Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 26 août 2019 par jump38 Lacs Blanchet

Une bien belle boucle pour découvrir les beaux lacs Blanchet et côtoyer la frontière franco-italienne au Col de Saint Véran. Une descente aussi douce que la montée est parfois raide.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Ciel tout bleu le matin se peuplant au fil des heures de nuages plus ou moins joufflus mais inoffensifs. ’Nebbia’ bien présente sur l’Italie et ramenant des brumes épaisses sur la frontière.

Récit de la sortie

Pour motiver de jeunes enfants (nos petites-filles en l’occurrence) il faut un objectif qui leur parle ... ce qui est le cas des lacs ; si en plus l’approche se fait partiellement avec un bus ...

Après un peu de route depuis Ceillac, nous garons la voiture sur le parking obligatoire de Saint Véran. On s’active avec l’objectif de prendre la navette (obligatoire en juillet et août) de 10H. Mais, lorsque nous arrivons à son point de départ, nous constatons qu’il y a déjà du monde qui l’attend. Nous sommes quatre, la navette a 22 places ... et il y a 21 personnes qui attendent ... nous prendrons donc la suivante.

Après le parcours en mini-bus, où la conductrice essaye de ne pas jeter au fossé les cyclistes qu’elle double, nous voilà enfin sous la Chapelle de Clausis.

Peu avant le Refuge de la Blanche, nous laissons le sentier qui y conduit et continuons en direction du Col Blanchet.

C’est quand même parfois très raide pour des petites jambes de 5 ans et un peu d’aide est la bienvenue.

Nous arrivons au premier lac qui nous offre un cadre magnifique pour le pique-nique que les filles attendaient quand même avec un peu d’impatience.

Le deuxième lac n’est pas loin ; on y va  ? Question avec une réponse positive enthousiaste.

Effectivement le deuxième lac est assez vite atteint et on s’y pose un moment.
Initialement on devait s’arrêter là, mais finalement le Col de St Véran n’est pas si loin et il est à la frontière avec l’Italie. "Les filles, on va en Italie ?" Question avec une réponse positive enthousiaste.

Ça râle un tout petit peu (à peine) car j’avais survendu un accès au col quasiment à plat alors qu’il n’en est rien !

Les filles découvrent l’existence de la ’nebbia’ et ça les amuse de voir cette ’fumée’ qui monte de la vallée.

Nous ne trainons pas au col où il fait plus froid que frais, car le soleil nous attend sur le versant français.

En cours de descente, nous laissons le sentier filer vers le Refuge de la Blanche et nous gardons celui qui arrive à quelques dizaines de mètres du point de départ de la navette.

Nous pensons prendre celle de 16H mais, cette fois encore, il y a du monde sur le ’quai’ dont un groupe de 9 personnes qui se rue sur la porte d’entrée de la navette dès qu’elle arrive ; on se croirait à une station de métro ! Et dire qu’on est en montagne ! Cette fois il reste une place ... mais nous sommes quatre ; une personne seule bénéficiera de la place restante.

Nouvelle attente (environ 20 minutes) que l’on met à profit pour goûter. Enfin notre tour arrive et on peut prendre place dans la navette.

Un peu de voiture et nous voilà de retour à Ceillac. Les filles (du type ’recharge rapide’ !) sont à peine fatiguées ! " On va où demain ? "

On ne sait pas qui d’elles ou de nous est le plus heureux.

Dernière modification : 7 septembre 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Dauphinois depuis ma naissance et ayant toujours habité en région grenobloise, j'ai fait ma première rando à 10 ans (c'était le col de l'Alpe en Chartreuse) et n'ai pas passé une seule année sans randonner avec des objectifs locaux ou lointains. Etant depuis 2010 en CVDI (Contrat de Vacances à Durée Indéterminée = à la retraite), j'ai maintenant plaisir à choisir des objectifs pour un groupe d'ami(e)s (...)

Randonnée réalisée le 26 août

Publiée le 7 septembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 9 septembre à 22h04

    Et votre bonheur fait plaisir à voir !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !