Le Roc des Tours (1994m) et l’Aiguille Verte (2045m), par Samance Sortie du 21 novembre 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Grand beau décoré de quelques voiles nuageux, frais le matin, se radoucissant l’après-midi.

Récit de la sortie

Une sortie d’après-midi, pour aller s’offrir quelques jolis paysages d’hiver... Paysages ici assurés par la chaîne des Aravis fraîchement blanchie... Après pas mal d’hésitations sur la destination du jour, ce sera donc l’Aiguille Verte, offrant de beaux paysages sans trop de difficultés...

Départ vers 15h de Samance. Montée à pied, puis en raquettes. Celles-ci ne sont pas vraiment nécessaires si on progresse sur la trace de neige dure, mais elles restent agréables pour marcher sans glisser et pour se permettre des petites digressions dans un décor, fraîchement reblanchi par quelques centimètres de neige fraîche.

16h au col. La montée au Roc des Tours, déjà à l’ombre, n’a guère d’intérêt. On ira donc directement à l’Aiguille Verte. Rapide montée de la crête sur le fil, plus longue qu’elle ne le laisse apparaitre.

16h30 au sommet, qu’on atteint depuis l’antécime par une petite brèche un peu délicate, heureusement pas trop enneigée. Beau panorama dans une atmosphère transparente, dans la lumière chaude du soleil descendant, hélas délavé par des voiles nuageux assez denses à l’horizon.

17h, il faut se rendre à l’évidence... L’horizon est totalement bouché par les voiles nuageux masquant le coucher du soleil. On n’assistera donc pas cette fois aux sommets des Aravis passer au jaune, à l’orange, au rouge... Tant pis, descente de la crête en direction du col, sans trop se presser tout de même, on ne sait jamais...

Effectivement, une dizaine de minutes après le coucher de soleil, voilà que soudain tous les voiles nuageux s’embrasent d’orange et de rouge flamboyant se mixant harmonieusement avec le bleu du ciel... Instants magiques offerts par la courbure de la terre, permettant à une trouée de ciel clair invisible au delà de l’horizon de laisser le soleil éclairer les voiles nuageux par dessous...

Hélas, le spectacle ne dure pas longtemps... Retour au col puis descente, face aux sommets des Aravis cette fois teints en mauve par le ciel, alors qu’en bas dans le bleu sombre les villages s’illuminent...

Descente tranquille à la tombée du soir... La nuit est claire et le terrain facile, la frontale ne sera pas nécessaire. Fin de la balade vers 18h30.

Dernière modification : 23 novembre 2017

Photos « Le Roc des Tours (1994m) et l’Aiguille Verte (2045m), par Samance »

Au départ de Samance... Montée sous le Buclon et le Jallouvre... En direction de l’objectif... Le Buclon, le seul sommet quasiment inaccessible au randonneur de la chaîne du Bargy. Montée... Regard arrière... Regard vers la Tête d’Auferrand. On s’élève au dessus de la vallée du Chinaillon... Au col, direction l’Aiguille Verte. Un regard vers le Jallouvre. Décor hivernal... Montée de la crête, plus longue qu’elle n’y paraît... Au dessus du col de la Colombière. Sur le fil de la crête... Le paysage vu du sommet. Au sommet, face au Jallouvre. On domine le Rocher de Salin. Roc des Tours, Mont Lachat, Tournette... Vue plongeante sur les chalets de Mayse. Un regard sur le massif de l’Almet. On domine la vallée d’Entremont, face au col de la Buffaz. Un regard vers la Pointe Percée et le Mont Blanc. Au loin, la plaine de l’Arve et le lac Léman. Le sommet, séparé de l’antécime par une petite brèche délicate. Au loin, les aiguilles du massif du Mont Blanc. Descente le long de la crête... Coucher de soleil voilé... Les Aravis sont privés des couleurs du crépuscule... L’horizon se colore en mauve... Soudaine explosion de couleurs en direction du soleil tout juste couché. Tempête de couleurs... Horizon en feu... Dernières couleurs... Regard arrière vers le sommet. Descente vers le col... Sommets mauves au dessus des vallées bleues... Retour au col... Les sommets des Aravis en mauve... Couleurs... Descente avec la nuit...