Le Pilat : la "Route des Crêtes" Sortie du 12 novembre 2015

Sortie réalisée le 12 novembre 2015.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Coucher de Soleil au Crêt de la Chèvre.

Conditions météo

Brouillards en vallées et voile nuageux d’altitude.

Récit de la sortie

De retour d’une petite randonnée dans le vignobles de la Côte-Rôtie, randonnée effectuée sous un ciel bas et sans Soleil, je vais compenser ma frustration par une balade sur la Route des Crêtes avec l’espoir d’assister à un beau coucher de Soleil.

Départ du premier parking sur le plateau de la Jasserie. Le ciel est voilé et si le Soleil est visible, il n’éclaire pas le paysage et il n’est pas assez vaillant pour dessiner des ombres.

Mais ! Au sud-ouest, derrière le voile nuageux, une large bande de ciel bleu est visible. Je peux espérer que le Soleil va briller lorsqu’il sera plus bas sur l’horizon et "passera" sous le voile nuageux.

Crêt de la Perdrix. Toujours peu de couleurs si ce n’est un parhélie partiel (Soleil double) liée aux cristaux de glace dans le voile nuageux.

Je continue jusqu’au Crêt de la Chèvre, pensant être de retour au Crêt de la Perdrix pour l’instant magique.

Au Crêt de la Chèvre, un Soleil triple apparaît et j’engage conversation avec un randonneur qui connaît bien AltitudeRando...

Pendant ce temps, le Soleil continue sa course et "passe" sous la couche nuageuse. Je reste donc au Crêt de la Chèvre.

Le Mont Blanc, qui avait disparu dans l’ombre du voile nuageux, s’éclaire brièvement au travers d’une atmosphère un peu brumeuse. Les Grandes Rousses apparaissent dans une belle luminosité.

Retour après disparition de l’astre du jour alors que le ciel se teinte de belles couleurs.

Quand le Pilat est enneigé, c’est plus beau, mais aussi...bien plus froid...

Dernière modification : 15 novembre 2015