Rocher de Roquebrune : Sommet Est (370m) et Les Trois Croix (373m) par l’arête est

Difficulté :
Non renseignée
Dénivelé :
700m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Variante d'accés au point culminant du Rocher de Roquebrune. Plus communément appelée "Variante des Etoiles".

Accès

De Fréjus, se diriger vers le Muy (RN7). Au niveau d’un grand rond-point avec un Hôtel F1, aller vers Roquebrune-sur-Argens. 2km plus loin, prendre sur la droite une petite route (après un pont) amenant au pied du Rocher (plusieurs départs de randos). Se garer au 2ème parking se trouvant dans un virage, un peu après une maison blanche.

Itinéraire

Fiche technique

  • Altitude départ : 10m
  • Altitude arrivée : 373m
  • Dénivelé total : environ 700m
  • Période : Toute l’année.
  • Cotation : AD, un passage de 5b+.
  • Difficultés : 3 câbles (3b max), 4 longueurs en 4a-b et 1 longueur en 5b+ sur 15m. Rappel de 25m facultatif. Arête aérienne pour les Trois Croix (2c max). Descente câblée (2b) pour la voie normale des Trois Croix.
  • Balisage : Bleu et étoiles blanches pour la variante.
  • Matériel : Randonnée classique + Baudrier, corde 50m minimum, chaussons d’escalade, 5-6 dégaines, longe, coinceurs (facultatif), descendeur.
  • Carte : Carte IGN 3544
  • Réglementation du Massif

Description de l’itinéraire

  • Du Parking au 1er sommet (155m)

Du 2ème parking, s’échauffer tranquillement en prenant en sens inverse la route pendant 600m environ. Au niveau d’une rampe aller plein sud en direction du Rocher de Palay (155m).

On prend des grandes dalles peu inclinées jusqu’à buter sous une falaise : contourner soit par la gauche (passage de 3a) ou partir à droite et grimper rapidement une faille (2b) et rejoindre l’itinéraire de gauche plus haut. On longe la falaise et arrive à une brèche.

Prendre alors plein sud sur une large arête, en suivant les points bleus et la suivre jusqu’à atteindre le Rocher de Palay (155m).

  • Du 1er sommet à la brèche 290m

Redescendre côté sud-ouest en suivant les points bleus et le relief jusqu’à la brèche suivante. On repasse face nord et on négocie un petit passage d’escalade (2a) puis on continue facilement.

On suit les cairns et le petit sentier qui passe maintenant dans une forêt dense et se dirige vers un pas (210m).

Le premier passage câblé commence ici : une vire descendante exposée mais facile.

On traverse ensuite à plat et on remonte vers l’arête en face sud. Faire attention aux cairns car dans ce terrain escarpé, le sentier se perd et on peut très vite se retrouver en galère. On arrive donc à un col (250m).

Aller vers la gauche puis reprendre l’arête un peu plus haut. Là remonter jusqu’au prochain obstacle : un autre rocher qui se négocie par le sud par un pas de 20m en 2c (balisage étoiles blanches).

Puis le redescendre par l’arête, de l’autre côté et se diriger vers le grand col suivant (275m).

C’est alors que le passage clef arrive !

Il faut contourner la masse rocheuse qui barre la voie.

Pour cela, on descend légèrement en face nord puis on arrive à la grande vire câblée : là prendre dans son intégralité (3b, câbles). On arrive alors à un mur (2b) puis on redescend vers la brèche (275m).

Ensuite, prendre l’arête jusqu’à la brèche 290m.

A partir de ce point, si l’on ne se sent pas de grimper, on peut suivre les marquages bleus qui contournent le sommet est par le sud et arrive directement au col entre les Trois Croix et le Sommet Est. Pour cela, il faut descendre le passage câblé que l’on aperçoit très bien de la brèche. C’est un passage de 15m dans le 2c. Ensuite, il faut longer la face sud du sommet est au maximum et par des passages de 2c max arriver dans un grand couloir facile que l’on remonte jusqu’au col entre les 2 sommets.

  • De la brèche 290m au sommet est (370m), les difficultés

Suivre les étoiles blanches bien marquées sur les 10 premiers mètres puis il faut aller à l’instinct. Elles réapparaissent un peu plus haut.

L1 : 15m, 4b-, 3 spits

Monter dans la fissure qui semble s’élever légèrement vers la gauche (4b-) puis arriver à un arbre. Aller tout droit (vire bien marquée) et arriver au relais.

L2 : 15m, 4a, 4 spits

Monter dans une cheminée sur 10m (4a) et revenir sur la petite arête de gauche (3c) et arriver à un replat.

On traverse ensuite ce passage de répit. On désescalade sur 3m un petit mur (3b) puis on remonte sur 10m pour arriver au pied du ressaut supérieur.

L3 : 5b+, 10m, 6 spits

C’est la longueur clef, l’équipement est serré sur ce passage.

Négocier un mur (5b+) sur 5m, très délicat, peu de prises mais peu de gaz. Traverser la légère vire du dessus et monter une fissure sur 5m (4a+). Arriver au relais !

L4 : 3b, 30m

Aller vers la gauche et remonter une rampe avec beaucoup de végétation (escarpé) puis un passage de 3c et enfin, arriver à une vire où se trouve le relais.

L5 : 15m, 4b, 1 spit

De la vire précédente, descendre sur 4m puis négocier un gros surplomb (4b) puis monter la cheminée suivante (3a) et arriver au relais.

On monte facilement sur 20m puis on prend l’éperon sud (2-3 passages de 3c-4a max) et on atteint facilement le sommet est (370m).

  • Du Sommet Est aux Trois Croix

Du Sommet est descendre un moment l’arête nord-ouest puis rejoindre une vire exposée en face ouest par un pas de 3a. Ensuite, on descend cette vire jusqu’à trouver un passage permettant d’atteindre le grand couloir. Ensemble de 2 avec un passage de 3a. Faire attention car le rocher, sur cette face est souvent recouvert de mousse, il peut être très glissant et très dangereux. Dans ce cas préférer le rappel de 25m. Il faut continuer l’arête nord-ouest jusqu’à arriver au relais. On tire ensuite un rappel de 25m jusqu’au grand col que l’on atteint par le couloir.

Du Col remonter vers la gauche une rampe (un passage de 2c) qui permet d’atteindre l’arête sommitale des Trois Croix. L’arête peut-paraître impressionnante mais quand même facile. On atteint alors rapidement les Trois Croix (373m).

  • La descente : des Trois Croix au parking

Du sommet des Trois Croix descendre en face ouest et par un système de vires entrecoupées de ressauts câblés, rejoindre le col à l’aplomb du sommet. Ensuite, on suit le sentier qui descend dans le Couloir Nord. Il y’ a 2 passages câblés (2b) à négocier puis le sentier descend en forêt puis par les dalles jusqu’au parking.

Remarques

Une belle course d’escalade soutenue. Dommage qu’il n’y ait que 100m de vraie grimpe dans cet excellent rocher. Une course pouvant faire l’objet d’un entraînement pour les débutants en escalade. Seul 1 passage pose vraiment problème : le reste est bien prisu et peu exposé. Heureusement, il ne dure que 5 mètres.

Dernière modification : 28 avril 2018

La carte du topo « Rocher de Roquebrune : Sommet Est (370m) et Les Trois Croix (373m) par l’arête est »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Rocher de Roquebrune : Sommet Est (370m) et Les Trois Croix (373m) par l’arête est »

Juste avant de commencer la montée Les Trois Croix (373m) et le Sommet Central (370m) Obstacle à négocier A la sortie de la faille La faille Un peu plus loin Les étoiles blanches Les points bleus Vers le Rocher de Palay (155m) Au Rocher de Palay (155m) Faut maintenant viser le col à gauche Premier passage câblé Raphaël passe en tête On suit l'arête Le Sommet Est et les Trois Croix Petit moment de répit Sans commentaires ... Mystérieux champignon rocheux A la brèche 290m Fred passe maintenant devant La 2ème longueur (4a) Impressionant La 4ème longueur La même La même Vue sur la Provence Vue sur l'Estérel Les Préalpes d'Azur