Circuit de la Durèze (Valfleury)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
460m
Durée :
1 jour

Circuit qui se situe dans les coteaux et vallons du Jarez, parcourus par le ruisseau de la Durèze, lui-même un affluent du Gier. Ce versant est des monts du Lyonnais est occupé par de nombreux hameaux. Le paysage est très ouvert, les Alpes et le Pilat étant presque constamment visibles. Les Coteaux du Jarez sont très favorables à la fructiculture et les randonnées d'automne, pour les couleurs ou de printemps, pour la floraison, sont un enchantement. – Auteur :

Accès

  • Village de Valfleury.
  • Grand parking à l’entrée du village.

Précisions sur la difficulté

  • Traversées de départementales peu fréquentées
    • D2
    • Carrefour du col de la Gachet
    • D65 (x2)
  • Après le hameau de la Blanchère, on longe la D 6 sur 630m

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 2933 ET
  • Départ : 640m
  • Point bas : 402m
  • Point haut : 775m
  • Distance : 15km
  • Horaire : 4/5h00

Balisage

  • Jaune + flèche rouge

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking, panneau des randonnées, traverser le village en passant devant l’église.

Prendre le chemin des Plantées, plein nord, panneau direction les Plantées.

Aux Plantées, prendre à gauche, nord, le chemin des Ecorchas.

À la cote 722m, traverser la D2.

Rejoindre le GR 7 et le suivre à droite, nord-ouest, jusqu’au col de la Gachet.

Traverser le carrefour et prendre le chemin en face, nord-nord-est.

Rejoindre la D6 à la cote 767m.
Prendre le chemin à droite, est puis, 100 mètres plus loin, le chemin de gauche, nord-est.

Le chemin passe à la Font du Loup et atteint une bifurcation.

Prendre à droite, nord et rejoindre la D 65 qui faut traverser deux fois, la route effectuant un lacet.

Poursuivre la descente jusqu’à la bifurcation de la cote 665m où les itinéraires bleu et rouge se séparent.

Prendre à gauche, nord, panneau direction le Gas et rejoindre ce hameau.

À l’entrée du hameau prendre à droite, est et descendre jusqu’au hameau de la Blanchère où l’on rejoint la D 6.

Longer la D 6 à droite, sud-ouest, sur 630 mètres et prendre un chemin à gauche, nord-est. Le chemin se divise de suite en deux branches, prendre celle de gauche et poursuivre la descente.

Traverser un premier carrefour, oratoire, château de Lachal à proximité et atteindre un second carrefour 80 mètres plus loin, croix.

Prendre à droite sur 70 mètres et atteindre un troisième carrefour.

Prendre à gauche, panneau direction les Chabaudières. Traverser le hameau de Lachal en suivant les panneaux les Chabaudières.

Traverser ce hameau et continuer la descente jusqu’au gué sur la Durèze que l’on ne traverse pas.

Prendre le sentier qui remonte à droite, nord-ouest, jusqu’au hameau de la Sibertière.

Dans le hameau, prendre la petite route à gauche, ouest-sud-ouest et atteindre le hameau de Vernay, oratoire. À une bifurcation, prendre à gauche et descendre jusqu’à un pont sur la Durèze que l’on ne traverse pas.

Prendre à droite, ouest, le chemin qui remonte à Valfleury en longeant le ruisseau.

Bonus

  • Au retour, on peut visiter
    • Le chemin de croix, qui se prend à gauche à l’entrée du village
    • Le rosaire qui se situe au-dessus du village, au sud

Informations

Dernière modification : 19 juillet 2018
Valfleury, Crêt Saint Georges (817m), Croix Blanche

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 14 avril 2016

Topo publié le 16 avril 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 16 avril 2016 à 19h09

    Etrange que la dernière photo rappelle l’image (dans un miroir) de l’Italie.

  • par Le 16 avril 2016 à 19h13

    Eh Alain, tu te rappelles mes commentaires sur Valfleury ( https://www.altituderando.com/Valfleury-Cret-Saint-Georges-817m ) ?

  • par Le 16 avril 2016 à 19h14

    En effet. Pur hasard bien sûr.

  • par Le 16 avril 2016 à 19h26

    Rappel du 23 avril 2012 à 00h13min / hereme
    Supprimer ce messageSupprimer ce message

    Curiosité 1 : le statue de Pierre semble la copie conforme de celle de la cathédrale de Poitiers, y compris le siège.

    Curiosité 2 : l’étrangeté du lieu, les constructions sortant de l’ordinaire (l’observatoire), l’ami Asmodée, bien que souriant (ou ironique ?), à l’entrée de l’église, les stations du chemin de croix plutôt anticonformistes, le monstre d’une station (le "nombre de la bête" 666 ?), ...

    Rennes le Château (RLC), cela rappelle-t-il quelque chose ? Si l’on considère que Jean Jourde a été nommé à Notre-Dame de Marceille (avec un "c") de Limoux (Aude), qu’il ait été en relation avec Henri Bourdet en ce qui concerne le financement de la restauration de l’église de RLC.

    Le 16 octobre 1872, Henri BOUDET est nommé curé de Rennes-les-Bains, ayant pour patrons Saint- Nazaire et Saint Celse, traditionnellement considérés comme les saints protecteurs de trésors, pour ne pas citer également le dragon et Asmodée(cf ci-dessus). Par ailleurs Jean Jourde a séjourné à Valfleury de 1891 à 1899.

    Sans entrer dans le débat Saunière-trésor-RLC, il existe cependant d’étranges coïncidences historiques bien réelles.

    Quelques liens (peut-être 1% des liens existants pour le sujet ci-dessus) :
    http://www.sanctuaire-notredamedevalfleury.fr/index.php?category/La-statue-de-la-Vierge-au-gen%C3%AAt-d%E2%80%99or
    http://regardsdupilat.free.fr/Valfleury.html
    http://regardsdupilat.free.fr/JeanJourde.html
    http://reinedumidi.com/ndm/jourde.htm

  • par Le 4 février 2017 à 12h46

    Bonjour Alain. Ce circuit est effectivement particulièrement enchanteur à l’époque où les vergers sont en fleur. Et cerise sur le gâteau, au vu de tes photos, le village de Valfleury regorge de nombreuses et belles œuvres architecturales (château, basilique, observatoire du rosaire, Madone).
    Sympa la photo #66 et son commentaire (avec ton reflet devant l’Oratoire du Vernay) ;o)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !