Mont Grelle (1425m) par les Simon Sortie du 1er mai 2013

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Brumeux, pluie, orage, et éclaircies dans la descente.

Récit de la sortie

La météo n’annonce rien de bon, pas grave, j’ai enfin une journée pour moi, je sors ! Je vais au plus court : le Mont Grelle que je vois tous les jours de ma fenêtre depuis 1 an... toujours pas grimpée en haut !

Entre 9h et 10h je suis au départ de la randonnée, au petit pont de St-Thibaud-de-Couz.

Super beau ruisseau au niveau du petit pont de départ, et puis ensuite une grosse piste pour monter en forêt. Je poursuis, le temps ne se lève pas...

Je retombe sur le ruisseau que je longe, superbe petit bruit d’eau qui coule, j’adore, avec les oiseaux derrière. Par contre, le sentier devient de plus en plus caillouteux et fini par être quasiment un ruisseau lui même (bon ok, partir après bien 2 semaines de pluie, un jour brumeux c’est pas l’idée du siècle non plus !). Et là je me dis "pour le retour ça va être sympa en descente..." mais je poursuis !

Vers 1200m d’altitude j’aperçois de la neige ! La coquine elle est encore là ! GRRR ! Mais bon, un rayon de soleil me rebooste à fond ! Finalement, je vais peut être réussir à voir le lac de là haut ! Mais ce rayon n’aura duré que 5 minutes... et je me trouve à nouveau avec peu de visibilité, dans la brume.

Arrivée au sommet de l’Archelle (1360m d’altitude), toujours en pleine purée de pois, je perds définitivement tout espoir de voir le lac, pas grave je suis presque au bout, je continue ! Je rencontre un groupe de personnes en quad, en train de "pourrir" le sentier qui n’est déjà pas très fameux (ben oui avec cette humidité, c’est un peu de la boue).

Plus loin sur la crête le "sentier" se dégrade de plus en plus : beaucoup de neige et beaucoup de boue ! A 20 minutes environ du sommet, je ne vais quand même pas faire demi tour !!

Je me fais rattraper par un groupe de 4 randonneurs forts sympathiques avec qui je termine l’ascension. Nous pique-niquons ensemble au sommet, alors que la pluie se met à tomber, d’abord toute fine, puis de plus en plus forte. La pause déjeuner sera de courte durée.

Le groupe avait prévu de redescendre en boucle par le sentier sous les pylônes électriques vers la pointe du Gratte-Cul. N’ayant pas le courage de me retaper le chemin boueux et puis le ruisseau dans l’autre sens, je me joins à eux.

La descente se fait sous la pluie, l’orage, par un sentier peu fréquenté, avec pas mal d’arbres abattus en travers, et avec le doux son des flic flac de nos chaussures trempées glissant dans la boue et le grésillement des lignes à haute tension. Vers 900m d’altitude nous arrivons sur une prairie avec le temps qui se dégage ! Petite pause café / séchage.

La fin de la descente se fait tranquillement sur une grosse piste et il nous reste un bout de route à parcourir pour arriver aux voitures.

A retenir  : pas la balade idéale par temps humide ! Par contre, vu le nombre de fois où l’on traverse ou longe les ruisseaux, ça doit être sympa à faire en plein été !

Dernière modification : 1er mai 2013

Photos « Mont Grelle (1425m) par les Simon »

Ruisseau au départ, du petit pont Départ La piste Le ruisseau Le sentier qui ressemble de plus en plus au ruisseau... Ruines Au sommet de l’Archelle, superbe vue... Le sentier de plus en plus boueux Ce qu’il reste du sentier Belvédère Le sentier, à la descente Petite pause face au Corbeley et au Mont Outheran