Pic de la Rouge (ou Pic de la Soucarrane - 2902m) en boucle par les Orris du Carla

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1242m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Splendide sommet frontière (France/Espagne) en Haute Ariège. Rude montée par le Port de Roumazet. Descente sur le Port de Bouet par l'arête sud-est détritique et accidentée mais néanmoins ludique dans la première partie. Puis plus exposée et délicate dans la seconde partie et nécessitant d'avoir le pied chamois. Une randonnée agrémentée de nombreux ruisseaux et de deux étangs : étangs de Roumazet (2163m) et de la Soucarrane (2292m). Bref, une journée de la Rouge qui restera dans les annales !

Accès

De Tarascon-sur-Ariège suivre la direction Vicdessos puis Auzat et Soulcem, s’arrêter au parking après l’Etang de Soulcem.

Itinéraire

  • Carte : IGN TOP25 2148 OT - Vicdessos
  • Altitude de départ : 1660 m
  • Altitude d’arrivée : 2902 m
  • Temps de montée : 3h
  • Temps total : 6h50

Du parking des Orris du Carla (1654m), suivre la piste qui part plein sud jusqu’à arriver à la cascade de Labinas. Traverser alors le ruisseau de Soulcem. Poursuivre en rive ouest de ce ruisseau toujours direction plein sud.

Arrivé à la bifurcation à l’altitude (1810m) prendre direction Etang de Roumazet (balisage rouge et blanc) et Pic de la Rouge (balisage jaune). Le chemin s’élève alors au dessus de la vallée du Soulcem pour s’enfoncer ensuite dans des paysages plus sauvages qui ne sont pas sans rappeler ceux du Beaufortain.

Entre les altitudes 2140m et 2150m guetter à main droite le balisage jaune qui indique la bifurcation vers le Port de Roumazet et le Pic de la Rouge. Le chemin poursuit alors direction ouest et s’élève petit à petit au dessus de l’étang de Roumazet (2163m) pour finalement rejoindre et traverser un long pierrier qui nous conduit au Port de Roumazet (2571m).

Du Port de Roumazet, rude montée par un chemin bien marqué dans un pierrier avant de déboucher sur la large crête sommitale qui mène au sommet proprement dit (2902m).

Du sommet, continuer plein sud en suivant le balisage jaune. Dans un premier temps la progression se fait dans un terrain délité mais néanmoins ludique. Puis dans un second temps le cheminement est nettement plus délicat et exposé : le sentier rejoint plusieurs fois le fil de l’arête avant de plonger soit versant espagnol (le plus souvent) soit versant français pour progresser en dévers dans des pentes très raides. C’est après environ une quarantaine de minutes qu’on atteint le Port de Bouet (2509m).

Du Port de Bouet, suivre le chemin (balisage blanc et rouge) qui part en direction de l’Orri de la Soucarrane (2292m). Arrivé à celui-ci continuer par le chemin qui part direction est (balisage jaune) vers la vallée du Soulcem. Redescendre le chemin jusqu’à arriver en fond de vallée puis poursuivre direction nord pour rejoindre la cascade de Labinas puis le parking des Orris du Carla.

Remarques :

  • Il est fortement déconseillé de s’engager sur l’arête sud du Pic de la Rouge en cas de mauvais temps, la situation pouvant devenir très vite scabreuse ;
  • Selon les topos, lors de la descente au Port de Bouet, il est recommandé soit de rester au maximum sur le fil de l’arête, soit au contraire de chercher des échappatoires dans les pentes herbeuses en versant espagnol. Personnellement je pense que la meilleure solution est encore de suivre le balisage tout le long du sommet au Port de Bouet.
Dernière modification : 16 mai 2018
Pic de Cabayrou (ou Pic de Cabagnau - 2733m) en boucle par les Orris du Carla

La carte du topo « Pic de la Rouge (ou Pic de la Soucarrane - 2902m) en boucle par les Orris du Carla »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Pic de la Rouge (ou Pic de la Soucarrane - 2902m) en boucle par les Orris du Carla »

Etang de Soulcem au sortir du brouillard En montant à la cascade de Labinas Cascade de Labinas Après la cascade de Labinas la vue s’ouvre sur le fond de la vallée En s’élevant au dessus de la vallée du Soulcem En s’élevant plein ouest on longe le ruisseau direction l’étang de Roumazet En prenant de l’altitude le Pic de la Rouge se dévoile Etang de Roumazet Pic de la Rouge et port de Roumazet sur la droite Rude montée depuis le Port de Roumazet Pic d’Estats au loin Dans le pierrier sous le sommet La large arête sommitale Sommet du Pic de la Rouge, 2902m Etang de Roumazet à gauche et étang de la Soucarrane à droite depuis le sommet Vue côté espagnol De gauche à droite : Pic des Langounelles, Pic des Bareytes, Pic de Médécourbe et Pic de Coma Pedrosa Début de la descente sur le Port de Bouet Ca se raidit mais ça passe encore bien Vue sur la première partie de la descente Vue sur la seconde partie de la descente On ne peut pas rester sur le fil, on désescalade sur la droite avant de progresser en dévers Petite désescalade facile Passage en dévers Ca se complique, la question est : ça passe où ? Couloir d’éboulis côté français On repasse versant espagnol, il ne faut pas se prendre les pieds dans le tapis Ensuite on repasse sur le fil pour rejoindre le cairn sur l’arête Coté français Ca redevient plus cool Dernière difficulté, il faut descendre dans la raide pente herbeuse à droite pour contourner les blocs rocheux Une fois les blocs rocheux contournés on regagne des pentes plus accueillantes Du Port de Bouet vue sur la dernière partie de la descente qui paraît nettement plus facile qu’elle ne l’est En descendant à l’étang de la Soucarranne vue sur l’arête côté français L’étang de la Soucarrane (2292m) qui peut constituer un très bon but de rando De l’étang de la Soucarrane vue sur le Port de Bouet Etang de la Soucarrane Etang de la Soucarrane En resdecendant sur la vallée du Soulcem La vallée du Soulcem Le ruisseau de Soulcem En amont de la cascade de labinas avec au fond l’étang de soulcem