Crêt de Barmont (890m) et Oppidum du Châtelard par Vaugneray

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
700m
Durée :
demi-journée

Les monts du Lyonnais portent bien leur nom : c'est à cet endroit que le massif Central plonge dans l'agglomération lyonnaise. Cette partie du massif, très préservée et peu fréquentée, offre de superbes vues sur la capitale des Gaules. Cette randonnée, relativement sportive avec ses 700m de dénivelés positifs, passe par bon nombre de ces panoramas. Elle se déroule sur des chemins agréables, variés et découverts et nous permet de grimper sur deux sommets typiques de ces monts, le Crêt du Châtelard et son oppidum et le Crêt de Barmont avec son panorama sur les Alpes. – Auteur :

Accès

Le départ est à Vaugneray à 15 km à l’Ouest de Lyon. Accès au parking des randonneurs situé dans le centre de la commune par la D50, où il faut suivre un panneau bleu qui nous indique la direction du parking situé boulevard des lavandières.

La commune est desservie par quelques lignes des Cars du Rhône, notamment la ligne régulière 147 Vaugneray - Craponne - Pollionay.

Précisions sur la difficulté

2 traversées de la peu fréquentée D113 et on la suit pendant 300m en restant sur le bas côté.

Le parcours est assez bien fléché avec de nombreuses bornes mais il y a quelques croisements sans indications. Aussi, la portion sur le Crêt du Châtelard n’est pas cartographiée et le chemin de la descente n’est pas évident.

Carte IGN pas obligatoire mais elle peut faciliter la ballade.

Les infos essentielles

  • Altitude la plus basse : 373m
  • Altitude la plus haute : 890m
  • Dénivelé positif total : Environ 700m
  • Distance : 15km
  • Temps de marche : 4h
  • Référence carte IGN TOP 25 : 2931 ET - L’Arbresle et les monts de Tarare, Col de la Luère

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Phase Aller

Départ sur le parking des randonneurs à Vaugneray (390m).

Prendre à droite le chemin qui descend au niveau de la sortie du parking. Descendre jusqu’au gué d’un ruisseau, le point le plus bas de la randonnée (373m).

Au niveau du ruisseau, cela fait un Y. Prendre à gauche. C’est la combe d’Urieux.
Àun croisement où l’on trouve une croix chrétienne à gauche, continuer tout droit, direction « Les Roches ».

Arrivé au hameau des Roches, à l’entrée du hameau, prendre 1ère à droite chemin du Pellerou, puis après un virage à gauche, 100m plus loin, prendre à nouveau 1ère à droite (direction Nord). 100m plus loin, à la sortie du hameau, prendre le sentier à gauche qui monte (ouest), On va vers le col des Fausses.

Tout droit un bon moment (environ 1,5km) jusqu’au col de la fausse (598m).
Au col, suivre tout droit le chemin de la Milonière pendant environ 300m, puis au niveau de la borne « la Milonière, 609m », tourner à gauche direction « Les Pillonières ».
À peine entré dans le hameau, au niveau d’une croix chrétienne, prendre le chemin qui monte à droite (à contre sens d’une indication « sentier de l’acqueduc romain de l’Yzeron »). On passe plus loin devant une maison à gauche (Amitié Nature Lyon) puis une épingle à droite. Prendre à gauche dans cette épingle.

Continuer sur ce sentier (on passe un ruisseau) jusqu’à un carrefour de chemins, borné "les Pillonières, 670m". Là, prendre à gauche (Sud) direction « en Bibelain ».

Dans le hameau du Soupat, prendre la route à droite (chemin du Soupat). Continuer sur la route pendant environ 300m, puis prendre un chemin à gauche, en lisière de bois.

Il faut aller toujours tout droit, on croise des chemins à gauche et à droite mais il faut rester tout droit. On croise la borne « En Bibelain, 760m », on reste toujours tout droit et ce, jusqu’au croisement avec la départementale, au niveau du parking panoramique. Profiter des vues dégagées sur l’agglomération lyonnaise et les monts du Lyonnais.

Traverser la route et continuer sur le chemin en face. Monter au sommet du Crêt de Barmont symbolisé par l’antenne (890m).

Phase retour

Le sommet passé, continuer plein Nord et rentrer dans les bois. Rester à droite pendant la descente en forêt. On débouche sur la départementale.

Là, il faut prendre un chemin situé à gauche de l’autre côté de la départementale, un chemin qui monte sur le Crêt du Châtelard. A l’entrée de la forêt, au niveau du Y, prendre à droite (sentier non cartographié). On continue sur ce chemin et on débouche sur l’Oppidum au sommet du crêt (888m), un amas de pierre caractéristique.

Ensuite on descend le crêt en suivant une direction Nord-Est, dans ce qui semble être la continuité du sentier (En fait il s’agit davantage d’une sorte d’ouverture dans les arbres au sol jonchée de pierres qui descend de manière abrupte). En suivant cette piste, on débouche forcément sur un sentier. Aller à gauche.

Prendre à droite au bout du sentier, puis à gauche 50m après, puis à droite 100m après (pour éviter de revenir sur la départementale).

Environ 400m plus loin, on prend une épingle à gauche (attention, pas très visible), c’est quasiment un demi-tour. Ce chemin monte et reprendra la direction nord-est 60m plus loin en faisant un virage à droite.

300m plus loin, alors qu’on longe la départementale à 20m juste en contrebas, on emprunte une sente non balisée (marquée d’une croix orange) pour rejoindre la route.
On descend la départementale et 200m plus loin, on débouche sur une superbe vue sur Lyon. 100m plus loin, on prend à droite une petite route « les jumeaux ».

On descend cette route sur 600m et on arrive à un croisement (borne « Les Jumeaux", 728m), prendre la direction « Croix de la Garde » vers le sud-Est.

1 bon km plus loin, à la borne « Croix de la Garde, 652m », prendre à gauche direction « le Barthélemy ». 200m plus loin, il faut prendre à droite au niveau d’un Y, un chemin qui descend assez fortement. Puis encore 200m plus loin, à un croisement, prendre à droite (le chemin est marqué d’une croix jaune).

Et prendre à gauche 400m plus loin. On entame alors la dernière phase de la descente vers Vaugneray, toujours tout droit. On passe à un croisement de routes devant la borne « Le Chana, 419m », rester tout droit pour passer devant le château de Bénévent et rejoindre le centre-ville de Vaugneray et le parking des randonneurs.

Dernière modification : 20 juillet 2018
Yzeron - Circuit des Terres de Barmont

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 1er novembre 2017

Topo publié le 4 novembre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 5 novembre 2017 à 00h35

    Bonjour raphkoz. Bienvenue à toi sur AltitudeRando !
    Tu dis en introduction et dans les infos essentielles que le D+ est de 700m, mais en haut à droite du topo, il est affiché 520m. Pourrais-tu modifier le topo pour mettre ces infos en cohérence, dans un sens ou dans l’autre ?
    Par ailleurs si le D+ est de 700m et la distance de 15km, j’aurais plutôt tendance à annoncer une durée de 1 jour plutôt que demi-journée. Je te laisse voir mais quand on se pose la question de la durée ce n’est pas pour un profil sportif mais pour un profil de randonneur "moyen", pouvant inclure des randonneurs occasionnels peu sportifs.

  • par Le 5 novembre 2017 à 11h57

    Hello !
    Merci pour tes remarques, ce sont des questions que je me posais également quand j’ai écrit cette topo. En fait, 520m est la différence entre l’altitude la plus basse et la plus haute (c’est ce que demande le site à cet endroit), 700m est le dénivelé positif cumulé. C’est donc une rando ou le profil de dénivelé n’est pas négligeable (surtout pour les monts du Lyonnais), sans compter effectivement la distance de 15km, c’est pour ça que j’avais écrit "relativement sportive" mais c’est effectivement peut-être un peu exagéré et un randonneur moyen la rentre sans aucun souci. Après, j’ai rentré cette rando en marchant tranquillement en 4h, donc oui en effet j’avais hésité entre "une journée" et "une demi-journée", en réalité c’est une grosse demi-journée. Un lyonnais qui partirait de chez lui à 13h pourrait être rentré chez lui à 19h mais c’est vrai que ce n’est pas loin de prendre la journée...
    Je vais faire deux-trois modifs du coup, merci encore pour ton retour.

  • par Le 5 novembre 2017 à 12h47

    Bonjour aux 2.
    @ Thierry : merci d’avoir remarqué ce qui m’avait échappé.
    @ raph : le truc du dénivelé :

    "Différence d’altitude entre le départ et le sommet, en mètres."

    Cela a été pensé par des gens vivant dans les Alpes. On monte et on descend. Mais ailleurs, c’est vallonné. Et le D+, il faut bien le faire...
    Donc il faut marqué dénivelé cumulé.
    a+
    alain

  • par Le 5 novembre 2017 à 12h56

    Je vais donner un exemple simple.
    Départ 1500m —> sommet 3000m —> D+ : 1500m
    Mais, si après le 1er sommet, on redescend à 2000m pour en gravir un second à 2900m ---> la rando fera 2400m de D+ et ce ne sera plus du tout pareil.

  • par Le 5 novembre 2017 à 17h24

    Oui je vous rejoins bien, le déniv cumulé est bien plus parlant.

    Merci à vous 2 pour la modif’

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !