Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau soleil, brume dans la vallée.

Récit de la sortie

La Tête de Garnesier le premier jour de l’hiver 2014

Quelle belle cime !
Je ne me lasse pas d’y promener mes grolles.
Il faut dire qu’à cette occasion, j’ai aussi promené mes guêtres !

Mais au fait, combien de fois l’ai-je parcouru ce sommet emblématique du Dévoluy ?
Et bien je ne saurais le dire. J’ai bel et bien perdu le compte !

Cette fois, j’atteins la Tête de Garnesier par une montée plus directe. (Par sa face sud - petite variante au topo en relation).

Sur le fil de la crête... une fois de plus, une fois encore.
L’air y est vif ; la neige étincelante.

Au loin, j’aperçois les massifs voisins : les Écrins, le Vercors, le pays du Buëch etc...
Dans l’axe nord/sud, les sommets en enfilade sont ceux du royaume.
Tout est à sa place !

Domaine de prédilection des chamois, sur les cimes les plus isolées s’installe un monde de solitude.

Juste en face, le Roc de Garnesier semble touché par la grâce.
Sa pointe rocheuse se dresse comme une fusée... vertige à tous les étages !

La face nord-ouest de la Tête de Garnesier n’est pas en reste. Lors de mes pérégrinations dans le massif, j’ai exploré ses vires vertigineuses.
Mais ça, c’est une autre histoire !

« Le monde ici me dit clairement que je ne suis qu’un passant, un nomade exalté par la découverte.
Découvrir sans cesse... c’est le seul moment où l’on peut supposer que va surgir le “merveilleux”. » Kersauson

Dernière modification : 8 août 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Marcher en montagne : "je suis bien là, où je me dois d'être. C'était la question cruciale de la vie. La plus simple et la plus négligée." Sylvain Tesson

Randonnée réalisée le 21 décembre 2014

Publiée le 13 novembre 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !