Traversée des hauts plateaux de Chartreuse Sortie du 14 juin 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Le calme religieux des hauts plateaux de Chartreuse

Conditions météo

Randonnée débutée à la mi-journée sous un soleil quelque fois caché par de gros nuages blancs, température printanière.

Récit de la sortie

Le point de départ de cette randonnée est au hameau de La Plagne situé entre Saint Pierre d’Entremont et le sommet du col du Granier.
Un petit parking est aménagé en bas du hameau à une altitude de 1100m.

Pas le temps de s’échauffer, le chemin assez large et parsemé de cailloux est pentu ; il serpente à travers la forêt et cela jusqu’à l’arrivée sur le plateau à 1540 m d’altitude.
1h30 de grimpette mais cependant, ce sera la plus grosse difficulté de la journée et cela vaut le détour !

Au sortir de la forêt, se dresse l’imposant bloc calcaire du Mont-Granier culminant à 1933m, le chemin qui mène au sommet part sur la gauche, moi, je tourne légèrement à droite et je fais mes premiers pas sur le fameux plateau.

Je contourne le refuge de l’Alpette en direction du chalet de l’Alpe, environ 3 km de plateau entre ces 2 refuges. Connaissant le plateau du Vercors, je découvre là aussi un plateau sauvage et vaste, avec un sentiment de liberté et de calme absolu : je n’ai rencontré aucun randonneur durant cette balade hormis quelques personnes au sommet de la croix de l’Alpe.

Entre les 2 refuges, le chemin passe à côté de quelques ruines (haberts de Barraux) ainsi que de larges plaques de lapiaz où quelques marmottes jouent à cache cache. Le plateau est parsemé de trous, certains sont encore bouchés par des blocs de neige et d’autres dont on ne voit pas le fond sont indiqués comme des voies de spéléo.

Au chalet de l’Alpe, je monte sur ma gauche sur un chemin à peine visible à travers la prairie pour trouver quelques randonneurs au sommet de la croix de l’Alpe à 1821m d’altitude.

Je reprendrai le même chemin pour le retour avec une superbe luminosité de fin d’après-midi dévoilant de nouveaux décors et des multitudes de fleurs aux couleurs éclatantes... et toujours ce calme, cette sérénité, c’est l’identité de la Chartreuse sans oublier le petit coup de liqueur verte du même nom !

Dernière modification : 7 avril 2015

Photos « Traversée des hauts plateaux de Chartreuse »

mont granier bergerie de l'Alpette une petite partie du plateau refuge de l'Alpe la croix de l'Alpe un des nombreux trous les lapiaz les nombreuses fleurs de printemps les marmottes très sauvages