La Belle Étoile (1841 m) au départ du hameau des Combes (Haute-Savoie)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1090m
Durée :
1 jour

Pour randonneurs expérimentés : Après une montée bien ombragée entre le hameau des Combes et le chalet-abri de l'Alpette, la montée se poursuit sur le fil de l'arête tantôt en Savoie, tantôt en Haute-Savoie avec un secteur câblé du côté du Pas de l'Âne. – Auteur :

Accès

Depuis Faverges (74) prendre la D 12 direction Col de Tamié. A mi-chemin bifurquer à gauche sur le village des Combes. Stationnement sur le parking à proximité du gîte.

Depuis Albertville (73) prendre la D 201c direction Col de Tamié. Franchir le col et poursuivre en direction de Faverges. On quitte la Savoie pour la Haute-Savoie avant de prendre à droite sur « Les Prières » et « Les Combes ».

Carte IGN : 3432 ET Albertville.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Difficulté : Crête aérienne entre le Chalet de l’Alpette et la Belle Etoile avec quelques secteurs câblés au Pas de l’Âne.

Date  : 15 septembre 2011.

Beau temps ensoleillé. Température agréable.

Du parking se diriger sur le centre du hameau des Combes et de sa chapelle. Prendre juste après celle-ci, à main droite, le chemin de la chapelle.

Après environ 300 m, le chemin se divise, l’un partant à gauche en traversant le ruisseau et l’autre à droite. Prendre ni l’un, ni l’autre, mais continuer tout droit pour virer à gauche une trentaine de mètres plus haut.

C’est là que débute une sente avec, sur un arbre, une indication « Alpette » en peinture jaune. La suite de l’itinéraire est indiquée par de très vieilles traces de peinture verte.

NOTA : Contrairement aux indications de la carte IGN bien que cette sente débute et se termine comme sur l’IGN, elle ne suit pas le tracé de l’IGN mais rejoint la sente en pointillés noirs passant à La Grand Cha et serpentant à plusieurs reprises sous une ligne haute tension. Cette sente, bien que semblant assez peu fréquentée est toujours bien visible, malgré de la verdure un peu envahissante sous les passages de la ligne haute tension.

Au Col de l’Alpette (1580 m) , un petit arrêt pour visiter le rustique chalet-abri de l’Alpette avant de poursuivre sur la crête à notre droite pour gagner le sommet de la Belle Etoile (1843 m) après un ou deux passages équipés de câbles en main courante et de quelques échelons métalliques au Pas de l’Âne.

Passage à n’emprunter de préférence que par beau temps et terrain sec.

Le sommet étant atteint, continuer sur la crête, en descente. Crête que l’on quitte à la première intersection, pour prendre à droite, la direction du chalet de Périllet indiquée par un vieux panneau de bois.

A ce chalet, plutôt que de suivre le large chemin de descente sur le hameau des Combes, rechercher une vieille sente (pointillés noirs sur l’IGN) débutant un peu à droite du chiffre 7 de l’indication 1427 sur carte IGN. C’est le départ de cette sente qui n’est pas évident à trouver en raison d’une récente coupe de bois avec passage d’engins forestiers. Cette sente débute bien juste après le franchissement d’un petit ruisseau en contrebas du chemin de coupe de bois. Après quelques mètres, on retrouve cet ancien chemin. A deux ou trois reprises, on pense le perdre toujours à cause de coupe de bois, mais on le retrouve très vite. Lorsque le chemin bifurque de 90° à gauche, on se retrouve une nouvelle fois sur un passage ayant servi à une coupe de bois, ancienne cette fois ci.

Après environ 200 mètres de ce virage à gauche, on retrouve le large chemin reliant le chalet de Périllet au hameau des Combes, mais dommage notre itinéraire sauvage se termine ici. Là encore, le chemin a été bien élargi par les passages d’engins forestiers. Mais, sans autre solution, il faut néanmoins terminer la descente par ici.
A proximité du village des Combes, on prend en sens inverse notre cheminement de l’aller.

Dernière modification : 16 mai 2018
La Belle Étoile (1841m) par les Teppes

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Le Blog du Mich

Veuf, retraité et heureux de l'être, qui, à chaque occasion parcourt nos belles montagnes, seul ou avec ma compagne. Si je ne suis pas en montagne, c'est que je suis occupé avec mes petits enfants, tâche bien agréable.

Topo publié le 18 septembre 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (6).
  • par Special_20Le 18 septembre 2011 à 21h00

    Et bien le jour où je fais la Belle Etoile je passe par la Ramaz...

  • par heremeLe 17 novembre 2011 à 22h20

    Splendide itinéraire de randonnée. Et BRAVO pour le nombre de photos détaillant les sentes et autres chemins, notamment le pas de l’Âne. Je trouve qu’il manque parfois, dans certaines descriptions, de photos montrant les passages délicats, dangereux, exposés, ... signalés dans le texte. Si les photos de panoramas vus du ou des sommet(s) sont toujours intéressantes, un des plaisirs de la randonnée également le tracé suivi. Des images de ces passages sont les bienvenues car elles peuvent déterminer pour un randonneur la faisabilité de l’itinéraire en fonction de ses capacités, entraînement, forme physique, ...

  • par Le 17 novembre 2011 à 22h54

    Lorsqu’il faut mettre les mains et faire attention, difficile de sortir l’appareil. Donc pour des photos des passages chauds, faudra revenir :)

  • par emmaaronLe 26 juin 2015 à 00h01

    Nous avons fait cette randonnée ce jour, à noter mon commentaire du commentaire de septembre 2011, depuis les Combes, le sentier qui monte au refuge de l’Alpette est difficile à trouver car pas indiqué du tout (à part de de vieilles traces à la peinture verte de temps à autre, mais pas au début), nous n’avons pas vu la trace en peinture jaune mentionné dans le descriptif.
    Montée un peu longue jusqu’à l’Alpette, nous avons pris environ 2h (en retirant environ 20 minutes de recherche du bon sentier, en effet ce dernier n’est pas indiqué... Pour le trouver plus facilement, après avoir traverser le gué, il NE faut PAS prendre la rive du torrent (rive droite) mais un sentier qui monte sur la droite (en rive droite). A noter que quelques centaines de mètres après (je dirais environ 20 minutes plus tard), on traverse le torrent principal à sec avant monter dans la forêt dans un sentier qui fait des boucles (côté rive gauche cette fois)...

  • par emmaaronLe 26 juin 2015 à 00h02

    Autre chose, à noter que le chalet de l’Alpette était fermé.

  • par emmaaronLe 26 juin 2015 à 00h03

    Côté durée de la rando, il faut compter 4h30 de marche environ, à une allure "normale"

  • par QuemarLe 3 septembre à 12h03

    Bonjour, nous n’avons pas réussi à rejoindre la belle étoile ni le chalet de l’alpette. Nous n’avons pas vu d’indication "alpette" en peinture jaune. Le sentier disparait au niveau des lignes haute tension. On dirait que des engins de chantier sont montés pour couper du bois et ont tout défoncé.

  • par benjaminLe 3 septembre à 14h41

    pour le retour a la ramaz depart sentier vers le premier pylone la premiere fois que j’y suis monté je me suis retrouve presqu’a faverge j’avais suivi le talweg je n’avais pas de carte et pas de balisage

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !