Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 23 mars 2019 par Marcadau Mont Brequin (3131m) par Beaune

L'ample face Ouest du plus occidental des 3000 de la Vanoise se prête bien à la randonnée à raquettes : pentes raisonnables, itinéraire assez évident... Une splendide ascension.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

  • Temps sublime, pas un nuage, température très douce ;
  • Enneigement continu à partir de 2000m environ ;
  • Neige bien portante le matin, très ramollie dans l’après-midi.

Récit de la sortie

Un sommet qui, dit-on, s’éloigne au fur et à mesure qu’on s’en approche... Une sorte de Zauberberg un peu maléfique, en somme ? Décidément, il faut aller voir ça !

En cette fin mars, la route, au dessus de Beaune Grand Village, est déneigée jusqu’au col routier de Beau-Plan, et même un peu au-delà, me permettant ainsi de stationner à la cote 1460m, au départ de l’itinéraire de raquettes qui mène aux chalets Sainte-Marguerite.

Début de balade vers 9 heures (c’est beaucoup trop tard !), dans une ambiance austère : l’intersaison a des couleurs un peu ternes.

La neige est encore bien présente, mais ne demeure vraiment continue que vers 2000m, à hauteur des chalets Sainte-Marguerite. Je m’attendais à en trouver bien davantage.

Ce n’est que vers 2100 m, au niveau du replat dominant les chalets, que je dois chausser les raquettes. S’en suit une longue progression en pente douce à travers les ondulations du relief, jusqu’au chaos rocheux des Casses, où la déclivité s’accentue quelque peu.

Je quitte alors la trace du col de la Vallée Etroite pour m’orienter plein Est vers le Mont Brequin.

Il fait chaud, je souffle comme un bœuf, m’arrête sans cesse et m’exaspère de ma propre lenteur... Tu ne marches pas suffisamment, mon bonhomme !

Et, bon sang, c’est vrai que le sommet paraît toujours aussi lointain ! Est-ce un effet des dimensions de cette face Ouest, amplifiées par l’uniformité du manteau neigeux ? Il semble en perpétuel mouvement, ce vil Brequin !

Enfin, je surmonte les Casses et, m’approchant de la belle arête Nord-Ouest, jouis d’un replat bienvenu avant d’aborder les dernières pentes.

Le sommet est la bosse de droite (3134m), et non celle de gauche, simple antécime Nord (3131m), cependant plus élégante avec son contrefort rocheux quasiment vertical.

Il est 14 heures lorsque je foule le sommet, d’où la vue est absolument magnifique : Péclet-Polset, Scolette, Ecrins, Aiguilles d’Arves, etc... Ne manque que le silence, rompu par des sons de basses incongrus provenant de Val-Thorens.

Longue, très longue pause. Bien trop longue : plus bas, la neige a eu le temps de bien ramollir.

Après une visite de courtoisie à l’antécime Nord, j’entame la descente. Pour me sentir plus mobile, j’abandonne les raquettes : riche idée... Dans la traversée des Casses, la neige ne porte plus bien et les pieds se prennent parfois dans les anfractuosités de rochers. Certaines sont spécialisées dans la foulure de cheville, d’autres dans le tassement vertébral. Un pur plaisir... Vite, rechausser les raquettes.

Fin de randonnée vers 17 heures 30.

Dernière modification : 6 mai 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 23 mars

Publiée le 27 mars

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !