Abonnez-vous à notre newsletter !

Echine de Praouat (2411m) par le Lac des Quirlies et la Crête des Sauvages

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1200m
Durée :
6h00

La remontée de la Vallée du Ferrand est une randonnée que nous devrions tous avoir à notre palmarès. Ajoutons le lac des Quirlies, la Crête des Sauvages et l'Echine de Praouat. Alors, nous aurons une belle et grande journée de randonnée. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du hameau le Perron sur la commune de Clavans-en-Haut-Oisans.
  • Du Bourg d’Oisans, prendre la route du Col du Lautaret jusqu’au Lac du Chambon, puis prendre la petite route de Clavans. Continuez jusqu’à Clavans le Haut et jusqu’au Perron où l’on se gare.

Précisions sur la difficulté

  • La seule difficulté, la longueur si l’on effectue la totalité du parcours proposé.
  • Toutefois, la descente depuis la vieille croix, s’effectue sur une pente très marneuse, molle en cas de pluie.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 13/10/2009.
  • Participant : seul.
  • Carte : IGN TOP 25 3335 ET Bourg d’Oisans - L’Alpe d’Huez
  • Altitude de départ : 1617m
  • Altitude atteinte : 2600m
  • Horaire : à peu près 6h00
  • Dénivelé : environ 1200m
  • Positions GPS : sur l’Echine de Praouat au point le plus haut.
    • Longitude : 6.19°
    • Latitude : 45.14°
  • Balisage :
    • Jaune/vert pour la Vallée du Ferrand.
    • Aucun balisage pour l’Echine de Praouat.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

LE LAC DES QUIRLIES

Prendre vers le nord le Chemin des Protestants, il passe sur la rive gauche du Ferrand par le Pont du Ferrand, puis revient sur la rive droite par le Pontanet pour pénétrer dans la Vallée du Ferrand.

Il remonte cette magnifique vallée en rive droite du torrent, traverse une moraine avant de rejoindre les ruines du Chalet des Quirlies. Franchir les différents ruisseaux pour continuer vers le nord et atteindre la Pierre de l’Oiseau (panneau).

Prendre la direction du Lac des Quirlies, en remontant la rive gauche du torrent émissaire. On s’en écarte, virant à l’ouest pour atteindre le Lac des Quirlies.

LA CRÊTE DES SAUVAGES ET L’ÉCHINE DE PRAOUAT

Revenir par le même chemin à l’altitude de 2400m. Entamer alors une traversée nord-est vers la cote 2486m pour gagner la rive droite du Ruisseau du Coin Bonnet.

Remonter nord, puis nord-est, pour prendre pied au Col du Fond du Ferrand sur la Crête des Sauvages.

Suivre celle-ci vers l’est jusqu’à couper le sentier du Fond du Ferrand et rejoindre l’amorce de l’Echine de Praouat issue de la cote 2443m.

Partir au sud pour atteindre cette cote. Continuer pour franchir le col sans nom à la cote 2369m et gravir le Serre du Chargeoir à la cote 2411m.

En gardant ce cap on arrive aux sommets du Rognon, puis du Béroux. On continue sur l’arête qui s’effile jusqu’à gagner les restes d’une vieille croix.

DESCENTE SUR LE PONTANET

Aller plus loin deviendrait dangereux. Descendre alors en versant ouest. Très raide, la pente est herbeuse au début, puis devient marneuse, on gagne à vue le Pontanet.

Suivre la rive gauche du Ferrand pour retrouver le Pont du Ferrand et Le Perron en rive droite.

Dernière modification : 12 avril 2019
Pic Bayle (3465m) par le lac des Quirlies

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Randonnée réalisée le 13 octobre 2009

Topo publié le 3 février 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par DamienLe 5 juillet 2016 à 16h24

    Bonjour,
    J’ai parcouru l’itinéraire décrit hier.
    C’est magnifique, plutôt facile de se repérer. Par contre la descente finale nous a posé problème. Pas de difficultés particulières malgré une vigilance requise pour descendre le long du torrent mais à cette période de l’année, il n’est pas possible de longer le torrent pour rejoindre le chemin rive gauche.
    Nous avons dû remonté et passé au dessus des ravines et plongé plus loin vers le chemin dans des pentes très raides et glissantes particulièrement exposées.
    Il est possible que nous n’ayons pas choisi le meilleur endroit mais je souhaite préciser qu’il ne me semble pas si évident de descendre par cet itinéraire.

  • par nanouLe 31 août 2016 à 22h11

    descendre sur l’echine n’est pas le meilleur itineraire il est plus sage de d’emprunter au retour le sentier de montee , je l’ai fait hier ; descente sous une pluie intense vers les schistes au dessus du pont c’etait "casse gueule"

  • par PierreLe 17 août à 15h54

    1. Recommandation.
    A la vieille croix démantelée et couchée à terre, on observe à main gauche (sud) un mamelon fréquenté par les moutons. Après avoir descendu les premières marnes schisteuses et blanchâtres, il faut se diriger vers ce mamelon. On y aura une vue sur la suite de la pente. Suivez le mouton, vous éviterez les ravines marneuses, très raides et instables, de la rive gauche du torrent, dominant le Pontanet.
    Il faut viser entre le haut de la cascade et le Pontanet. La zone schisteuse noire, dominant la rive droite du torrent, est parcourue en son milieu par un couloir de purge (repère).
    2. Avis.
    Le belvédère de l’Echine (2411m) est à recommander. Il offre une autre vison du cirque glaciaire des Quirlies. Pour le reste, le Lac des Quirlies offre un meilleur panorama. D’autre part, compte tenu de la monotonie de la descente de l’Echine puis de la difficulté pour rejoindre le Torrent du Ferrand, il est plus judicieux de faire un aller et retour et de revenir par le Vallon du Ferrand.
    3. Pour les amateurs.
    Un ancien sentier, aujourd’hui abandonné, est encore représenté sur l’IGN 1/25000 (2005).
    Le sentier menant au Lac des Quirlies, contourne les cascades par la rive gauche, en remontant une zone schisteuse. Sur la fin de cette zone, le risque d’instabilité est signalé par deux panneaux de « Danger ».
    En face du panneau le plus haut, au niveau du haut de la cascade, un gros rond à béton de 20cm de haut est scellé dans le sol. Plus loin (2m), un rond vert signale le départ de cet ancien sentier. Sur l’IGN, il monte en lacet dans la raide prairie, puis part au Nord et disparaît. On peut deviner, rechercher, le tracé de cet ancien sentier.

  • par Le 18 août à 08h52

    Merci Pierre de l’info. Personnellement j’étais descendu comme sur le topo bien sûr avec une bonne météo.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !