Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Conditions de Sud-Ouest avec quelques gouttes de pluie à la cabane de la Seleta, puis retour au grand beau et vent faible de nord en cours de nuit. Bivouac à 0°C. Deuxième journée grand beau.

Récit de la sortie

Bivouaquer aux eaux tortes était un petit projet qui flottait dans les brumes de mon cerveau. Ce fut un véritable voyage enchanteur avec en plus une petite visite au Col de Vautreuil dans une ambiance et une lumière magnifique.

On peut garer la voiture après le Laverq, mais attention en cas de pluie, il faudra retraverser le ruisseau.
A Plan bas, je conseille de commencer la boucle par le sentier de droite qui passe sur le ravissant pont de bois. On se gardera ainsi le panorama des Alpes en face de soi pour la descente, au retour de la boucle, sur le versant de la Tête de Sestrière.

Important : En hiver le sentier côté Sestrière me semble très expo aux coulées. Cette portion du parcours devrait donc être envisagée uniquement l’été.

Tout le parcours est superbe. La montée dans la forêt de mélèzes, la prairie alpine, le retour somptueux avec de belles cascades.

La difficulté est moyenne, cause à l’altitude supérieure à 2000m et deux cascades à passer au retour, dont une où il faut faire un peu attention. Sinon le sentier est bien marqué (jaune et anciennement bleu) et ne comporte aucune difficulté à part ces deux passages. Idem pour le col de Vautreuil qui se rejoint part un bon sentier et qui demande 45mn de marche depuis les eaux tortes pour 350 m de dénivelé (conseillé). Au col de Vautreuil et sur le versant nord du Puy de la Sèche voisin, nous avons eu la joie de contempler une harde de chamois, 11 individus avec 4 ou 5 jeunes.

Le bivouac a été posé un peu au-dessus des eaux tortes, pour une vue encore plus belle et aussi pour tenter d’échapper, sans succès, aux moustiques, peu agressifs mais bien présents. J’ai dormi à la belle dans le Mirage, pour le suivi des tests que je fais sur ce duvet.

Mis à part la présence de ces insectes parasites, ce bivouac est très agréable et de toute beauté sur des parterres de prairies fleuries, avec de multiples ruisseaux et de petites cascades. La vue est somptueuse sur la Grande Séolane, omniprésente sur l’ensemble du parcours.

Cerise sur le gâteau : de magnifiques blocs en grès d’Annot, une roche qui participe pour beaucoup à la beauté de ce site. Les blocs font de 4 m à 8 m et on peut les tenter (prudence recommandée, on est pas en salle, et à plus de 2200m certaines prises peuvent être aléatoires malgré la qualité du rocher).

Dernière modification : 27 août 2013

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : test-materiel-outdoor

Les Monts du Forez ont usé mes premiers godillots, puis les Pyrénées (Balaitous 1er 3000). Les calanques et le Verdon ont occupé tous mes WE des années 90 avec les boucans de Marseille ;-) Et puis sont venues la passion de l'image avec des vidéos... et les tests de matériel.

Randonnée réalisée le 21 août 2013

Publiée le 27 août 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 27 août 2013 à 17h35

    Bonjour Paul,

    Je viens juste de lire ta sortie...apparemment tu t’es régalé (ce qui ne me surprend pas, tant ce coin est sympa). J’avais un petite question néanmoins.

    Vois tu une objection à ce que je rajoute dans le topo (dont je suis l’auteur)un lien direct vers tes recommandations / précisions (Accès voiture et passage de la cascade) ?

    Merci par avance pour ta réponse.

    Fabien

  • par Le 27 août 2013 à 20h22

    Bonjour Fabien,
    ok bien entendu, un lien ou même un copié/coller.
    Merci pour tes topos.
    Paul

  • par Le 27 août 2013 à 21h20

    Merci paul,

    Je rajouterais un lien pour attirer l’attention sur tes recommandations / précisions. N’étant pas trop adepte du simple copié/collé, cela permettra aussi aux personnes de voir la possibilité de faire le col de Vautreil ainsi que tes photos (qui m’ont rappelé de bons souvenirs...pas si vieux que çà, soit dit en passant)

    Pour le passage de la cascade je vais aussi rajouter quelques lignes, car j’ai souvenir que ce court passage demande de la vigilance....et ce n’est pas précisé dans mon topo...je corrige çà d’ici demain soir.

    A+

  • par AliceLe 13 août 2014 à 21h04

    Super toutes vos explications, nous nous y retrouvons, nous avons randonné sur le circuit des eaux tortes, nous avons pri un bain de pied et l’eau très fraiche (froide, même)mais quel bien cela fait de pouvoir se reposer au calme loin du bruit et de la foule, ressourcé pour un bout de temps.
    merci à vous

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !