Col de Corps (2105m) – à raquettes Sortie du 18 avril 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Montée au col de Corps en vue d'explorer le versant ouest du Roc de Garnesier...

Conditions météo

Début mitigé puis dans le brouillard à la descente du vallon de Corps.

Récit de la sortie

Le Roc de Garnesier est l’une des aiguilles les plus impressionnantes du vallon de la Jarjatte, certainement la plus difficile d’accès... et l’un des grands sommets du Dévoluy où je n’ai pas encore mis les pieds !

Il est 12h15, je suis en coupure de travail et je décide d’aller voir de plus près ce versant ouest du Roc quasi dégagé de neige.

Départ de la station de la Jarjatte, "en bas du 4" comme on dit par ici ! Je remonte la piste directement jusqu’en haut du téléski et prends la piste dans les bois. Elle passe sous l’énorme falaise et les impressionnants éboulis du Roc.

La piste se finit sur une grosse ravine, je la franchis et suis la sente discrète puis un petit sentier menant à la crête qui borde le vallon de Corps.

Ce coin, je l’ai découvert cet hiver. Là, je le redécouvre sans neige ! Magnifique vallon suspendu !

En passant sous la Tête de Garnesier, je repère le passage exposé de la vire inférieur, il semble assez étroit... J’attendrai qu’il n’y ait plus de neige pour les explorer !

Lorsque j’arrive au col de Corps, le vent débarque et me glace d’un coup, j’ai à peine le temps de tourner la tête vers le versant sud du Roc de Garnesier... De toutes façons, un gros névé barre le raide dévers pour atteindre les pentes ouest... il faudra attendre pour l’exploration...

Du coup, descente du vallon, bredouille, mais quand même content d’être remonter au col de Corps malgré le temps qui se gâte. Je ne tarde pas à me faire happer par le brouillard !

Suite au prochain épisode !

Dernière modification : 21 avril 2016