Montagne de Saint Genis ou de l’Aup - Roc de l’Esculier (1432m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
600m
Durée :
demi-journée

Jolie randonnée sur une montagne qui présente une belle inversion de relief (synclinal perché) tout comme la montagne de Céüse et les Trois Becs. Magnifique panorama 360° au sommet, versant sud chaud et aride couvert de garrigue et versant nord avec un beau couvert forestier. – Auteur :

Accès

Du village de Savournon, à l’Est de Serres et au Sud de Veynes, prendre plein sud la D 221, panneau Maison de Forestière de Jubéo.

Se garer au terminus de la route, à l’aire d’accueil de la Maison Forestière.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3338 OT
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 890m
  • Longueur : 12,5km

Balisage

  • Jaune sur la majeure partie de l’itinéraire
  • En 2014 : balisage ancien, parfois manquant aux intersections et suite à l’élargissement de certaines pistes forestières

Difficulté

  • Début de descente versant nord très raide et glissant sur environ 60m de D-
  • Orientation en versant sud où le balisage est manquant à une intersection
  • Orientation en versant nord, dans la multitude de pistes forestières, au moment où il faut laisser le sentier balisé

Descriptif

Du parking, prendre la piste au sud-sud-est qui se dirige vers la Maison Forestière de Jubéo.

Dépasser le bâtiment et prendre un chemin à gauche, qui monte dans la forêt, balisage jaune.

On atteint une large piste, la prendre à droite jusqu’à un carrefour avec une barrière.

Prendre la piste plein sud jusqu’au Pas de Jubéo.

Continuer la piste sur quelques mètres et prendre un sentier balisé en jaune à gauche, panneau.

Ce sentier traverse tout le flanc sud de la montagne en montant progressivement. De nombreuses sentes (raccourcis de descentes, sangliers ?) arrivent de la gauche.

Après un parcours plat, le sentier descend un peu et remonte.

On arrive à une intersection, pas de balisage. Prendre le sentier de gauche, le balisage se retrouve une vingtaine de mètres plus loin sur un arbre.

On continue à monter et on arrive à une autre intersection, cairn.

Prendre à gauche et atteindre la crête au Pas de l’Aup.

Poursuivre sur la crête jusqu’au Roc de l’Esculier après un final balisé en jaune dans des gradins, sans sente bien marquée.

Le sommet, malgré son altitude modeste, offre un panorama très étendu.

Poursuivre sur la crête descendante, nord-ouest jusqu’au pied d’un ressaut rocheux.

Prendre le petit sentier à droite, peu visible, pas de balisage, petit cairn.

Descendre le couloir très raide et glissant.

On va couper de nombreuses pistes forestières, faire attention au balisage.

Vers 1070 mètres d’altitude, on arrive sur une large piste forestière, plate, prendre à droite, balisage croix jaune.

  • Le sentier balisé descend dans la vallée au Col de la Faye, loin du parking
  • Si on arrive sur une piste descendante, il faut remonter sur la piste précédente
  • Il semble que les pistes se rejoignent toutes, à l’exception de celle qui débute à gauche dans une clairière qui fait office de plate-forme de retournement pour les remorques de grumes

Suivre cette piste jusqu’au carrefour avec la barrière.

Prendre la piste de droite jusqu’au parking.

Dernière modification : 16 mai 2018
Montagne d’Aujour (1834m) en traversée, par le Saix et le Lac de Peyssier

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 14 septembre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 14 septembre 2014 à 20h41

    Voilà bien le genre d’itinéraire que je ne m’attendais pas à voir de sitôt sur AR !
    Il fallait bien un dénicheur de sentier pour çà !
    J’ai fais exactement le même trajet, il y a bien longtemps !
    J’apprécie ton regard, notamment sur la végétation. Une région des Alpes qui m’est chère !!!
    (le hêtre se dit fayard dans le coin)

  • par Le 15 septembre 2014 à 11h06

    Super, et une idée de rando en plus pour Galice et moi, dans ce secteur que nous affectionnons tant. Merci alain ;-)

  • par Le 26 septembre 2014 à 17h38

    Superbe région découverte à VTT en 1993, c’était un centre vtt, j’espère qu’il y est toujours. Au camping à la ferme je dormais devant la bergerie et le chien dormait sous l’abside. A Jubéo on passait sous un petit tunnel à côté de la rivière. Trés belles vues aériennes du bassin de Savournon. Merci, un régal.

  • par Le 27 avril à 17h59

    Je me rends sur place demain. En fonction de la météo, des conditions du terrain et de la motivation, le gros paris serait le tour intégral de la montagne en prenant directement la crête pour rejoindre le Roc et finir la boucle par la montagne Sud. La simulation : 18km 800 D+. A suivre du coup pour cette jungle ;)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !