Pic de la Belle Etoile (2718m), en boucle par les Sept Laux et départ du Pleynet

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1600m
Durée :
1 jour

Une longue bambée dans le Massif de Belledonne, une boucle, du minéral, du sauvage et des lacs pour le plein d’émotions. – Auteur :

Accès

De la vallée du Grésivaudan, rejoindre Allevard, puis la station du Pleynet. Se garer au bout du dernier parking.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Remarques - Difficultés

Il y avait de ce sommet une version « hiver », une version depuis le Rivier, voici une version « été », en boucle depuis la station de ski du Pleynet, en passant par les Sept Laux.

La difficulté est due à la longueur (environ 9h), mais aussi à la raide montée dans les schistes en face nord, dont la pente n’est pas négligeable (attention aux conditions météo).

Sans oublier une bonne partie hors sentier, mais certains cairns sont là pour nous aider. Le retour par les Sept Laux, demande un peu d’orientation jusqu’aux lacs, puis on rejoint des sentiers bien balisés pour une fin de randonnée sans problème, bien que longue.

Carte  : Le Bourg d’Oisans 3335 ET

Dénivelé  : 1600m

Le Pic de la Belle Etoile

Au fond du parking du Pleynet, prendre le large chemin qui monte (piste de ski l’hiver) en direction du chalet du Pra.

Poursuivre cette piste toujours tout droit, rejoindre le GR de Pays du tour des Sept Laux et rejoindre le chalet du Pra.

Continuer sur le GRP, et après avoir dépassé la Combe du Pra et traverser le ruisseau du Pra, quitter le GRP pour prendre le sentier à droite qui s’élève dans les myrtilliers en direction du Rocher de l’Evêque. Au pied du Rocher de l’Évêque, la sente part à gauche pour le contourner à main droite.

Continuer en suivant les quelques cairns dans la végétation, en restant entre le ruisseau du Vouteret et le Rocher de l’Évêque. La pente s’adoucit à l’entrée du vallon et l’on attaque la partie minérale. Il faut alors traverser le ruisseau et continuer en suivant le milieu du et les cairns.

Environ à mi-parcourt entre le début et le fond du vallon, le sentier part sur la gauche pour attaquer la rude montée dans le Clapier Branlant qui mérite bien son nom.

On rejoint une crête vers 2500m, permettant de souffler un peu, pour continuer par un large virage à gauche (voir photo) qui mène au pied de la partie en schistes.

La pente redevient forte et le terrain demande un peu de vigilance (instable et chute de pierres…).

En débouchant sur la crête finale, au niveau du Col des Mottes, les efforts sont récompensés par le paysage grandiose, et le sommet se rejoint facilement par la droite jusqu’au relais radio.

Retour par les Sept Laux

Rejoindre le Col des Mottes, et basculer à droite, face sud, direction le Lac de la Belle Étoile. Contourner le lac par la droite, sans descendre à son niveau, en restant sur le promontoire qui sépare le Lac de la Belle Étoile et d’autres petits lacs (tracé du ski de rando sur la carte IGN). Rester dans cet axe pour descendre le goulet qui mène à l’extrémité sud du Lac de Cottepens. Ne pas tirer vers la gauche, sous peine de se retrouver au-dessus de barres rocheuses.

Traverser le ruisseau qui relie le Lac de Cottepens et le Lac du Cos, pour rejoindre le GRP du Tour des Sept Laux. Le suivre en direction du Lac de Cottepens pour passer à proximité du Refuge des Sept Laux. Poursuivre pour passer sous le barrage du Lac Carré et rejoindre le Lac Noir.

Au Col de la Vieille prendre à gauche direction le Pleynet, et l’on rejoint le chalet du Gleysin par une série de lacets bien serrés puis un sentier à flanc. Au chalet, gauche toute, direction le Pleynet. Une longue traversée (depuis le départ ça commence à faire…) faite de montées et descentes ramène au chalet du Pra.

Reste à rejoindre le Pleynet, par le sentier de l’aller en se remémorant cette superbe journée.

Dernière modification : 19 juillet 2018
Lacs de la Belle Etoile et col de la Vache en boucle

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 13 décembre 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par VincentLe 16 août 2016 à 15h51

    Merci pour le topo. Rando faite hier. Magnifique, mais long.
    Juste une précision : après la cabane du Pra, continuer en direction du refuge des 7 Laux pendant 200m et monter sur la droite. Pour traverser le ruisseau Lac de Cottepens et le Lac du Cos sans se mouiller les pied, il y a un pont à proximité du barrage. La durée est bonne, j’ai mis 8h en étant seul et en marchant bien.

  • par Le 30 octobre 2016 à 21h59

    Bonjour !
    Petite question relative à la durée : les pauses sont elles comprises ? Avez vous couru un peu en descente ou seulement de la marche ? Je demande car le soleil se couche très tôt depuis le changement d’heure...
    Merci !

  • par Le 31 octobre 2016 à 19h54

    Merci pour ce topo, j’y suis allé’ aujourd’hui c’était superbe avec les couleurs de l’automne !
    Quelque remarques :
    Pensez aux bâtons, la fin de l’ascension est assez instable.
    Faites attention à la météo, ni pluie ni neige sinon ca va être très compliqué d’accéder au sommet !
    Comptez 2h15 de montée, 3h30 de retour et 1g39 de pause, soit 7h15 si vous avez le pied montagnard (en marchant., pas en courant en descente)
    Encore merci :)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !