La Brèche de la Portetta (2651m), version estivale par Courchevel 1650

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
900m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Visite des "petites Dolomites savoyardes". Le cadre est extraordinaire : le relief est découpé en tours de calcaire et de dolomie séparée par des brèches étroites que l'on peut visiter à sa guise...

Accès

Albertville, Moûtiers puis Couchevel 1650. Suivre ensuite la direction de la vallée des Avals (lacs du Merlet). Se garer au bout de la route goudronnée (1750m).

Itinéraire

Présentation de la randonnée :

Les dents de la Portetta sont un ensemble de petits sommets culminants à l’Aiguille de Mey (2845m). Les autres sont le Bec (2651m), la Dent du Biot (2714m), la Dent Portetta (2629m)...

Leur ascension relève de l’escalade pure. On se contentera donc de la brèche Portetta et des différents passages étroits entre ces piliers acérés formés de calcaire et de dolomie. Ce qui justifie leur surnom de "petites dolomites". Cette ascension est accessible : le sentier est bien tracé, c’est plus raide à la fin dans des éboulis et des rochers instables mais cela reste à la portée d’un randonneur entrainé et ce, sans matériel spécifique.

Le panorama est superbe sur la calotte glaciaire de la Vanoise, la Grande Casse, l’Aiguille du Fruit, Pralognan-la-Vanoise et le vallon de Chavière, le Mont Blanc...

Si possible, au vu de l’exposition W, il est préférable de réaliser cette randonnée l’après-midi pour éviter d’entrer dans la brèche avec une lumière à contre-jour.

Renseignements pratiques :

  • Carte : IGN TOP25 3534 OT Les Trois Vallées Modane
  • Altitude Départ : 1750m.
  • Altitude Arrivée : 2651m.
  • Dénivelé : 900m.
  • Horaire : environ 3h de montée, 2h de descente, 1h de visite dans la brèche.
  • Orientation : W.
  • Difficulté : marche sur sentier balisé. C’est plus raide à la toute fin de la montée dans du terrain légèrement instable (éboulis). Pour visiter la brèche on progresse plutôt sur des gros blocs instables.
  • Matériel : casque vivement conseillé.

Description de l’itinéraire :

L’itinéraire est toujours évident, il monte à l’aplomb des Dents de la Portetta dans les pentes ouest, en direction de la brèche qui semble infranchissable vue de loin.

Remonter la vallée des Avals jusqu’aux chalets d’alpage du Biol (croix,1875m). Peu après, prendre à gauche le sentier balisé en direction de la brèche de la Portetta.

On remonte d’abord des pentes herbeuses puis des éboulis assez raides. Le décor est grandiose lorsqu’on débouche sous les quatre piliers rocheux imposants.

Monter le plus haut possible dans la brèche (2651m), jusqu’à une plateforme rocheuse d’où la vue est magnifique. Ce petit col s’appelle le passage de Mey.

La descente s’effectue par le même itinéraire.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « La Brèche de la Portetta (2651m), version estivale par Courchevel 1650 »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « La Brèche de la Portetta (2651m), version estivale par Courchevel 1650 »

Les Dents de la Portetta vues du col de la Grande Pierre. De la vallée des Avals : la Dent du Villard. La brèche se situe entre ces deux masses rocheuses. Gypse. Sous la Brèche. On approche... L'entrée de la Brèche. Un décor grandiose. La véritable Brèche de la Portetta dans la faille de gauche, elle est difficilement accessible à cause de gros blocs écroulés. Suite de la visite. En montant au passage de Mey (col de Mey). Vers le Dôme des Sonnailles. Vers le glacier du Génépy. Dommage pour le sommet de la Grande Casse. Vue du passage de Mey. Un air de Dolomites. Pralognan-la-Vanoise. Un petit col sans nom. Le Mont Pelve. Les Glières-L'Epena-le col de la Grande Casse.