Puy Chavaroche (1739m), Puy Mary (1783m), Puy de Peyre Arse (1806m) et Puy Griou (1690m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1470m
Durée :
1 jour

Longue rando en boucle par les crêtes et sommets : Puy Chavaroche (1739m), Puy Mary (1783m), Puy de Peyre Arse (1806m) et Puy Griou (1690m) – Auteur :

Accès

Départ de Mandailles (924m), village typique de la vallée de la Jordanne à 30 min au Nord d’Aurillac.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte :IGN 1/25000ème 2435 OT.

Dénivelé :1470m positifs.

Temps  : environ 8h de marche.

Itinéraire  :

De Mandailles, suivre les indications pour le hameau de Lasteyrie, puis les pancartes indiquant le Puy Chavaroche (balises vertes). On s’élève rapidement au dessus de la vallée et la vue se dégage sur le Puy Griou en face. Arrivé à une bifurcation à 1190m, ignorer la pancarte qui indique le Puy Chavaroche à droite (ce sentier passe en fait sous le sommet et rejoint la route menant au Pas de Peyrol 1km avant le col, au niveau du dernier lacet) et poursuivre tout droit par un sentier qui s’élève rapidement et rejoint la ligne de crête à 1541m.

De là rejoindre le sommet du Puy Chavaroche à 1739m (balises rouges et banches : GR 400). Du sommet rejoindre le lacet de la route (1531m) menant au Pas de Peyrol en passant par le col de Redondet (1640m). Suivre la route jusqu’au Pas de Peyrol (1588m, plus haut col routier du Massif Central !), puis attaquer la montée au Puy Mary (1783m) par un sentier en béton et ses nombreuses marches d’escalier !

Si vous souhaitez éviter les hordes de touristes qui partent a l’assaut du sommet depuis le col, il est possible de « bypasser » le sommet par un sentier qui longe les courbes de niveau sur le flanc Sud de la montagne et rejoint le sentier sur la crête juste avant la Brèche de Roland. Le sommet tient sa forme pyramidale de l’époque glaciaire, et les vallées glaciaires en forme de « U » à son pied sont nettement reconnaissables.

Du sommet du Puy Mary, poursuivre sur la crête et traverser la Brèche de Roland, où il est nécessaire de poser un peu les mains, puis poursuivre vers le prochain objectif, le Puy de Peyre Arse. A la bifurcation à 1650m, laisser à droite le GR 4 – GR 400 (que l’on rejoindra plus tard) et continuer tout droit jusqu’au sommet à 1806m. Profiter de la vue, puis descendre par un sentier orienté Sud Est qui rejoint le GR au niveau du col de Cabre à 1528m.

Continuer sur le GR vers le col de Rombière et jusqu’à la base du Puy Griou. 15 min suffisent pour monter au sommet à 1690m, et profiter une dernière fois du panorama ! Rejoindre le GR puis descendre vers le col du Gliziou. Peu après, quitter le GR et prendre à droite le sentier qui descend sur Mandailles (balises vertes). On retrouve le GR à 1300m puis suivre le sentier jusqu’au village. La boucle est bouclée !

Dernière modification : 20 juillet 2018
Plomb du Cantal (1855m) et Puy du Rocher (1813m) par le col de Prat de Bouc

A propos

Topo publié le 21 août 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par JeffLe 13 juin 2013 à 13h47

    vous conseillez d’éviter les hordes de touristes qui partent a l’assaut du sommet depuis le col, il est possible de « bypasser » le sommet par un sentier qui longe les courbes de niveau (d’abord "bypasser" se dit contourner, en Français !)

    Je déconseille absolument, car le terrain n’est pas stabilisé, aussi à cause de la présence de fétuque rouge et de poil de bouc très glissants. Emprunter ce sentier récemment créé contribue à la dégradation rapide de cet espace naturel à préserver. Il y a sur ce flanc des espèces protégées comme l’aconit napel, le lis Martagon, l’hellébore noir...le saviez-vous ? Préférez le sentier bétonné !

  • par Le 30 août 2013 à 23h04

    J’ai fait cette randonnée aujourd’hui et franchement elle est juste magnifique !!! Merci pour ce topo, même si je connais très bien le massif du Cantal...

  • par jean-marcLe 28 septembre 2015 à 23h08

    magnifique rando , à faire de préférence avec un peu de soleil, bien prévoir 8h de marche sans les pauses.

  • par Jean FrançoisLe 1er octobre 2015 à 10h29

    J’ai fait cette randonnée hier et je confirme qu’elle est superbe.Si l’on veut éviter la montée au Puy Mary par la voie normale et son horrible escalier bétonné c’est possible.Il suffit d’emprunter la belle arête qui s’élève depuis le col de Redondet.La sente est bien visible depuis le départ.Certes c’est plus difficile mais très accessible à un randonneur habitué à ce type de terrain.Et tellement plus beau !

  • par JeanCLe 24 juillet 2016 à 13h59

    Je suis Cantalien, et d’une année sur l’autre, je constate les dégradations.
    Que puis-je dire ? De respecter la nature ? Oui, je pense.
    Si les randonneurs ne le font pas pour les autochtones qu’ils peuvent ignorer, pourraient-ils le faire pour tous celles et ceux qui les suivront ?

  • par ChaLe 19 août 2016 à 23h01

    Bonjour, je voudrais savoir combien de temps il faut pour monter jusqu’au Puy Mary (sans compter le retour, nous dormons sur place) ?
    Merci.

  • par FredLe 26 septembre 2016 à 15h01

    Bonjour J’ai fait ce parcours en partant la veille 17h pour bivouac en dessous de Chavaroche pour photo de nuit, le lendemain se fût le circuit complet comme présenté et franchement j’en ai pris pleins les yeux. Bravo pour ce circuit. Magnifique

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !