Gorges de la Loire - La Loire sauvage de Goudet à Arlempdes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
400m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Cette randonnée remonte les gorges de la Loire entre Goudet et Arlempdes. C'est une plongée en terrain d'aventure au cœur de la "Loire sauvage". Si la partie rocheuse du début de la randonnée peut être contournée, le franchissement de la Loire à gué est un passage obligé pour réaliser la boucle complète. L'autre alternative étant le demi-tour et le renoncement, ce qui serait dommage, le passage de la Loire à gué est un grand moment. Le site de Goudet est remarquable et celui d'Arlempdes est grandiose et la randonnée est furieusement belle.

Accès

Village de Goudet, situé à 30km en aval des sources de la Loire. Nombreux parkings au bas du village, avant le pont sur la Loire, à l’est du camping...

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2836 OT
  • Tracé IGN
  • Altitude départ : 780m
  • Distance : 9km
  • Dénivelée : 400m environ
  • Horaire : 4h00 environ
  • Visite du château  : environ 1h00 en plus

Période favorable

  • L’été, période d’étiage de la Loire
  • Éviter les temps humides
  • Éviter les journées orageuses

Difficulté et précautions

  • Passages rocheux en début de randonnée qui peuvent être évités par un sentier
  • Recherche d’itinéraire
  • Franchissement du gué d’Arlempdes (voir paragraphe suivant)

Le gué d’Arlempdes

  • C’est le passage délicat. Le gué n’est pas aménagé et, selon le bon mot de Talleyrand, "Si cela va sans le dire, cela ira encore mieux en le disant", le passage d’un gué est plus aisé en période d’étiage qu’en période de crue.
  • Le jour de mon passage (17/07/14), le débit de la Loire à Goudet (en aval) était de 3 m3/s. Quelques jours auparavant (le 10/07/14) après une période pluvieuse, le débit était de 6 m3/s.
  • Avec 3 m3/s, j’avais de l’eau jusqu’aux genoux. Donc prudence !
  • Consultez le site vigicrues, station de Goudet.
  • Si le courant est trop fort, il vaut mieux faire demi-tour

Equipement

  • Nécessité de protéger les mollets des végétaux piquants ou urticants
  • Répulsif pour insectes selon la saison
  • Des chaussures de plage, pour la traversée du gué, seront appréciées
  • Sac étanche pour les papiers et le matériel craignant un éventuel bain forcé

Balisage

  • Aller : aucun
  • Retour : blanc/rouge

De Goudet à Arlempdes

Du parking, rejoindre le pont sur la Loire.

Rester en rive droite et prendre le chemin qui descend vers le fleuve, à l’ouest-sud-ouest, amont, à gauche en regardant le pont.

Traverser la pelouse au-dessus de la plage et gagner un panneau du parcours de pêche.

Ne pas prendre le (trop) facile sentier à gauche du panneau, prendre la sente à droite.

Suivre le fleuve au mieux en franchissant les nombreux et faciles passages rocheux que le sentier évite par le haut, occultant la plus sauvage partie de la randonnée.

Passée la zone rocheuse, on retrouve le sentier que l’on quitte dès que possible pour suivre la sente qui longe le fleuve.

Après une parcours rectiligne, le fleuve effectue une courbe dans le vaste cirque de la Côte de la Pierre où les gorges s’élargissent.

Environ 400 mètres plus loin, on atteint un méandre.

A la sortie du méandre, sous le château d’Arlempdes perché sur son dyke, se diriger vers le fleuve, là où il est calme, juste en amont d’un petit rapide.

Là se situe le gué !

Le franchir parallèlement au rapide.

Parvenu en rive gauche, on peut suivre le fleuve jusque sous les escarpements du dyke, quelques passages rocheux faciles.

Du gué, remonter la plage et la pente herbeuse et prendre le chemin qui passe sous les remparts d’Arlempdes et atteint le village.

On peut visiter le petit village et le château (payant).

D’Arlempdes à Goudet

Après la visite du village, revenir sur le chemin et le redescendre jusqu’à une bifurcation.

Prendre à gauche le chemin avec un balisage blanc/rouge du GR 3.

On passe sur un petit pont médiéval qui franchit le ruisseau du Balai.

Poursuivre l’ascension, on passe sur une vire à flanc d’un escarpement basaltique, offrant un magnifique balcon sur les gorges.

Poursuivre le chemin qui atteint une piste sur le plateau.

Au niveau d’une habitation isolée, la piste est revêtue, la continuer.

Ignorer une bifurcation avec un premier chemin à droite. On atteint une seconde bifurcation, proche d’un carrefour avec une petite route à la cote 959m.

Avant le carrefour, prendre un chemin à droite, marque de balisage blanc/rouge pratiquement effacée en juillet 2014.

Suivre ce chemin qui va descendre en forêt, remonter et redescendre jusqu’au carrefour de la Faye, alt. 894m, panneaux. On rejoint le "Chemin de Stevenson"’.

Prendre à droite et continuer la descente. On franchit le ruisseau des Fouragettes et on atteint la D 49.

La longer à droite (large accotement) sur 700 mètres jusqu’au pont sur la Loire.

Le Rocher du Pipet

L’accès au rocher du Pipet, à proximité du pont, n’est pas interdit.

Suivre la D 49, sud-est, sur 100 mètres.

Avant une maison, prendre une petite pente herbeuse à gauche et franchir la clôture.

On peut s’approcher de la tour romaine et monter sur le rocher qui offre une belle vue sur le site.

Remarque

  • Les ruines du château de Beaufort qui dominent Goudet de plus de 150 mètres sont devenues une propriété privée et ne se visitent pas.

Informations

Dernière modification : 16 mai 2018
La Voie Verte du Velay - Du Puy-en-Velay (Brives-Charensac) au lac du Péchay à Costaros

La carte du topo « Gorges de la Loire - La Loire sauvage de Goudet à Arlempdes »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours