Les Coux / Suc de Leckous (1531m) et la Table du Diable

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
110m
Durée :
demi-journée

Assez fréquenté en hiver par les raquettistes et les skieurs de fond qui sortent des pistes damées, le suc de Leckous, dépourvu de sentier d'accès reçoit peu de visites en dehors des périodes d'enneigement ; il n'a pas le prestige de son voisin le plus proche, le Gerbier de Jonc. En versant sud se situe un mégalithe remarquable, la Table du diable qui pointe vers le sud -est, là où le Soleil se lève lors du Solstice d'Hiver. Ce monument érigé par nos ancêtres mérite bien une petite visite. – Auteur :

Accès

Parking du Bout de Barre sur la D 378 entre le Gerbier de Jonc et le carrefour de Bourlatier, jonction avec la D 122 qui relie Sainte-Eulalie et Lachamp-Raphaël.

Le parking se situe à environ 2 km au sud du Gerbier de Jonc et 1 km au nord du carrefour D 378 / D 122. Il est dominé au nord-est par les escarpements du Suc de Liberté.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 2836OT ou IGN TOP25 2837OT
  • Lien IGN : Les Coux
  • Distance : Entre 3 et 4 km
  • Altitude de départ : 1425
  • Horaire : 1h30

Balisage

  • Blanc/rouge sur le sentier, aucun en dehors

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Toponymie

  • "Les Coux", toponyme usité par l’IGN, s’appelle en réalité le Suc de Leckous, on connaît également ce volcan sous le nom, d’origine celtique, de Lech’ous

Situation

Le suc de Leckous est un plateau en forme de croissant de Lune. La table se situe en versant sud, sous la pointe est du croissant.

Balisage

  • Blanc/rouge sur le sentier, aucun en dehors

Descriptif

Du parking, traverser la route et prendre le chemin, balise Bout de Barre, balisage blanc/rouge des GR 73 et 420, direction Sainte-Eulalie.

Après 800 mètres, quitter le sentier et prendre une sente à droite qui se perd dans les callunes.

Se diriger vers les clapas (pierriers). Remonter le premier, facilement, gros blocs assez plats et stables.

Traverser un bosquet de hêtres et gagner un second clapas sur la gauche. Ne pas aller à droite sous les falaises.

On rejoint une vague sente qui amène directement à la Table du diable.

Gagner le sommet qui offre un magnifique panorama. Recouvert de callunes et de genévriers nains, le plateau sommital se traverse plus ou moins facilement.

Retour par la sente proche de la table. Elle redescend le versant est et se perd dans le genêts.

Traverser au mieux en direction du chemin.

Informations

Dernière modification : 29 octobre 2018
Mont Mézenc (1753m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 11 novembre 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !