GR 54 - Tour de l’Oisans

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
7600m
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Rando de 4 jours sur le parcours du tour de l'Oisans (GR 54). Grosses étapes : 7 à 8 heures de marches avec D+ 1500 à 2000 mètres.

Accès

Sur la route de GRENOBLE - BRIANCON, passer le village de la Grave, continuer en direction du col du Lautaret, passer Villar-d’Arêne et prendre à droite la D207 en direction du "pied du col". Ensuite prendre encore à droite direction Pont d’Arsine. Laisser le véhicule vers le pont et c’est parti pour quatre jours.

Itinéraire

Cartes :
Top 25 3436ET MEIJE/PELVOUX/PN DES ECRINS
Top 25 3437OT CHAMPSAUR/VIEUX-CHAILLOL/PN DES ECRINS
Top 25 3336ET LES DEUX ALPES/OLAN/MUZELLE/PN DES ECRINS

Itinéraire :

1° étape : Pont d’Arsine - Vallouise (35 km D+ 1900m)

Partir en direction du col d’Arsine, après le col, faire un détour pour aller au lac d’Arsine (environ 30 mn). C’est splendide et cela vous met de plain pied dans l’ambiance de l’Oisans : sauvage, puissant, nature omniprésente, la moyenne montagne dans toute sa splendeur.

Descente sur Le Casset, puis on longe le torrent jusqu’à Monetier-les-Bains. Ensuite on remonte, sous les télécabines, direction le col et Lac d’Eychauda. Descente sur la vallée de Chambran jusqu’à Vallouise.

Un gîte d’étape bien comme il faut : "le Baouti" à Vallouise. Arrêtez-vous aussi dans un bar pour boire une mousse, une "Alphand", la bière du coin.

2° étape : Vallouise - Pré de la Chaumette (22 Km D+ 1800)

Depuis le gîte, remonter le village puis prendre sur la gauche en direction de la vallée d’Entraigue. Environ 8 km sur le bitume jusqu’au parking d’Entre-les-Aygues (on peut aussi s’y rendre en navette, env. 7 euros, cela vous évite deux heures d’échauffement sur le bitume et 400 mètres de dénivelé).

On arrive au parking, prendre à gauche sur le pont style canadien et en avant pour l’ascension du col de l’Aup Martin. On traverse dans la première partie une vallée très verte, on y rencontre des ânes, des tarines, des chèvres, bouquetins, et bien sûr des marmottes.

Au passage de la cabane du Jas de Lacroix, l’ascension devient plus minérale. Les trois cents derniers mètres se font dans le schiste. Au col, on voit au bout de la cuvette le Pas de la Cavale. En chemin, on passe sous une cascade. Descente Sur le refuge du Pré de la Chaumette.

3° étape : Pré de la Chaumette - Le Casset (25 km D+ 1700)

On quitte le superbe refuge du Pré de la Chaumette, pas le temps de se chauffer, on attaque le col de la Vallette, toujours sur le GR54 qui a rejoint le tracé du tour du vieux Chaillol. Au col, on voit le deuxième col du jour : col de Guiran. Entre les deux une splendide cuvette toute verte, repaire des marmottes.

Au col de Guiran, on aperçoit sur la droite la grimpée sur le col de Vallonpierre. La grimpée de ce troisième col de la journée se fait dans le schiste. Au col, prenez un moment pour monter sur l’arête à gauche en jusqu’au pic de Vallonpierre. On y aperçoit en contrebas le superbe refuge de Vallonpierre, posé au bord d’un lac.

Au refuge, après une bonne sieste au bord du lac, on se remet en chemin pour une fantastique variante en direction du refuge de Chabournéou. Prendre donc à droite une centaine de mètres après le refuge de Vallonpierre et regardez attentivement où vous mettez les pieds, le sol est caillouteux ; autour de vous, levez les yeux, au-dessus de vous se dresse le Sirac et le glacier du même nom qui arrive presque jusqu’à vos pieds.

Au refuge de Charbournéou, prendre à gauche et entamez la longue descente dans la vallée du Valgaudemar. Dans la vallée, le long du torrent, vous passerez devant le tranquille et magnifique refuge du Clos, ensuite l’intemporel hameau du "Bourg", jusqu’au Casset et au gîte du même nom (où Sonia, la maîtresse de maison vous attend chaleureusement).

4° étape : Le Casset - Le Désert en Valjouffrey (20km D+ 2100)

Départ du Casset à la fraîche, on repasse sur le petit pont de pierre et l’on prend à droite sur le GR 54 en direction de la Chapelle-en-Valgaudemar. La veille, le mari de Sonia m’avait conseillé une variante par le col des Colombes. Donc au village, je remonte par la route sur 500m jusqu’au départ du chemin sous la cascade. On monte à coté de la cascade, sur un chemin en lacets dans un reste de pierrier. On arrive à la bifurcation pour le refuge de l’Olan (variante du GR 54). Il faut rester sur le chemin de gauche en direction du col des Colombes.

Arrivé au col, on voit en contrebas les lacs Lautier , c’ est splendide. Il est midi, on vient de passer 5 heures dans la montagne absolument seuls !!! C’est captivant. On passe le lac et remonte tranquillement jusqu’au col des Clochetttes.

Le début de la descente sur le refuge des Souffles est impressionnant, des petits lacets tracés dans le pentu, ça envoie ! On arrive donc par le haut au refuge des Souffles, splendide, le chemin pour le col de Vaurze se situe une dizaine de mètres en contrebas du refuge. On aperçoit au loin sur la gauche le tracé des lacets qui déterminent la fin de la grimpée au col.

Arrivé au col, énorme sensation en arrivant au sommet, un passage d’un mètre, et de chaque coté : le pentu !! On peut admirer les deux vallées (Valgaudemar et Valjouffrey) ainsi que la descente de 1300 mètres sur le village du Désert.

Nuit au gîte d’étape des Écrins et retour le lendemain en stop et transport en commun jusqu’à Villar-d’Arêne.

NB  : la croix sur la photo est à la base une dédicace pour des potes, aujourd’hui elle a été récupérée par des personnes rencontrées le long du parcours, qui ont trouvé le clin d’œil sympa, et passée à d’autres et ainsi de suite et ainsi de suite... Le but, une petite photo sur votre parcours avec la croix. Il y a une adresse mail au dos. Laisser votre photo et un message, je les posterai, et qui sait, un jour elle me reviendra ? ou pas........

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « GR 54 - Tour de l’Oisans »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours