Mont Aigu (1316m), en boucle

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
825m
Durée :
demi-journée

Très joli sommet du massif du Tanargue, le plus oriental au-dessus de 1300m d'altitude. Situé sur une étroite crête, un serre, il domine les vallées du Lignon et de la Baume et offre un vaste panorama à 360°. – Auteur :

Accès

Village de la Souche dans la vallée du Lignon, sur la D19, entre Aubenas et le col de la Croix Bauzon.
Gagner le centre du bourg, le parking se situe en contrebas, au nord, près du plan d’eau et du bord du Lignon.

Précisions sur la difficulté

  • Le Tour du Mont Aigu est décrit dans le TopoGuide "L’Ardèche à pied", il est coté "difficile" (limite inférieure de la cotation)
  • Sentiers parfois raides

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 2838 OT
  • Altitude de départ : 523m
  • Distance : 10km
  • Horaire : 4h00

Le sens de la randonnée

  • Le TopoGuide "L’Ardèche à pied" décrit le Tour du Mont Aigu dans le sens horaire, repris ici en passant par le sommet
  • Le départ de la boucle est plus évident dans ce sens horaire

Balisage

  • Blanc/jaune
  • Balises à certaines intersections
  • Quelques panneaux fléchés

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Montée

Du parking, remonter au centre du bourg et le traverser vers la droite, ouest, jusqu’au carrefour avant le pont sur le Lignon.

Continuer quelques mètres en face, ouest, direction St-Louis, jusqu’à la balise Pont Morand.

Prendre le raide sentier à gauche, sud, direction Col des Langoustines 4km.

Remonter toute la forêt jusqu’à une bifurcation, alt. 1200m env., balise.

Prendre la sente de gauche, est, direction Mont Aigu.

Suivre cette sente qui serait "paumatoire" sans le balisage, et atteindre la crête.

La suivre à gauche, est, jusqu’à une bifurcation, panneau fléché Col de Sucheyre.

Prendre à gauche, est, et atteindre rapidement le sommet.

Descente

Du sommet, revenir à la bifurcation et prendre à gauche (en descendant), sud-est, et atteindre le col de Sucheyre, panneau fléché.

Prendre à gauche, sud-est, direction la Souche.

Atteindre la bifurcation de la Grange.

Prendre à gauche, direction la Souche 2,7km ou à droite, direction la Souche 3,7km.

Atteindre le carrefour des Plantades, balise.

Descendre à gauche, nord, direction la Souche.

Traverser la petite route de desserte du hameau des Plantades.

Atteindre une bifurcation. Prendre à gauche, nord-ouest, direction la Souche et le Rabeyriol.

Atteindre un ruisseau et le traverser en ignorant le chemin creux à droite, pas de balisage.

Rejoindre la petite route des Plantades.

Soit descendre par la petite route, soit prendre à droite, est, balisé, et faire le détour par le hameau de Ribeyriol.

Atteindre un carrefour. Prendre le chemin balisé qui descend au nord-ouest.

Traverser une petite route, prendre un chemin à gauche, nord-ouest au carrefour suivant.

Au niveau de l’église, descendre par des escaliers à droite, nord, rejoindre le centre du bourg.

Variantes

À la montée, il est possible de gagner le col des Langoustines, prendre la piste DFCI à gauche, est, et atteindre le sommet par sa raide arête sud-est. Plus évident et plus long.

Du col de Sucheyres, il est possible de rejoindre la piste DFCI et de gagner une petite crête, ni nommée ni cotée sur IGN, qui présente une ludique arête nord-ouest en partie rocheuse.

Dernière modification : 16 mai 2018
Sommet de Méjean (1457m), massif du Tanargue, en boucle par Valgorge

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 16 juin 2017

Topo publié le 12 juillet 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 13 juillet 2017 à 22h39

    Bonjour Alain.
    C’est très beau !!!
    Les photos vers la crête du Rocher d’Abraham (#5, #11, etc ...) me font penser à certains endroits dans des massifs préalpins.
    Et sur la crête du Mont Aigu, les magnifiques genêts en fleurs me font penser à tes topos dans le Pilat.
    Cet endroit gagne à être connu (je trouve).

  • par Le 14 juillet 2017 à 00h14

    Bonjour VLM
    Merci pour ton commentaire.
    Je suis rentré enchanté de mon séjour, même si j’ai raté de quelques jours le gros de la floraison des genêts. Cette année, avec la chaleur, elle a été brève, environ 1 semaine contre 3 semaines en 2016 ! Mais, par-ci, par-là il en restait quelques-uns.
    C’est très beau, en effet et le relief est plus vigoureux que dans le Sancy, le Cantal, le Forez, le Mézenc et seul le Pilat s’en rapproche un peu. Pour diverses raisons, une forte érosion àa creusé des vallées très profondes, de 800 à 1000m de dénivelée, séparées par des crêtes étroites.
    Si dans les Alpes les cols ont deux versants, par exemple pour l’Iseran le Versant Tarentaise et le versant Maurienne, en Ardèche, ils n’en ont qu’un. Un versant est ou sud (de toute beauté pour les cyclistes) avec plus de 1000m de dénivelée sur une 15aine de km et arrivée sur un plateau entre 1000 et 1300m.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !