 22h25

    Super ce topo, Guillaume ! Je connais un peu ce coin et j’ai encore plein d’idées par là, alors merci pour le topo ! Et magnifiques photos aussi.....
    Par contre, les pauvres glaciers ! J’ai une photo chez moi de celui des Quirlies qui plonge dans le lac, datée de 25 ans environ......ça fait peine !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !