Tête Grosse (2032m), Massif des Monges

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
650m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée en Haute-Provence, dans un paysage ouvert d'alpages fleuris et accueillants.

Accès

  • de Seyne, prendre la direction d’Auzet, au Col du Fanget, un petit parking à droite permet de se garer.
  • de Digne, prendre direction nord la route qui longe le Bès en rive gauche et le traverse direction Barles. On passe devant la dalle à ammonites et près du site de l’ichtyosaure. On traverse les Clues de Barles, puis le village de Barles et les Clues de Verdaches. A 3 km de Barles on rencontre une bifurcation. Il faut prendre la D7 qui traverse Auzet et on se gare à gauche, au petit parking du Col du Fanget.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3439ET
  • Tracé IGN
  • Départ : 1459m
  • Distance : 15,5km
  • Heure départ : 7h45
  • Sommet : 10h15
  • Temps de montée : 2h30

Itinéraire

Ascension

Prendre la piste qui part à l’ouest vers le Plateau d’Iroire. La piste prend une direction sud. A 1700 mètres, se diriger à l’ouest vers le Col de Combanière très évident entre les sommets 1992m et 1849 m.

Au col monter plus ou moins directement, vers le nord, dans des schistes moins raides qu’il n’y paraît, jusqu’au point 1992m. C’est l’extrémité sud d’une large crête en croissant, presque horizontale. Elle se termine au sommet de Tête Grosse que l’on atteint par un magnifique cheminement.

Belle vue à 360° sur les Préalpes de Digne et toute les montagnes autour de la Bléone. La vedette revenant au Sommet de Blayeul et à un degré moindre, au Fort de Dormillouse.

Descente

Du sommet, revenir de quelques mètres au Nord et prendre le sentier balisé qui descend par le flanc ouest de la montagne. On traverse l’antécime et par une pente plus raide, on atteint le Col des Tomples à 1893m.

On suit le sentier balisé vers le sud-est jusqu’à l’extrémité du plateau herbeux. Le sentier se dirige alors au nord. La trace a tendance à se perdre dans les hautes herbes du Printemps mais il faut se diriger vers la Bergerie des Planes bien visible.

De la bergerie, une large piste remonte au Col de Combanière où l’on retrouve l’itinéraire de montée.

  • Le matin, dès le départ un superbe chien husky, à commencé de me suivre. Malgré mes efforts, je n’ai jamais réussi à le semer et il à fait toute la randonnée avec moi, jusqu’à mon retour au Col du Fanget où il à disparu aussi discrètement qu’il était apparu au matin

Remarques

  • La dalle à ammonites est au bord de la route, à la sortie de Digne. On trouve plus de 1550 ammonites sur 320m2 de dalle. La dalle est datée d’environ 200 millions d’années
  • Le site de l’Ichtyosaure nécessite 30 à 40 mn de marche. Au retour de la randonnée cela vaut la peine de le visiter. L’ichtyosaure de La Robine est âgé d’environ 185 millions d’années, c’était un reptile marin de 2 à 4 m. Il n’est pas très bien conservé et heureusement qu’un panneau explicatif à été apposé. Plus d’infos, ici.
  • D’une manière générale, les Préalpes de Digne sont un musée géologique à ciel ouvert.

Variante avec tracé

  • Voir ICI la sortie de steph 04
Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Tête Grosse (2032m), Massif des Monges »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Tête Grosse (2032m), Massif des Monges »

Narcisses Dalle à ammonites. Site de l'Ichtyosaure. Les Clues de Barles. Le Saut de la Pie. Le parking... enfin ! Mon compagnon d'une journée. Champ de Narcisses devant l'antécime Sud. Tête Grosse, Col de Combanière et antécime Sud. Tête Grosse vue de l'antécime Sud. Sommet de Tête Grosse. Table d'Orientation devant le massif des Monges. Inséparables ! Tête Grosse vue de la descente. Sommet de Blayeul. Col de Combanière et antécime Sud. Orchidées et Gentianes. Tracé Google Earth.