Sortie du 3 octobre 2018 par patrick73 Grand Som (2026m) par le Col du Frêt, le Racapé et la Crête des Aures

Sommet emblématique de la Chartreuse, aux accès variés, été comme hiver... Un panorama extraordinaire... Quand on y voit clair ! Même si la météo n'était pas celle espérée, il n'en demeure pas moins que ce fut une belle grande journée en Chartreuse, un peu fraîche, un peu ventée, un peu brumeuse mais aux couleurs fantastiques !

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Frais, très venté, voir vent violent dès le col des Aures, nuageux sur le sommet jusqu’à midi, assez boueux malgré tout, et déjà quelques restes de neige tombée lundi (mais ça va vite partir).

Départ du col du Cucheron 7h45 => Grand Som par le col des Aures et le pas de Racapé 11h.

Début de descente 11h15 => Col des Aures 12h15
Col des Aures 12h30 => Col du Cucheron 14h

Récit de la sortie

Grand Som par le col des Aures et le Racapé, 03 Octobre 2018.

Je n’y arriverai pas !!!!

Donc, après ma balade paumatoire dans la grande forêt Cartusienne, samedi dernier, aujourd’hui, promis-juré, je fais cette fichue arête de la Suiffière.
Je l’avais faite il y a très longtemps, dans le brouillard, et il est grand temps d’aller voir en clair de quoi il retourne.

Aujourd’hui mon plan d’attaque est simple : monter plein Sud par le Racapé, traverser sur le pas de la Suiffière, et hop, le Grand Som.
Ainsi je ne me paumerai pas, et j’éviterai les premières neiges qui doivent persister dans les barres à l’ombre du pas de la Suiffière.

Bien vu non ?

Mais voilà, déjà ce matin dans la plaine de Saint-Laurent, je vois que les hauts sommets Cartusiens sont pris, des beaux nuages lenticulaires... Ça souffle du nord, la bise.

Et en Chartreuse la bise est persistante ! « Y a » rien qui l’arrête avant de cogner contre les sommets...

Col du Cucheron... Le Grand Som est pris, j’entends rugir le vent...
Qu’à cela ne tienne, avec l’arrivée du soleil ça va se réchauffer et tout va s’éclaircir.

Je suis optimiste, et je monte "tranquillou" les moult lacets du col des Aures en faisant attention de ne pas me griller comme il y a deux ou trois ans (mais il faisait un cagnard d’enfer).

Col des Aures. Gadoue gadoue gadoue... Ça va être pratique dans le Racapé, déjà qu’il est tout patiné... Et vlan ! Une monstrueuse gifle de vent... Et pas qu’une, et violente... Et tant qu’on y est, la brume, le brouillard et en plus ça caille !

Le passage du Racapé passe bien malgré les kilos de boue sous les chaussures, c’est beau, la furie du vent, les brumes déchainées font une sacrée ambiance.

Voilà le sentier qui rejoint la Suiffière. Le vent cogne tant qu’il peut, l’arête est dans le brouillard... Je fais quoi ? J’ai vraiment envie...

Re vlan, une méga bourrasque me bouscule !

Voilà peut-être l’avertissement que j’attendais. Aller se faire secouer dans le brouillard sur une arête certes facile mais aérienne, avec un peu de neige, bof, en fait pas trop.

Donc pour une nième fois je finirai la montée au Grand Som par le crapahut au-dessus du pas du Racapé, ployé sous des bourrasques vraiment violentes. Encore une fois j’ai loupé mon arête !

Au sommet le vent déchire, hurle, secoue, les brumes défilent à une allure folle, j’ai bien fait.

Je n’ai pas vu grand-chose à part la croix (on ne peut pas la louper elle), j’attaque donc la descente où je ne manquerai pas de me mettre une belle pelle boueuse-neigeuse, bien humide.

Je retrouverai la clarté du soleil et de sublimes couleurs de retour au Racapé, et dans la forêt qui se pare des milles feux d’automne.

Malgré tout je suis bon pour réessayer encore une fois, je ne lâcherai pas !

Dernière modification : 25 octobre 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Piqué à la montagne depuis l'age de 6 ans après avoir atteint peniblement le mont joli et je suis tombé amoureux du mont blanc. Ce jour la je me suis dit qu'un jour j'irais là haut. Il y a bien longtemps que j'y suis allé au sommet du Mont blanc, et la passion de l'alpi, la rando et ski de rando ne m'a toujours pas laché ! Et que ça dure longtemps encore (...)

Randonnée réalisée le 3 octobre 2018

Publiée le 4 octobre 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !