Sortie du 18 février 2018 par Marcadau Crêt de la Perdrix (1430m), Crêt de l’Œillon (1364m), Chaux de Toureyre (1292m), en boucle par Doizieux

Longue et belle boucle aux paysages variés, ici réalisée dans le sens contraire du topo. Avec la neige, le givre et le brouillard, les hauts crêts du massif du Pilat s'offrent des airs de grand nord canadien.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Sac de couchage 2 saisons - Homme - (...) PROMO

    100 € 78 €

  • Veste de protection Gore-Tex - (...) PROMO

    200 € 120 €

  • Chaussures de randonnée - Homme - X (...) PROMO

    150 € 120 €

  • Sac à dos 20L - Fjallraven - Printemps

    100 €

Conditions météo

  • Brouillard, peu de luminosité.
  • Température négative au delà de 1000m ; beaucoup de givre.
  • Encore de bonnes épaisseurs de vieille neige au-dessus de 11oom + une fine pellicule de neige tombée la veille.

Récit de la sortie

Les bulletins météo laissaient espérer de généreuses éclaircies. En fait, le soleil n’aura fait qu’une brève apparition vers midi, dans le bois d’Étançon. N’importe : la grisaille et le brouillard créent une atmosphère que j’aime bien, propice à la méditation.

Départ de Doizieux à 10 heures et montée vigoureuse vers Janorey. J’opte pour le chemin de crête plutôt que pour le sentier Jean-Jacques Rousseau afin de gagner le collet de Doizieu (sans "x", cette fois, selon la carte IGN). Le givre apparaît vers 900m et s’intensifie.

Le redoux de la semaine passée n’a pas fait fondre toute la neige abondamment tombée il y a trois semaines. À la Chaux de Toureyre, je chausse les raquettes, histoire de ne pas avoir à me dire que je les ai une fois de plus trimbalées pour rien.

Brouillard à couper au couteau au Crêt de l’Œillon, avant une timide et brève éclaircie entre le Crêt d’Étançon et le Crêt de la Chèvre. La neige, le silence, les conifères chargés de givre... Belle ambiance.

Je suis seul au sommet du Crêt de la Perdrix : pas fréquent, ça ! Mais pour ce qui est du panorama...

Descente paisible et régulière par la Jasserie puis le sentier Jean-Jacques Rousseau, assez verglacé dans sa partie haute.

Retour à Doizieux, village attachant, vers 16 heures 30.

Dernière modification : 23 février 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 18 février 2018

Publiée le 23 février 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 23 février 2018 à 09h16

    Belle ambiance hivernale !
    C’est bien le collet de Doizieux, avec un X. Si on zoome sur la carte, le X apparait. L’IGN n’est pas a l’abri des fautes.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !