Sortie du 31 juillet 2005 par Jicé Lac d’Amour (2248m)

Les lacs de montagnes...suite, un itinéraire différent pour accéder au Lac d'Amour. Au départ du Refuge de la Coire (2059m), et par le Col du Coin (2398m).

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps, mais les sommets vont rapidement se couvrir...

Dicton du Glôde :

Rando au Lac d’Amour....Seul ou à deux, ça vaut le détour.

Récit de la sortie

Au départ du Refuge de la Coire (2059m).

Accès par Aime, Granier et suivre la route qui monte sur le Téléski et direction le Cormet d’Arêche par les Chalets de Laval et de Plan Pichu.

Au Refuge de la Coire, direction le Col du Coin (2398m), avant de redescendre sur la Lac d’Amour.

Du Lac, je suis remonté au pied de la Pierra Menta pour profiter de la vue ...

Curiosité locale :

En montant sur le Cormet d’Arêche, on pourra observer certains chalets avec une architecture particulière.

En effet, si nos anciens ne construisaient pas dans les zones avalancheuses, ici une autre parade a été trouvée.

Les chalets sont a moitié enterrés et épousent la forme du terrain, et en cas d’avalanche la neige passe au-dessus du chalet sans faire de dégâts.

Il ne devait pas y avoir beaucoup de lumière a l’intérieur, mais c’était efficace. (Voir Photos)

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 4 mai 2018

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : Diaporando (Jicé)

Sommets à perte de vue, grands espaces, belles lumières, faune et flore... La montagne nous offre le décor, à nous d'inventer l'histoire qui va avec... Un passionné qui a trouvé SAVOIE, celle qui mène vers les sommets...

Randonnée réalisée le 31 juillet 2005

Publiée le 15 novembre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 15 novembre 2014 à 18h02

    La "curiosité locale" des chalets enterrés se retrouve aussi en Isère et dans le Queyras. Et je serais surpris si cette techniques n’avait pas aussi été imaginée par d’autres peuples montagnards vivant en zone avalancheuses.

  • par Le 19 novembre 2014 à 14h28

    la Maïon resta chu son pomi a guinguenar o inalpa au lac d’Amour avouéc le Glöde ?

    pour les non Savoyards "La Maïon chu son pomi" chanson du folklore et selon les versions elle est sur ou sous le pommier ce qui n’altère en rien la poésie du texte...

  • par Le 19 novembre 2014 à 15h09

    Et il y en a 6 autres comme ça, mais je ne vois pas le rapport avec le Glôde ?

    On Bossu vint a passa
    Qué la regardavé
    On Bossu vint a passa
    Qué la regardavé
    Qué la regardavé dé cé
    Qué la regardavé dé lé
    Qué la regardavé

  • par Le 19 novembre 2014 à 15h20

    il fait tout autant parti du folklore

  • par Le 20 novembre 2014 à 00h40

    Autre version, autre graphie.

    La Mayon su on pomî
    Ké sé guingalâve
    Ké sé guingalâve de sé
    Ké sé guingalâve de lé
    Ké sé guingalâve

    On bossu vin t’a passâ
    Ké la regardâve

    Arguéta pa tan bossu
    Maé d’sé tro petyouta

    Tan petyouta k’t’ saye
    Té sarâ ma mia

    La Mayon pri son kotyô
    Lui kopâ la bôssa

    Kan la bôssa fi kopâ
    Le bossu plyorâve

    Ne plyorâ pa tan bossu
    Té rèdrai ta bôssa

    Kan la bôssa fu rèdu
    Le bossu shantâve

  • par Le 20 novembre 2014 à 08h32

    Voilà, on a la totale de la Marion et du bossu...qui a du couper sa bosse !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !