Du Refuge de la Blanche au Bivouac Boerio (3089m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un itinéraire polychrome pour s'en mettre plein la vue mais qui nécessite une bonne navigation. On part des Hautes Alpes, mais on finit en Italie avec une petite incursion dans les Alpes de Haute-Provence

Accès

Depuis Saint-Véran, suivre la route de la mine de cuivre jusqu’à la chapelle de Clausis. Suivre ensuite un sentier balisé jaune (E-S-E) qui arrive sous le refuge.

Itinéraire

Carnet de Route

  • Carte : IGN TOP25 3637OT Mont Viso - Saint-Véran
  • Balisage : Sporadique
  • Altitude de départ : 2399m
  • Altitude du point haut : 3175m (Pas de Salsa)
  • Dénivelé +  : 1200m
  • Dénivelé - : 600m
  • Distance : 10km
  • Difficulté : Difficile

Du refuge de la Blanche, atteint par le sentier balisé jaune (E-S-E) qui arrive sous le refuge, suivre l’itinéraire balisé PR pour grimper jusqu’au Col de la Noire.
Ça rentre vite dans le minéral. La Noire est en réalité verte : roche verte, fond océanique... vous êtes à près de 3000m au fond de l’Océan Alpin, la Téthys...
Caler votre altimètre... ça pourrait servir.

Du col, redescendre jusqu’à l’aval du Lac de la Noire en observant la "bosse" en rive gauche. Vous y voyez pas mal de drayes. Traversez le déversoir pour trouver la mieux marquée. À partir de là, vous allez naviguer à vue... Cherchez à rester entre 2850 et 2900m. Ce cheminement vous amènera au ravin de la Noire... non vous n’avez rien pris d’illicite ce matin... les couleurs des roches sont bien réelles.

Traversez ce ravin vers l’Est pour franchir un replat plus ou moins humide qui peut-être occupé par un lac en début d’été. On voit nettement un court couloir à remonter (Est) sur une trace assez visible, puis continuez sur les dernière pentes jusqu’à la crête frontière avec un replat herbeux/caillouteux.
Reste à descendre cette arête confortable vers le Sud/Sud-Est en admirant les différents lacs (Longet, Laghi Blu) et le panorama à couper le souffle, pour descendre jusqu’au Col du Longet.

On passe en Italie pour contourner les lacs du Longet. Vous allez traverser le déversoir d’un grand lac versant italien et trouver une sente balisée que vous quitterez pour partir Sud/Sud-Est (sur votre droite) dans un grand fond de vallon assez plat et bien humide. Contournez-le par l’amont pour vous diriger (traces) vers un couloir repérable à une barre rocheuse jaunâtre... Changement de décor donc.

Passez un collu qui vous ramène silencieusement en France, traverser en légère descente le Vallon du Loup (celui qui est en France !) qui s’ouvre à vous. Attention, cet endroit s’appelle Vallon du Loup sur la carte IGN et mène au Col du Loup... mais cela n’est pas le vallon dans lequel se situe le lac éponyme vers lequel on veut aller. Et en plus, de l’autre côté de la frontière il y a aussi un vallone del Lupo...

Là encore, avant de traverser, il faut repérer un couloir bien visible dans des roches jaunâtres. Une trace monte dans la pierraille en rejoignant la rive gauche (donc à droite en montant). Vous arrivez sur un collet assez long et plat (cairn) d’où vous pouvez voir le Lac du Loup, son eau turquoise et ses linaigrettes. Ambiance Patagonie m’a dit un randonneur avec qui j’ai redescendu ce vallon l’an dernier... avis aux connaisseurs... En tous cas, c’est beau !

Si vous avez des jumelles, sortez-les avant de descendre pour tenter de repérer les cairns en commençant par l’extrémité Sud/Est du lac et en cherchant dans la sombre moraine qui domine l’amont du lac.
Mais ne vous laissez surtout pas tenter par les cairns qui, depuis le col, vont vous ramener (Est) vers l’amont du Vallon du Loup. Cela vous compliquerait inutilement la tâche.

Du col, descendre au Sud/Est du Lac du Loup. Il est impératif de trouver les cairns et de les suivre attentivement pour garder la trace qui gravit astucieusement les zones les plus stables (et donc herbeuses).
Le bas de la moraine est un affreux chaos plus ou moins stabilisé. Et une partie de ce que vous voyez est en fait un glacier fossile. Il y a encore de la glace dessous !
Il y a une centaine de mètres de dénivelé positif bien raide, et quelque peu "agressif".
Vous allez rejoindre le pied d’un curieux dôme rocheux (3119m), avec des marques de poli glaciaire, on imaginerait presque un nunatak.

Le parcours devient presque plat. Continuer à suivre la trace cairnée jusqu’au Pas de Salsa.
Avant de franchir le col, n’hésitez surtout pas à aller voir aux alentours, jusqu’aux "bords" du replat, sorte de col entre les points 3119 et 3181 sur la carte... petit lac (s’il en reste) et sol polygonal.

Arrivé au Pas de Salsa, vous devez apercevoir le Lac de Mongioia et sur un petit promontoire sur la gauche, le refuge bivouac Boério.
Depuis cet endroit, vous avez le choix entre aller directement au refuge, poser le sac et gravir les sommets alentours en mode léger ou poursuivre comme suggéré ici.

Suivre sur votre gauche (Est) la crête frontière qui va vous amener sous la barre sommitale du Mont de Salsa. En passant très temporairement versant Nord (une trace vous y amène), gravir un pas d’escalade facile mais quelque peu impressionnant (ne regardez pas trop derrière...). Vous arrivez sur la longue crête sommitale du Mont de Salsa. Les dalles en pente offrent assez d’adhérence pour être parcourues sans crainte, mais avec un peu d’attention tout de même, jusqu’à la Croix qui semble ne pas être exactement au point le plus haut.

Là, prenez le temps du tour d’horizon ! Vous pourriez même peut-être voir la mer !
Reste à descendre par une trace en Z qui raye toute la face Sud/Ouest. Bâtons ou piolet, et plantage de talon vivement conseillés. Après être passé sous une petite crête rocheuse, puis on rejoint tranquillement le Lac Mongioia et le Bivouac Boerio.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Du Refuge de la Blanche au Bivouac Boerio (3089m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Du Refuge de la Blanche au Bivouac Boerio (3089m) »

Reflet au petit matin Le Col de la Noire Sur le Col Les bleus de la Noire Dernière trace avant la frontière Le caïrn dans le déversoir Le premier couloir Le second couloir ocre jaune Le Caïrn du Col Plongée sur le Lac du Loup