Rocher de Roquebrune : Sommet Est (370m) et Les Trois Croix (373m) par l’arête est

Difficulté :
Non renseignée
Dénivelé :
700m
Durée :
demi-journée

Variante d'accés au point culminant du Rocher de Roquebrune. Plus communément appelée "Variante des Etoiles". – Auteur :

Accès

De Fréjus, se diriger vers le Muy (RN7). Au niveau d’un grand rond-point avec un Hôtel F1, aller vers Roquebrune-sur-Argens. 2km plus loin, prendre sur la droite une petite route (après un pont) amenant au pied du Rocher (plusieurs départs de randos). Se garer au 2ème parking se trouvant dans un virage, un peu après une maison blanche.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Fiche technique

  • Altitude départ : 10m
  • Altitude arrivée : 373m
  • Dénivelé total : environ 700m
  • Période : Toute l’année.
  • Cotation : AD, un passage de 5b+.
  • Difficultés : 3 câbles (3b max), 4 longueurs en 4a-b et 1 longueur en 5b+ sur 15m. Rappel de 25m facultatif. Arête aérienne pour les Trois Croix (2c max). Descente câblée (2b) pour la voie normale des Trois Croix.
  • Balisage : Bleu et étoiles blanches pour la variante.
  • Matériel : Randonnée classique + Baudrier, corde 50m minimum, chaussons d’escalade, 5-6 dégaines, longe, coinceurs (facultatif), descendeur.
  • Carte : Carte IGN 3544
  • Réglementation du Massif

Description de l’itinéraire

  • Du Parking au 1er sommet (155m)

Du 2ème parking, s’échauffer tranquillement en prenant en sens inverse la route pendant 600m environ. Au niveau d’une rampe aller plein sud en direction du Rocher de Palay (155m).

On prend des grandes dalles peu inclinées jusqu’à buter sous une falaise : contourner soit par la gauche (passage de 3a) ou partir à droite et grimper rapidement une faille (2b) et rejoindre l’itinéraire de gauche plus haut. On longe la falaise et arrive à une brèche.

Prendre alors plein sud sur une large arête, en suivant les points bleus et la suivre jusqu’à atteindre le Rocher de Palay (155m).

  • Du 1er sommet à la brèche 290m

Redescendre côté sud-ouest en suivant les points bleus et le relief jusqu’à la brèche suivante. On repasse face nord et on négocie un petit passage d’escalade (2a) puis on continue facilement.

On suit les cairns et le petit sentier qui passe maintenant dans une forêt dense et se dirige vers un pas (210m).

Le premier passage câblé commence ici : une vire descendante exposée mais facile.

On traverse ensuite à plat et on remonte vers l’arête en face sud. Faire attention aux cairns car dans ce terrain escarpé, le sentier se perd et on peut très vite se retrouver en galère. On arrive donc à un col (250m).

Aller vers la gauche puis reprendre l’arête un peu plus haut. Là remonter jusqu’au prochain obstacle : un autre rocher qui se négocie par le sud par un pas de 20m en 2c (balisage étoiles blanches).

Puis le redescendre par l’arête, de l’autre côté et se diriger vers le grand col suivant (275m).

C’est alors que le passage clef arrive !

Il faut contourner la masse rocheuse qui barre la voie.

Pour cela, on descend légèrement en face nord puis on arrive à la grande vire câblée : là prendre dans son intégralité (3b, câbles). On arrive alors à un mur (2b) puis on redescend vers la brèche (275m).

Ensuite, prendre l’arête jusqu’à la brèche 290m.

A partir de ce point, si l’on ne se sent pas de grimper, on peut suivre les marquages bleus qui contournent le sommet est par le sud et arrive directement au col entre les Trois Croix et le Sommet Est. Pour cela, il faut descendre le passage câblé que l’on aperçoit très bien de la brèche. C’est un passage de 15m dans le 2c. Ensuite, il faut longer la face sud du sommet est au maximum et par des passages de 2c max arriver dans un grand couloir facile que l’on remonte jusqu’au col entre les 2 sommets.

  • De la brèche 290m au sommet est (370m), les difficultés

Suivre les étoiles blanches bien marquées sur les 10 premiers mètres puis il faut aller à l’instinct. Elles réapparaissent un peu plus haut.

L1 : 15m, 4b-, 3 spits

Monter dans la fissure qui semble s’élever légèrement vers la gauche (4b-) puis arriver à un arbre. Aller tout droit (vire bien marquée) et arriver au relais.

L2 : 15m, 4a, 4 spits

Monter dans une cheminée sur 10m (4a) et revenir sur la petite arête de gauche (3c) et arriver à un replat.

On traverse ensuite ce passage de répit. On désescalade sur 3m un petit mur (3b) puis on remonte sur 10m pour arriver au pied du ressaut supérieur.

L3 : 5b+, 10m, 6 spits

C’est la longueur clef, l’équipement est serré sur ce passage.

Négocier un mur (5b+) sur 5m, très délicat, peu de prises mais peu de gaz. Traverser la légère vire du dessus et monter une fissure sur 5m (4a+). Arriver au relais !

L4 : 3b, 30m

Aller vers la gauche et remonter une rampe avec beaucoup de végétation (escarpé) puis un passage de 3c et enfin, arriver à une vire où se trouve le relais.

L5 : 15m, 4b, 1 spit

De la vire précédente, descendre sur 4m puis négocier un gros surplomb (4b) puis monter la cheminée suivante (3a) et arriver au relais.

On monte facilement sur 20m puis on prend l’éperon sud (2-3 passages de 3c-4a max) et on atteint facilement le sommet est (370m).

  • Du Sommet Est aux Trois Croix

Du Sommet est descendre un moment l’arête nord-ouest puis rejoindre une vire exposée en face ouest par un pas de 3a. Ensuite, on descend cette vire jusqu’à trouver un passage permettant d’atteindre le grand couloir. Ensemble de 2 avec un passage de 3a. Faire attention car le rocher, sur cette face est souvent recouvert de mousse, il peut être très glissant et très dangereux. Dans ce cas préférer le rappel de 25m. Il faut continuer l’arête nord-ouest jusqu’à arriver au relais. On tire ensuite un rappel de 25m jusqu’au grand col que l’on atteint par le couloir.

Du Col remonter vers la gauche une rampe (un passage de 2c) qui permet d’atteindre l’arête sommitale des Trois Croix. L’arête peut-paraître impressionnante mais quand même facile. On atteint alors rapidement les Trois Croix (373m).

  • La descente : des Trois Croix au parking

Du sommet des Trois Croix descendre en face ouest et par un système de vires entrecoupées de ressauts câblés, rejoindre le col à l’aplomb du sommet. Ensuite, on suit le sentier qui descend dans le Couloir Nord. Il y’ a 2 passages câblés (2b) à négocier puis le sentier descend en forêt puis par les dalles jusqu’au parking.

Remarques

Une belle course d’escalade soutenue. Dommage qu’il n’y ait que 100m de vraie grimpe dans cet excellent rocher. Une course pouvant faire l’objet d’un entraînement pour les débutants en escalade. Seul 1 passage pose vraiment problème : le reste est bien prisu et peu exposé. Heureusement, il ne dure que 5 mètres.

Dernière modification : 28 avril 2018
Rocher de Roquebrune sur Argens (373m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Altitude Sans Frontière

Jeune passionné de 18 ans, à 1000% de sports montagne & nature ! J'ai découvert la montagne à 14 ans, avec mon père. "La Montagne ça vous gagne" se confirme pour mon cas puisque je suis de plus en plus mordu… Arpentant tous les terrains en toutes saisons, on ne peut plus s'en passer. Une belle addiction ! Je suis un amateur de sommets oubliés ou très peu fréquentés (tout ce qui touche au (...)

Topo publié le 19 septembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (39).
  • par VinceLe 4 juin 2017 à 21h41

    Des cotations légèrement surévaluées sur cet itinéraire

  • par Le 5 juin 2017 à 12h42

    c’est mieux ainsi

  • par Le 5 juin 2017 à 12h44

    je reste toujours objectif contrairement à beaucoup

  • par Le 5 juin 2017 à 13h39

    Quel intérêt de surévaluer un itinéraire ? Cela décrédibilise les cotations et peut inciter à des imprudences.

  • par Le 5 juin 2017 à 13h41

    Bien au contraire

  • par Le 5 juin 2017 à 13h50

    De toute façon si on grimpe pas dans les Ecrins ou le Mont Blanc on n’est pas crédibles a vos yeux (altituderando), sortez un peu découvrir d’autres massifs ,l’altitude na rien a voir avec les cotations, on fait pas les topos pour vous mais pour le grand public

  • par Le 5 juin 2017 à 14h29

    On se calme ! Beaucoup de topos sur AltitudeRando sont hors Mont-Blanc/Écrins, à commencer par les topos d’alain, qui a fait beaucoup pour mettre en valeur le Pilat, par exemple... Dois-je aussi te parler des topos d’Alexandre et moi mettant en valeur la Forêt Noire ?

    Surcoter n’est pas bon, au même titre que sous-coter, car cela induit le lecteur en erreur, et à terme plus personne n’aura confiance en la cotation. Et donc, in fine comme le dit galipette, à inciter à l’imprudence.

    Et puis, technif, franchement... Venant de ta part, c’est l’hôpital qui se moque de la charité, tu veux que je te rappelle la discussion à propos des sommets de +3500 m randonnables dans les Alpes ?

    Donc keep cool, on n’est pas là pour s’écharper, mais au contraire pour donner la meilleure information possible aux lecteurs du site ;)

  • par Le 5 juin 2017 à 17h43

    Je suis désoler mais certains administrateur devrait plutôt faire de la pétanque et s’occuper de site de pétanque mais pas de montagne, beaucoup de personnes et pas des moindres (des vrais montagnards)ce plaigne de certains topos qui sont absurde au niveau de la difficulté, faite le ménage et mettez des bonnes personnes en place, de toutes façon vous n’aimez pas la critique qui peu être bénéfique, a l’avenir on mettra tous nos topos faciles et vous déciderez entre vous

  • par Le 5 juin 2017 à 18h42

    Puis on a pas surcoté cette course, du 5b ça a toujours été du AD voir du D, mais surtout pas du PD.

    Dans le Mercantour, il y a des topos comme la Baisse du Basto qui est côté "Difficile" alors que certains sommets beaucoup plus difficiles sont côtés "Moyenne".

    Il faudrait refaire complètement le système de cotations sur altituderando avec les cotations officielles comme de T1 à T5 pour la rando et de F à ED7 pour l’alpinisme, ça sera plus clair pour tout le monde et il y aurait plus ce débat à la con, on se prend la tête pour rien là...

  • par Le 5 juin 2017 à 18h45

    Salut Fred
    A l’avenir, tu auras peut-être du mal a trouver un admin pour mettre tes topos en ligne. Ils seront sans doute tous en train de faire une pétanque...

  • par Le 5 juin 2017 à 19h25

    Non mais il a dit ça en rigolant.
    Il s’exprime pas de la meilleure façon...

  • par Le 5 juin 2017 à 20h27

    Le problème est que de dérapage en dérapage les admins ne rigolent plus.

  • par Le 5 juin 2017 à 20h42

    Cela n’a rien de "rigolo" ni d’amusant. Il me semble que puisque paraissez être des super-experts professionnels, votre place n’est pas sur AltitudeRando. Vous n’en êtes pas à votre coup d’essai dans la dénigration : construisez donc votre propre site dans lequel les "amateurs" sous-doués d’AR n’interviendrons pas.

  • par Le 5 juin 2017 à 21h08

    "des vrais montagnards"...

    On définit comment, des "vrais montagnards" ?

    ...

    Bon et puisque on parle de cette sortie en particulier, je n’aurais pas coté AD non plus, plutôt AD- ou PD+, vu que le passage en 5b+ est isolé.

    Pour donner un exemple, j’ai coté mon topo de la Tête du Gaulent en D, pas en D+/EA-, malgré un passage-clef en 6a. Il suffit de rappeler dans le corps du texte les passages-clefs, la cotation, elle, vient d’elle-même, les lecteurs ne sont pas stupides non plus.

  • par Le 6 juin 2017 à 07h04

    j’ai un ami qui est justement à l’ENSA est il est pas d’accord avec vous c’est drôle, aprés je suis pas stupide le PD+ de la barre des Ecrins est beaucoup plus difficile que la AD sur le rocher de Roquebrune, mais la cotation est basée sur le passage le plus difficile c’est comme ça, vous pouvez pas changer les règles, de plus une cotation est la uniquement pour évaluer le niveau technique de chacun, l’altitude, l’exposition,l’engagement, le dénivelé ne sont pas pris en compte
    Pour répondre, on n’est des novices pour vous certes mais l’experience c’est pas par le nombre des années de pratiques mais bien la fréquence, ce qui est sur c’est que nous on n’est des vrais passionner sans arrière penser, on n’aime pas ce coter obscure du milieux de la montagne ou chacun dénigre l’autre par jalousie certainement, donc remettez vous en cause

  • par Le 6 juin 2017 à 07h12

    Ils doivent pas rigoler tous les jours alors je les plaints, aprés il y a d’autre site, mais c’est dommage Altituderando est un bon site en générale

  • par Le 6 juin 2017 à 08h04

    "nous on n’est des vrais passionner sans arrière penser, on n’aime pas ce coter obscure du milieux de la montagne ou chacun dénigre l’autre par jalousie certainement, donc remettez vous en cause"

    Bon ça suffit comme ça. À toi de te remettre en cause, tu es un passionné sans arrière-pensée, vraiment ? Qui ici a dénigré de manière violente, qui ici se pose en "vrai montagnard" ?

    Alors soit tu te calmes et tu te remets en cause, soit tu vas voir ailleurs, entre "vrais passionnés" (sic).

    AltitudeRando a toujours été ouvert à la critique depuis que je suis sur ce site (voir par exemple la disparition du mot-clef familial accolé à facile pour la difficulté), mais là ça part dans le décor. On est en train de s’écharper sur quoi ? Des imbécilités, la cotation, est-ce vraiment le plus important ? AltitudeRando est dans le partage, or cette histoire de cotation c’est un truc de types qui sont dans la performance, la compétition, bref le fameux "côté obscur du milieu de la montagne".

    Alors oui, remets-toi en cause, pour le bien de tous. Et pour rappel, le problème ici ne vient pas des administrateurs : il suffit de voir aussi bien ici que dans la discussion du forum pour voir que d’autres membres du site sont effarés par ton attitude.

    Oui, les admins ne rigolent pas tous les jours avec des personnes aussi fielleuses que toi. C’est bien triste.

  • par Le 6 juin 2017 à 09h43

    Salut à tous.
    Je crois que Julien a mis le doigt sur quelque chose.
    AltitudeRando est d’abord un site de randonnées. Ceux qui rentrent des courses d’alpinisme font aussi de la randonnée.
    Toi, Fred, tu es un alpiniste, avec tous les défauts et polémiques qui vont avec cette pratique.
    Ta présence sur AltitudeRando est une erreur de casting. Ton site c’est CtoC.

  • par Le 6 juin 2017 à 10h26

    Euh... Autre discussion ayant cours en ce moment :
    https://www.altituderando.com/spip.php?page=thread&id_thread=40664

  • par Rappel à tousLe 6 juin 2017 à 11h14

    En tant que spécialiste de la pétanque.....
    Montagne, bivouac et Génépi !
    C’est le slogan du site depuis 2011. Ici c’est donc tout, sauf la montagne "compétition", mais plutôt des moments de convivialité entre potes en montagne, profiter de la nature qui nous entoure en y posant la tente, plutôt que de viser la performance sportive.

  • par Le 6 juin 2017 à 11h51

    C’est exactement ça M. le pro de la pétanque !

  • par Le 6 juin 2017 à 17h16

    Va falloir modifier le slogan : Montagne, bivouac, Génépi ET pétanque.
    Peut-être classer la pétanque AVANT le génépi si l’on veut éviter de viser le 2ème cochonnet alors qu’il n’y en a qu’un.
    N’y a-t’il pas eu un précurseur qui a porté dans son sac un paire de sphères pour faire une pétanque au sommet de la montagne de Boules ?

  • par Le 6 juin 2017 à 17h20

    Je fais pas que de l’alpinisme, il y’a qu’a voir nos topos, moitié rando moitié alpinisme, et ce que je dit sur les cotations c’est parce-que tous les autres sites de rando utilisent les cotations suisses qui vont de T1 à T5. Le facile, moyen et difficile ça indique peut-être le niveau physique de la rando mais surement pas le niveau technique. C’est pour que ça soit plus clair pour tout le monde.

    C’est encore plus important sur un site de "Randonnées", avec des gens qui marchent pas beaucoup et qui voient ces termes, ils savent pas forcément quel est le type de terrain, la pente, si il y’ a des passages où il faut mettre les mains, les cotations suisses sont des cotations universelles, sur le site du CAF, il y’a un bel article là dessus...

  • par Le 6 juin 2017 à 17h35

    @ hereme. Oui ! D’ailleurs, je lui ai suggéré d’aller faire le Rocher de l’Enclume et il ne m’a pas répondu...

  • par Le 6 juin 2017 à 17h47

    C’est une bonne idée mais surtout ne parler pas de montagne

  • par Le 6 juin 2017 à 17h53

    La cotation suisse, c’est très technique et tout le monde ne sera pas capable de l’utiliser. Et il y a 5 niveaux. Déjà, avec 3, il y a des contestations.
    Il ne t’est pas venu à l’esprit que les créateurs du site ont peut-être voulu que tout un chacun rentre ses itinéraires et pas seulement des techniciens de la cotation.
    "Il faudrait refaire complètement le système de cotations sur altituderando" tu veux t’y mettre ?
    "faite le ménage et mettez des bonnes personnes en place" ce sont des bénévoles, on ne les "mets" pas. La plupart, je les ai choisi. En les attaquant, tu m’attaques personnellement. Et tu es en train de les décourager et de réduire à néant des années de travail.
    Nous n’avons personne d’autre à "mettre" à la place.
    Nous ne cherchons pas à faire littéraire mais a avoir une certaine qualité avec un Français correct et le moins de fautes d’orthographe possibles. Et là, tu ne peux pas nous être utile. Je le répète, rejoins un site technique où l’on privilégie le fond à la forme.
    Pour les cotations pointues, il y a un site CToC qui cote aussi les randos.

  • par Le 6 juin 2017 à 17h59

    Beati pauperes spiritu.

  • par Le 6 juin 2017 à 18h25

    Mais je t’attaque pas personnellement, Alain mais il y’a certains admins dont je ne citerait pas leur nom qui se permettent de juger alors qu’ils nous connaissent pas, ils disent qu’on es tlà pour la compétition mais ils sont à des années-lumière de la réalité : on prends notre temps, moi peut-être que j’aime bien aller vite mais on aime prendre le temps, on respecte la montagne.

    C’est juste dommage que certains critiquent alors qu’on essaie juste de donner des conseils, hier sur le topo de neige cordier j’ai juste dit ce que ça donnait aujourd’hui, depuis 1995 il y a pas eu de sorties, c’est bien de connaître les conditions actuelles.

    Après je suis pas le chef, vous faites comme vous voulez, si vous voulez pas des gens comme nous qui publient des topos originaux dans à peu près tout les massifs, pas de pb, on dégage.

    Je pense que pas mal de contributeurs pensent comme nous mais ne le disent pas, restent silencieux, nous au moins on dit les choses.

  • par Le 7 juin 2017 à 09h54

    Nous sommes ravis de voir que le sujet de la cotation est un sujet sensible et que tout le monde veille à ce qu’elle soit la plus juste possible.

    @Technif : nous ne jugeons pas ton expérience de la pratique montagnarde ni de ton argumentaire pour défendre ton point de vue. Mais nous ne voulons pas, sur ce site, de propos agressifs ou provoquants qui n’amènent rien au débat et qui créent une tension inutile.

    Pour revenir sur le sujet de la cotation, le débat a eu lieu, il y a quelque temps déjà.
    Nous allons créer un sujet dans le "Quoi de neuf au bivouac" pour que chacun puisse s’exprimer en toute sérénité (nous remettrons les liens vers les échanges passés).

    Nous avons confiance dans l’équipe qui administre aujourd’hui. Nous savons qu’elle a toujours été sensible à la juste cotation des topos, en ayant le souci d’être lu par le grand public.

    Vincent et Julien

  • par Le 7 juin 2017 à 13h25

    Bonne idée le sujet dans "Quoi de neuf au bivouac".

    Fred a été agressif avec alain car il nous a enlevé du topo de Croix Rousse depuis hier, ça se fait pas surtout par un gars de 60 ans.

  • par Le 7 juin 2017 à 13h28

    Raph, si tu me dis que vous n’allez pas calquer la porte en supprimant tous vos topos, celui de la Croix Rousse inclus, je vous remets.
    J’ai eu cette expérience par le passé.

  • par Le 7 juin 2017 à 13h39

    Non mais on supprimera pas nos topos, Fred voulait le faire mais moi je l’ai empêché.

    Surtout que la moitié des topos du Mercantour sont à nous...

    Je vais voir si je vais continuer de faire des topos ou si j’arrête, j’ai plus envie de me prendre la tête.

  • par Le 7 juin 2017 à 13h50

    Tu vois que ma précaution n’était pas tout à fait inutile.
    Bon, je vous remets.
    Vos topos sont bienvenus si des admins veulent prendre le temps de s’en occuper.
    Je ne sais pas si Fred imagine le boulot que cela représente de mettre tous ces topos et sorties en ligne, tout au long de l’année.
    Alors quand les admins se font traiter comme il les traite cela n’est pas acceptable.
    Les admins vraiment actifs sur le site sont peu nombreux.
    On fait quoi si Fred les décourage ?

  • par Le 7 juin 2017 à 14h16

    Ok, on arrête de se prendre la tête et puis je continue les topos.

  • par Le 7 juin 2017 à 17h18

    Sans relancer la polémique mais pour discuter sur une base commune en ce qui concerne la cotation, voici un article très intéressant sur C2C : https://www.camptocamp.org/articles/133323/fr/aide-topoguide-cotations-en-rocher-escalade-et-rocher-haute-montagne.
    La cotation est très compliquée à harmoniser étant donné tous les paramètres liés à une course/grande voie : engagement, cotation obligatoire, cotation libre maximale, exposition, équipement, artif ou non ...
    Au passage Technif, pas d’accord avec ton affirmation : "la cotation est basée sur le passage le plus difficile c’est comme ça, vous pouvez pas changer les règles". Deux voies peuvent avoir la même cotation globale avec des passages courts en difficulté supérieure pour l’une et pas l’autre.
    On sort un peu de la randonnée mais la discussion est intéressante.

  • par Le 7 juin 2017 à 19h02

    NoMaD, j’ai hésité à l’épingler ce lien de C2C, au vu des propos de Michel, c’est vrai que c’est souvent comme ça en montagne, sur C2C ils cotent la Méridionale d’Arves (3514m) AD alors qu’il y’a le "Mauvais pas" en 5c (ou D+), alors que ce topo j’ai coté AD avec du 5b sur 5m.

    Tu dois surement connaître sur C2C les cotations des expositions et risques objectifs, ça compte énormément dans les cotations : une grande voie en escalade cotée AD+ avec une longueur en 5a (comme l’Arête des Moussaillons à la Sainte-Victoire) sera certainement plus difficile qu’une voie rocheuse comme cette arête du Rocher de Roquebrune.

    Mais en s’intéressant à la chose, j’ai remarqué que ce mauvais pas est sur 20m, c’est comme si il y’a une voie en PD avec une longueur en 5b, j’en ai vu de ce style là dans le Mercantour...

    Je suis d’accord avec toi mais seulement si le pas est en bon rocher, que les conditions sont bonnes et que le pas ne dépasse pas 5m.

    C’est vrai que c’est un sujet intéressant mais on ne sera jamais fixés, il y’aura toujours des topos surcotés et d’autres sous-cotés.

  • par Le 7 juin 2017 à 19h08

    Ton lien relate ces cotations expositions et risques objectifs allant de E1 à E6 et de X1 à X5.

    Mais bon comme l’on dit les admins, altituderando est avant tout un site de randonnées simple, on peut pas mettre en place un système de cotations comme celui-là, je vois pas quelqu’un qui marche rarement tomber sur un topo avec des codes comme X2, E4, A2, P2,...

  • par Le 7 juin 2017 à 19h11

    Je ne me permettrais pas d’apporter un jugement sur ta cotation du topo objet de cette discussion (Roquebrune) car je ne connais pas cette course !
    Je suis d’accord avec toi que si le pas "difficile" est plus long, la cotation globale s’en voit modifiée ! Effectivement, les paramètres aléatoires tels que météo et état du rocher peuvent modifier la difficulté. C’est tout l’intérêt d’Altituderando d’ailleurs, pouvoir insérer plein d’indications dans le topo et en discuter tous ensemble ensuite !!

  • par Le 7 juin 2017 à 19h13

    T’as raison, NoMaD, c’est le point fort d’altituderando.

  • par Le 7 juin 2017 à 19h17

    Tout à fait d’accord, si on commence à indiquer "TD+ 6c>6bA0 I P1" (ma dernière grande voie ;-)), on sort carrément de la randonnée. Le mieux est finalement de proposer une cotation et de bien compléter le texte dans la description du topo, pour avertir des dangers et des passages qui pourraient poser problème (c’est ce qui est d’ailleurs fait dans l’immense majorité des topos).
    Pour conlure, j’ai aussi envie d’avoir confiance en la nature humaine, et espérer que les gens ont assez de jugeotte pour connaître leurs limites ou au moins se renseigner précisèment sur leurs futures randos/courses ! Est-ce un voeu pieu ?

  • par Le 7 juin 2017 à 19h35

    Lol ! même moi j’ai encore du mal à comprendre desfois, c’est ce que je fais aussi, je mets dans la fiche détaillée les cotations exactes physiques et techniques.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !