Le Grand Galbert (2561m) et la Pointe de l’Aiguille (2283m) Sortie du 23 septembre 2012

Sortie réalisée le 23 septembre 2012.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Un sommet boudé mais magnifique surtout à l'automne. La traversée du plateau donne l'impression d'une immersion dans le Grand nord !

Conditions météo

Excellente, bonne visibilité et fraîcheur idéale pour marcher...

Récit de la sortie

Carnet de Route

  • Carte : IGN TOP25 3335OT Grenoble
  • Altitude départ : 1658m
  • Altitude atteinte : 2561m
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente par le plateau : 3h
  • Total de marche : 7 heures totalisant 16km et 1000m de dev +

Descriptif

Pour l’itinéraire, voir le topo de l’auteur "l’expatrié" : Le Grand Galbert (2561m) et la Pointe de l’Aiguille (2283m).

La randonnée débute du parking du Poursollet (1650m) au-dessus de la commune de la Morte. On suivra la route forestière en direction des Sagnes. De là, emprunter sur la gauche un chemin raide qui coupe à travers bois et qui évite ainsi les détours de la route forestière. On rejoint ainsi le Pré d’Ornon. De là, prendre sur la droite (on ne traverse pas le pré dans sa longueur) un chemin qui mènera rapidement aux chalets de la Barrière.

Attention ! Ici il convient d’être très attentif. En effet, il faut quitter le bon chemin qui mène au pas de l’Envious sur lequel on se trouve pour prendre une sente très peu marquée qui part en traverse sur la gauche à peine 100 m après les chalets. En montant on ne voit pas ce chemin alors soit vous avez un GPS, soit vous vous retournez souvent et là on aperçoit la sente. Si vous marchez plus de 10mn sans l’avoir vue, alors faite demi-tour !! on gagne ainsi le plateau.

Le chemin passe sous la pointe de l’Aiguille pour gagner le col du Treuil. La montée se fait tranquillement et la vue se dégage sur le plateau, sorte de toundra parsemée de petits lacs (superbe). Là, on commence à se sentir éloigné de tout et ce vaste plateau ne fait que renforcer cette impression. On suit ainsi l’arête légèrement en contrebas jusqu’à l’antécime, puis le sommet. Pendant le parcours de l’arête, la vue plonge à gauche sur la vallée de la Romanche et à droite vers le Taillefer.

La descente se fait au mieux car il n’y a pas de chemin suivant le cheminement le plus simple tout en gardant comme azimut le sommet du Taillefer qui nous ramenera vers le lac Fourchu ! Cette partie là est très sauvage et les couleurs d’automne donnent un air de toundra polaire parsemée de mini lacs. C’est très très beau. On rejoint ainsi le chemin qui ramène sur la gauche au pas de l’Envious et au lac Fourchu. Le chemin contourne le lac par la droite mais l’on peut également passer à gauche et gravir une des buttes dominant le lac pour la vue ! Le reste de la descente s’effectue par le chemin principal GR50 qui ramène au lac du Poursollet et au parking.

On réalise ainsi une très belle boucle, peu fréquentée, sauvage à souhait et si vous la faite en automne, le plateau prendra alors des couleurs magnifiques...

Dernière modification : 7 novembre 2013

Photos « Le Grand Galbert (2561m) et la Pointe de l’Aiguille (2283m) »

Couleurs d'automne. Pré d'Ornon. Taillefer. Les Sagnes. Vers la crête. Au fond le Grand Galbert. Vue sur le plateau. Sous le sommet. La vue s'elargit vers l'Oisans. La toundra d'automne. Le plateau. Eclats d'automne ! La descente. Lac en chemin sur le plateau. Taillefer et pyramide au fond. Bergerie du Grand Galbert. Lac. Lac Fourchu. Lac Fourchu et Grand Galbert au téléobjectif. Sur la crête.