Pointe Pers (3327m) - Aiguille Pers (3386m) Sortie du 29 juillet 2012

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Temps assez beau et stable, des cumulus bourgeonnent sur les hauts sommets et disparaissent peu à peu pour faire place à un ciel clair en fin de journée. Fraîche bise au sommet de l’Aiguille Pers.

Récit de la sortie

Partant du parking situé 100m à l’est du lac de Céma (près du restaurant la Cascade), je rate logiquement le départ du sentier (commun au Signal de l’Iseran) qui passe par l’arrivée de la télécabine du vallon de l’Iseran puis s’élève doucement en amont du lac de Céma.

La piste ainsi prise me mène au point 2758, à hauteur d’un ancien chalet-restaurant abandonné. À la fin des années 1980, ce chalet-restaurant encore en activité se trouvait au pied du glacier du Grand Pisaillas (glacier aujourd’hui distant d’environ 700m).

Je poursuis un peu au nord-est le long du torrent de Pers puis remonte plein nord le flanc assez raide d’une moraine, pour finalement retrouver la sente qui parcourt la crête de cette moraine et effectue la traversée des éboulis sous la paroi sud des Rochers de Pers.

Puis c’est l’arrivée au cairn du Col Pers (3009m). La partie est du col, ainsi que le début de la crête qui mène à la Pointe Pers, revêtent une couleur ocre due à la présence d’un large filon (150m environ) de cargneule triasique orienté sud-nord.

Cette roche est cassable et friable, le début du sentier est bien caillouteux (avec du sable grossier) et sera un peu roulant à la descente.

Montée assez soutenue jusqu’à 3300m, profitant de la vue que permet ce parcours de crête. Le terrain est sec, quelques restes de corniches subsistent le long de la crête ainsi que quelques petits névés çà et là.

L’itinéraire est cairné, bien qu’assez évident puisque l’on suit la crête. Les marques de peinture bleu-blanc-rouge, bien visibles sur des rochers ne correspondent pas à un balisage de sentier mais signalent la limite du parc de la Vanoise.

Après l’altitude 3300m, la pente est modérée et mène tranquillement à la Pointe Pers (3327m). S’ensuit une dernière petite montée pour atteindre le cairn sommital de l’Aiguille Pers à 3386m.

Le sommet est bien escarpé, bordé d’abruptes parois au nord et à l’est. Un renfoncement rocheux non loin du cairn permet de s’abriter du vent, surtout du vent d’ouest.

La toute proche Pointe du Montet est effectivement très tentante mais elle n’est pas au programme de cette demi-journée. Une autre fois...

Avec la Pointe du Montet, l’Aiguille Pers est le meilleur endroit pour observer le lac du Montet, lac situé à l’est en contrebas et encore inexistant sur la carte IGN de 1988.

Je profite longuement de ce sommet pour effectuer une reconnaissance plein nord (avec des jumelles), des conditions présentes sur le vallon qui mène au Roc de Bassagne par Tenn de Rhêmes, en prévision de la randonnée du lendemain, 30 juillet 2012. Tout semble OK.

Fin de descente tranquille au plus près du torrent de Pers, bordé sur sa rive gauche de dalles rocheuses moutonnées et sur sa rive droite, de la moraine du glacier du Grand Pisaillas.

Dernière modification : 27 mai 2014

Photos « Pointe Pers (3327m) - Aiguille Pers (3386m) »

L’arrivée au Col Pers. Petite brèche dans un filon de cargneule, sur la droite en arrivant au Col Pers. La Tsanteleina, Pointe de Bazel, Pointe de Calabre et Roc de Bassagne. Roche Noire et glacier Pers au premier plan, sommets frontaliers (de la Pointe de la Galise à la Cime d’Oin) au second plan, Grand Paradis en arrière plan. Pointe Pers au centre et Aiguille Pers à droite. Les Aiguilles Rousses et la Pointe Pers. Sous le sommet de l’Aiguille Pers. La crête (Pointe du Gros Caval, Aiguilles Rousses) séparant les vallées de haute Tarentaise et de haute Maurienne, ainsi que les bassins versants de l’Isère et de l’Arc. Le Grand Paradis vu du sommet. Le glacier du Montet et le lac du Montet (qui s’étend un peu plus chaque année), au pied du Col du Montet et de la Petite Aiguille Rousse. Cairn sommital de l’Aiguille Pers. La proche Pointe du Montet avec derrière, l’Ouille Noire. Ouille des Reys au premier plan, sommets frontaliers de la haute Maurienne en arrière plan, des sources de l’Arc au cirque des Evettes. Cairn sommital de l’Aiguille Pers et les Levannas en arrière plan. Vue en direction de l’Aiguille de la Grande Sassière et de la Tsanteleina. De la Pointe de Bazel à la Pointe de la Galise. Vue plongeante sur le glacier du Grand Pisaillas. Flanc est des Rochers de Pers et la Tsanteleina en arrière plan. Du Col Pers (cairn), la crête montant à la Pointe Pers sur un large filon de cargneule traversant (orange). Descente le long du torrent de Pers, alimenté par le glacier du Grand Pisaillas.