Le Rocher Blanc (2928m) par le col du Glandon et le lac de la Croix

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1760m
Durée :
1 jour

Superbe randonnée exigeante dans un décor sublime qui vous emmènera sur le troisième plus haut sommet de Belledonne. Vous traverserez des décors variés : verte combe et torrents rafraîchissants, lac d'altitude, et ambiance purement minérale sur la deuxième moitié du parcours. – Auteur :

Accès

De la Chambre, prendre la direction Saint-Alban-des-Villars puis Saint-Colomban-des-Villars. Continuer en direction du col du Glandon et s’arrêter quelques épingles avant le col au lieu dit "Sous le Col d’en haut" - altitude 1766 mètres.

Précisions sur la difficulté

Longue randonnée sur sentiers jusqu’au pied du Rocher Blanc. La deuxième partie jusqu’au sommet se fait en terrain rocailleux ou névés.

L’itinéraire classique pour le Rocher Blanc part de la Combe Madame. Mais en lisant, d’une manière un peu systématique que cette combe est particulièrement longue et éprouvante, j’ai opté pour un itinéraire un peu différent. L’itinéraire peut être coupé en deux avec un bivouac au lac de la Croix.

Les infos essentielles

  • Altitude départ : 1766m.
  • Altitude sommet : 2928m.
  • Dénivelé positif : 1760m (du départ au col de la Croix : 765 mètres - Du bas du col de la Croix jusqu’au sommet : 700 mètres - Retour : du bas du col de la Croix au haut du col : 300 mètres)
  • Durée  : 10h.
  • Carte  : IGN TOP25 3335ET Le Bourg d’Oisans - L’Alpe d’Huez - Grandes Rousses - Sept Laux

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Le départ se fait sous le col du Glandon à 1766m. Le sentier grimpe doucement à flanc de coteaux dans une végétation d’herbes hautes. Il finit par se durcir un peu avant d’arriver au début de la Combe de la Croix (2040m) où vous retrouvez un panneau indicateur (votre chemin croise à cet endroit les randonneurs venant du col du Glandon).

Continuez le long de la Combe de la Croix dans un décor bucolique avec un superbe torrent et de belles vasques dans lesquelles on rêve de tremper le maillot. Bel endroit de bivouac : on y reviendra en famille. Le chemin est presque plat.

Au bout de la combe, le sentier se raidit à travers les blocs rocheux : vous collez au plus près du torrent. Une fois cette portion passée, vous arrivez sur un replat. Admirez les Aiguilles de l’Argentière sur votre gauche : superbe.

Continuez le chemin qui monte assez raide sur votre droite pour arriver sur le lac de la Croix  : superbe lac cristallin d’une eau limpide au pied de la cime du Sambuis (2734 m).

Continuez direction le col de la Croix sur 100 mètres de dénivelé. Arrivé au col, vous avez une vue superbe sur la Combe Madame (autre itinéraire de montée) et sur le Rocher Blanc et son compère le Rocher Badon (légèrement moins haut mais très esthétique). De là, lancez-vous dans une descente casse-patte de 300 mètres de dénivelé (chaque mètre descendu étant à refaire en montée pour atteindre le sommet ;-)

Dès que vous le pouvez, prenez la sente peu marquée qui part à gauche (sous la Crête de la Marmottane). La sente s’arrête rapidement et vous rentrez dans une zone un peu pénible à flanc de montagne dans des gros blocs. La punition dure 20 minutes. Vous en ressortez pour attaquer les 700 mètres de dénivelé jusqu’au sommet.

La progression sur fait en alternance sur un terrain rocailleux et des névés persistants même en milieu d’été. L’itinéraire est parsemé de cairns, mais il est relativement facile de perdre le bon itinéraire. Viser la gauche du Rocher Badon (plus visible pendant la progression). Rejoindre l’arête du Rocher Blanc dans le prolongement du col et la remonter pour rejoindre le sommet (qui se dévoile uniquement à la fin).

Le sommet est marqué par un cairn particulièrement imposant.

Du sommet, vous avez une vue panoramique magnifique sur les sommets voisins. On peut dire que l’on domine ;-)

Vous apercevez également en contrebas les lacs des sept Laux (la descente est possible par le col de l’Amiante - cf topo).

Le retour se fait par le même itinéraire avec pas mal de passages en névés à cette période (mi-juillet).

Dernière modification : 30 octobre 2018
Le Rocher Blanc (2928m) en traversée, de Combe Madame aux 7 Laux

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 17 juillet 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par ChristianLe 19 juillet 2015 à 14h53

    Bonjour Vince
    A la vue de tes belles photos,Peut tu me confirmer qu’il faut piolet et crampons pour Rocher Blanc et Belle Etoile,car nous faisons la traversée Combe Madame au Pleynet à partir de Mercredi
    Merci pour les réponses et bonnes randos à tous

  • par Le 19 juillet 2015 à 16h18

    Bonjour Christian,
    Effectivement, la montée au Rocher Blanc est encore pas mal enneigée (réalisée le dimanche 12 juillet) mais je n’ai pas eu besoin du piolet (le l’avais au cas où). Par contre, si tu bascules côté 7 laux, je croix qu’il faut vraiment prévoir l’équipement car le passage par le col de l’amiante est à priori délicate (à confirmer par ceux qui l’ont fait). Bonne rando !

  • par ChristianLe 19 juillet 2015 à 21h12

    Bonsoir Vince
    Merci pour ta réponse.Effectivement nous basculons coté 7 Laux.Qu’est ce que tu entends par passage délicat au col de l’amiante ?

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !