Traversée sud de Belledonne ‒ De Chamrousse 1650 à Prapoutel

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
2500m
Durée :
2 jours
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Traversée de la partie sud du massif de Belledonne. Partant du Recoin (Chamrousse 1650) et arrivant à Prapoutel (7 Laux) par les lacs Robert, Longet, Petit et Grand Domènon, la croix de Belledonne, le lac Blanc, le refuge Jean Collet, le col de la Mine de Fer, la brèche de la Roche Fendue, le lac des 3 Laux, le pas de la Coche et enfin le habert d'Aiguebelle !

Accès

Se garer à Chamrousse 1650 au pied du télésiège du col de la Balme. Aucune difficulté pour trouver la station ou une place pour se garer à cette époque.

Itinéraire

  • Carte : IGN TOP25 3335 OT Grenoble - Chamrousse - Belledonne
  • Lien IGN : Chamrousse - Prapoutel
  • Dénivelée approximative : 2500m
  • Distance approximative : 35/40km
  • Temps du parcours : 2 jours (1 nuit bivouac ou refuge)
  • Date et conditions météo : début août 2014, alternance pluie/vent/beau

Descriptif

Longue rando traversant une partie du massif de Belledonne. De très beaux paysages parfois isolés, des lacs magnifiques et pas mal de pierriers !
Initialement prévue en 3 jours par un passage aux 7 lacs et la redescente sur le fond de France. Le temps n’a pas été de la partie, et nous avons opté pour une redescente plus rapide par le pas de la Coche…

Vous trouverez ici l’itinéraire géolocalisé de notre rando, enrichie par les différents points d’intérêts croisés et des photos (liens dans les différents points) :

Voilà les infos détaillées reparties suivant les principaux segments de la rando :

Jour 1 : De Chamrousse au Refuge Jean Collet (env. 1600m+, env. 20km)

Chamrousse le Recoin ‒ Lacs Robert (env. 600m+, env. 3,5km)

Départ du parking des gares TS de Chamrousse 1450. De là, suivre le GR. 2 options ensuite pour continuer, passer par le Lac de Levetel ou le lac des Pourettes. Cela revient plus ou moins au même. À noter cependant que le lac des Pourettes fait passer par la brèche Robert Sud, qui monte de manière un peu plus raide sur la fin !

Lacs Robert ‒ Lac Longet ‒ Refuge de la Pra (env. 200m+, env. 5km)

Depuis les lacs Robert (1998m), suivre le GR direction refuge de la Pra (2109m). Vous croiserez quelques lacs, dont le lac Longet (2027m) avec sa petite presqu’île.

Refuge de la Pra ‒ Lacs des Petit et Grand Domènon (env. 300m+, env.1,5km)

Depuis le refuge, continuer en direction du lac du Crozet (1974m). Bien avant celui-ci, prendre à la bifurcation à droite suivant toujours le GR (d’après les cartes IGN, le parcours pour aller aux Domènons n’est pas balisé, mais nous avons croisé des marques rouge et blanche ayant l’air assez fraîches au moment de la rando !). Montée assez raide et rocheuse (mais rapide) pour avoir accès aux lacs.

Lacs des Domènon ‒ Croix de Belledonne (env. 500m+, env. 3,5km)

Depuis les lacs, prendre le chemin allant au fond de la combe, puis basculer sur la droite pour prendre la destination du “Névé de la Grande Pente”. Une montée assez courte et raide donnant accès à une sorte de plateau avant d’atteindre le col de Belledonne

  • Montée rocheuse et passage de névés.

Après le col, il ne reste qu’une dernière pente à gravir avant d’atteindre la croix à 2926m !

Croix de Belledonne ‒ Col et glacier de Freydane ‒ Lac Blanc (env. 800m-, env. 4km)

Grosse descente. Après avoir descendu le col de Belledonne, et juste avant la montée raide du “Névé de la Grande Pente”, rester sur la droite et prendre le chemin allant en direction du col de Freydane. Chemin assez étriqué dans une sorte de pierrier entre 2 barres rocheuses. Peut paraître vertigineux.

Une fois arrivé au col, le glacier vous attend. Enfin, un vestige du glacier (assez triste à voir d’année en année par ailleurs). Partie haute assez raide sans toutefois nécessiter d’équipement particulier (nous avions les piolets au cas où…).

En bas du glacier, traverser le torrent, puis chercher le chemin tracé dans le pierrier puis descendre au lac Blanc (2161m).

En haut du col de Freydane, les conditions se sont détériorées et nous avons décidé de descendre au refuge Jean Collet par prévention (et nous avons bien fait vu la dégradation qu’il y’a eu ensuite dans la nuit).
Mais le bivouac est possible au lac Blanc, pour ensuite gravir le Rocher de l’Homme et redescendre et remonter au col de la Mine de Fer (2400m). Le bivouac est aussi possible au pied du col, même si le sol est beaucoup plus rocailleux

Lac Blanc ‒ Refuge Jean Collet (env. 100m-, env. 2km)

Sous la pluie battante, nous avons donc rejoint le refuge Jean Collet (1960m). Depuis le lac, suivre le balisage GR pour rejoindre le refuge. La descente est par endroit assez raide.

Jour 2 : Du Refuge Jean Collet à Prapoutel (env. 900m+, env. 16km)

Refuge Jean Collet ‒ Col de la Mine de Fer (env. 500m+, env. 2,5km)

Après avoir attendu une accalmie nous avons repris la route en direction du col. Suivre le balisage GR en direction de ce dernier.

Col de la Mine de Fer ‒ Brèche de la Roche Fendue (env. -50m puis +150m, env. 1,5km)

Depuis le col, suivre sur quelques minutes le GR en direction du lac de Crop puis guetter les cairns sur la droite pour repérer le chemin menant à la brèche. Ils vous mèneront ensuite au pied du raidillon. Courte mais raide, la montée à la brèche se fait sur le côté gauche du pierrier que l’on apercevait depuis le col de la Mine de Fer.

Au sommet, la destination pour le refuge des 7 Laux est indiquée (par le pas de la Coche et le col de la Vache).

Etant donné les conditions que nous avions eu le matin et la veille, nous avons préféré nous rediriger vers Prapoutel par le pas de la Coche.

Brèche de la Roche Fendue ‒ Pas de la Coche (env. 500m- sur le global mais ajouter env. 200m+ sur la portion en montant/descendant le relief très vallonné, env. 4km)

Pas vraiment d’itinéraire sur cette portion, plusieurs chemins à priori possibles (?).

La première partie jusqu’en contrebas du lac des 3 Laux est assez logique en suivant les cairns. Cela semble moins évident ensuite. Nous avons suivi un balisage (ronds bleu) qui nous a mené sur la partie haute du vallon. Nous avons aperçu un chemin à priori moins vallonné (qui semble aussi correspondre à ce qu’il y’a de marqué sur les cartes) par le bas, mais plus long… A confirmer !

  • Seule portion de la rando dans laquelle nous avons du tourner un peu et vérifier la carte pour trouver le bon chemin.

Pas de la Coche ‒ Habert d’Aiguebelle ‒ Prapoutel (env. 400m-, env. 8km)

Une fois arrivé au pas, le chemin se fait moins hostile, il y a de nouveau le balisage GR pour aider à la navigation. La descente vers le joli habert est assez rapide. Une fois passé, il ne reste quasiment plus que du chemin forestier / chemin carrossable pour rentrer sur Prapoutel.

Petit point néanmoins de repère dans cette assez longue descente : le passage à proximité de la colonie de vacances du pré de l’Arc et devant le tout nouveau chalet de l’asso de ski nordique de Prapoutel avant d’arriver en station !

Conclusion

En résumé, une très belle rando que l’on peut allonger en 3 jours en passant par les 7 lacs et atterrir sur fond de France (au lieu de redescendre sur le habert d’Aiguebelle au pas de la Coche, continuer vers le col de la Vache).

Le parcours est constamment ponctué de points d’intérêts, naviguant parfois dans des recoins vraiment sauvages (la partie entre le refuge Jean Collet et le pas de la Coche se fait dans un milieu très sauvage et magnifique !).

Quelques rencontres de temps en temps avec marmottes, bouquetins et chamois (on a eu droit aux 3 !).

Enfin dénivelé et distance sont mis à titre indicatif, je n’ai pas de données précises là-dessus !

Dernière modification : 18 septembre 2014

La carte du topo « Traversée sud de Belledonne ‒ De Chamrousse 1650 à Prapoutel »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Traversée sud de Belledonne ‒ De Chamrousse 1650 à Prapoutel »

Lever de soleil au-dessus de Chamrousse Petit lac avant le lac Longet Vue des lacs Robert Lac Longet et sa vallée Depuis le Grand Domènon, vue sur le col de Freydane et le groupement de sommets du Grand Pic et de la Croix de Belledonne cachés derrière la ligne de crête 4,0 Entre les lacs Robert et Longet, vue sur Grenoble, la Chartreuse, et le Vercors Névé de la Grande Pente Le col de Belledonne encore sous la neige Et voilà la croix Depuis la croix Lac Blanc depuis la croix Vallée du Pra et son refuge en vue Refuge de la Pra Après les lacs Robert, vue sur le torrent vidant le lac du Merlat (voisin du lac Longet) au fond Le lac du Petit Domènon Dernière difficulté avant les Domènons Vue sur le col de Belledonne en descendant Vestiges du glacier de Freydane... Vue du pied du glacier, la pluie commence à tomber quand nous entamons la descente du glacier Lac Blanc, il pleut de plus en plus, au lieu de remonter sur la droite une fois le lac atteint en direction du Rocher de l'Homme (à son extremité droite en suivant un torrent) on décide de redescendre vers le refuge Jean Collet Petite accalmie avant les rafales du soir au refuge Jean Collet Le lendemain - 11h, le temps se «calme», il pleut toujours mais un peu moins que le matin... On repart pour la dernière journée ! En route pour le col de la Mine de Fer, rincés ! Vue sur le Grésivaudan dans le fin fond de la vallée Et vue avant en direction du col se trouvant sur la gauche dans le plis Depuis le col, la brèche de la Roche Fendue au soleil dans le fond. Le chemin passe sur la gauche après avoir traversé tous les gros blocs rocheux Dans la pente assez raide menant à la brèche Depuis la brèche, vue sur le lac de Grand Maison au fond, un bout des Grandes Rousses sous les nuages à droite, et la même avec Belledonne à gauche ! La descente quasi aussi raide que la montée Vue arrière sur la brèche formant le col du pic du centre de l'image Vue arrière sur le vallon à traverser pour atteindre le pas de la Coche Je ne connais pas le denivelé que nous avons fait dans ce vallon, mais cela nous a paru assez élevé ! Sans monter très très haut qui plus est... Et enfin le habert d'Aiguebelle, vu depuis le pas de la Coche ! Dernier refuge avant le «retour à la civilisation»