Ravin de Bouchier

Difficulté :
Alpinisme AD
Dénivelé :
700m
Durée :
1 jour

Un canyon peut se remonter quand il est glacé ! C'est le cas du Ravin de Bouchier. On trouvera de jolies portions de glaces raides, mais jamais difficiles : 4 maxi. Et pas mal de marche en crampon. Exposé sud, les portions du haut voient le Soleil en premier, l'escalade se termine donc souvent avant la fin, faute de glace solide. La descente est une aventure à ne pas négliger.

Accès

Rejoindre la D 900 (vallée de l’Ubaye), par exemple par l’autoroute (Gap/Tallard) et la quitter au Lauzet-sur-Ubaye, vers la fin du village, prendre à gauche et descendre traverser l’Ubaye, passer un pont romain. Dès la deuxième épingle, prendre une piste à droite et se garer sur une petite aire de parking juste après le torrent.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Vidéo de l’ascension :

Carte : au 1/25000° 3438ET

Trois mètres de marche d’approche pour attaquer le premier ressaut en 4 ! Ensuite alternance de petits passages en glace puis de cheminements dans le bois pour trouver une succession de cascades plus ou moins raides et hautes. Quelques passages de belle dimension.

Pour terminer la course, il faudra de sérieuses conditions de gel car les cascades du haut se réchauffent vite.

C’est pourquoi la course s’arrête en général avant la fin.

Et c’est là qu’il faut rester concentré pour la descente qui peut vite devenir casse-binette si on se croit arrivé.

Le but est de rejoindre les prés de Dramonasc. Pour cela, suivre au mieux les sentes à boucs en rive gauche du torrent pour rejoindre un vague sentier qui vous amènera aux prés.Traverser ces prés plein Est jusqu’au chemin bien marqué qui descend de Gourette jusqu’à la voiture. Attention les pentes sont sérieuses, ne vous faites pas surprendre par le sol gelé, même si il y a du soleil, gardez les crampons aux pieds.

En ce qui nous concerne, nous avons bien trouvé les sentes à boucs, mais nous sommes descendus trop vite, et n’avons pas assez traversé vers l’est à l’aplomb des prés. Cela nous a obligé à deux rappels dans les sous-bois, car cela ravine sec. Pas vraiment esthétique mais bon...

Comme pratiquement toutes les cascades, ce ravin est à éviter absolument par conditions de neige non stabilisée.

Topo du canyon : ICI

Dernière modification : 16 mai 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : test-materiel-outdoor

Les Monts du Forez ont usé mes premiers godillots, puis les Pyrénées (Balaitous 1er 3000). Les calanques et le Verdon ont occupé tous mes WE des années 90 avec les boucans de Marseille ;-) Et puis sont venues la passion de l'image avec des vidéos... et les tests de matériel.

Topo publié le 27 février 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par ppLe 27 février 2012 à 13h30

    Attention d’emmener que des personnes expertes, sinon s’abstenir !
    destiné aux experts.

  • par Le 27 février 2012 à 21h16

    Très belle photos ET vidéo ! Chapeau Paul !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !