Pointe du Grand Vallon (3136m) par la crête de la Turra Sortie du 22 octobre 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Belle randonnée de fin de saison. La Crête offre une vue très large, un régal.

Conditions météo

  • Temps sec, frais, ensoleillé et vent faible : des conditions idéales.
  • Quelques névés à partir de l’antécime, puis fin en mixte.
  • J’ai croisé un chasseur en montant au Suffet, j’ai donc mis mon gilet jaune !
  • Montée : 4h (rythme cool + pauses caméscope)
  • Descente : 2h50 (idem)

Récit de la sortie

Départ du Suffet à 10h. Il fait -2°.

Il y a déjà un peu de neige (et de glace) dans la forêt mais ça passe sans problème.

Le soleil n’est pas encore présent et ne fera son apparition qu’en arrivant sous la crête de la Turra, peu avant la jonction avec le GR.

Après avoir profité de la vue sur la vallée (de Termignon jusqu’à Bramans), la Crête se rejoint assez facilement par la face Ouest.

La neige est présente par endroit mais pas de quoi faire brasser un Playmobil.

Une fois sur la Crête, celle-ci se remonte tranquillement et sans grande difficulté, avec tantôt sur la gauche des Dômes de la Vanoise jusqu’à la Grande Casse et tantôt sur la droite tout le secteur allant du Signal du Petit Mont-Cenis jusqu’à la Bessanèse.

La neige apparaît peu avant l’ascension de l’antécime mais n’entrave pas la progression. A signaler un lapin (!) peu avant l’antécime et également des oiseaux blancs que je n’avais encore jamais eu l’occasion de voir (je n’ai pas pu les photographier mais si jamais ça vous parle, je suis curieux de savoir de quelle espèce il s’agit).

A partir du replat de l’antécime, la neige est bien présente et les zones sèches sont rares.

La redescente de l’antécime demande un peu d’attention, notamment en passant au-dessus d’un mini-couloir où la neige n’enfonce pas beaucoup.

La dernière montée jusqu’au sommet est courte et facile.

Du sommet, quelle vue ! On a le sentiment d’être arrivé à la pointe d’une Flèche formée par la crête de Côte Rouge, la crête de la Turra et l’arête menant au col du Grand Roc Noir. Ce dernier paraît d’ailleurs tout proche.

Avec la neige déjà présente, l’ambiance est au rendez-vous et crée une atmosphère particulière.

La neige macule déjà toute la face nord qui part en direction des lacs de Lanserlia. Les Principaux sommets alentours sont déjà tous enneigés mais le lac du Mont-Cenis est encore bien bleu.

La redescente s’est faite par le même itinéraire.

EDIT : vidéo de la randonnée.

Dernière modification : 24 octobre 2015

Photos « Pointe du Grand Vallon (3136m) par la crête de la Turra »

La Dent Parrachée émerge de la brume. Le soleil est au rendez-vous à la sortie de la forêt. Mont Thabor. Sur la crête de la Turra (vue arrière) Sur la crête de la Turra, l'antécime se rapproche. L'accès à l'antécime. Dans la pente. Regard arrière. Antécime, sommet et Grand Roc Noir apparaissent. Le petit lac sous le sommet. Le sommet. Grand Roc Noir. Pointe de la Sana. Grande Casse, Grande Motte et Pointes de Pierre Brune Pointe de la Réchasse. Dôme de Chasseforêt. Dent Parrachée. Les Ecrins. Lac du Mont Cenis. Pointe de Charbonnel. Sous le sommet côté Nord. Plan large depuis le sommet avec vue sur l'antécime. «Zoom» sur l'antécime. Redescente après avoir quitté la crête de la Turra. Help ! Voit-on l'Albaron ou est-ce la Pointe du Colerin ? Pointe de Lanserlia (tout au fond). Couleur d'automne.