Pointe de la Galoppaz (1681m) par le Fournet Sortie du 12 février 2015

Sortie réalisée le 12 février 2015.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Après le mode été par Arvey, la Galoppaz en mode hiver par le Fournet. Montée un peu "rude" avec mes raquettes, mais quel beau panorama au sommet, avec une tempête de ciel bleu !

Conditions météo

Grand beau temps, tempête de ciel bleu...

Le dicton du Glôde :
« Nеigе еn février, bon temps pour les blés. »

Récit de la sortie

Ma rando, en bref

Météo du jour

Avis personnel  :

La Galoppaz, avec toute cette neige se mérite, la montée en forêt est assez difficile, mais pas vraiment risquée par le Fournet, contrairement a l’autre versant, par Arvey, ou quelques pentes sud peuvent être exposées.

Au départ du Fournet, direction le sentier de la Galoppaz, des traces sont présentes partout, en fait il n’y a pas de "bonne trace" pour monter sur la crête.

Après la première partie relativement facile, il faut franchir "un mur" dans la partie intermédiaire pour se hisser sur le premier petit col , et là les choses se compliquent...certains passages sont difficiles, sur neige dure, il faut de bons crampons sous les raquettes pour les passages en dévers.

On ne peut pas suivre l’itinéraire été car il passe par endroit dans des couloirs très raides ou la neige a déjà coulée et regelée, avec les raquettes impossible de traverser ces dévers trop pentus.

Content de voir les premiers rayons de soleil, annonçant l’arrivée proche sur la crête.

Traversée tranquille pour rejoindre le col de la Buffaz, le soleil tape déjà très fort.

Montée ensuite sur la Galoppaz et la belle crête avec quelques corniches de neige.

Panorama splendide, vue à 360° sur les Aravis, Mont Blanc, Beaufortain, Lauzière, Belledonne....il y en a partout !

Retour par le même itinéraire, avec la neige transformée dans la forêt, il faut franchir le même mur que le matin, mais avec une neige plus souple.

A la fin de mon album photos, quelques vues de "coucher de soleil" prises le même jour au Mont Revard .

Bauges infos

Des racines médiévales
Dès le moyen-âge, le maillage des villages du massif est achevé. Les terrasses glaciaires, les cônes de déjections ou les combes sont privilégiés pour implanter les villages à l’abri des inondations et au-dessus de brumes verglaçantes.
Découvrir le massif des Bauges, l’homme et la terre...

Diaporama de la sortie et mes photos...

Dernière modification : 13 février 2015