Habert de l’Aulp du Seuil (1656m) Sortie du 1er décembre 2016

Sortie réalisée le 1er décembre 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Pour une tentative de recherche de la Tour Percée et l'Arche Miracle tant convoitées par les randonneurs.

Conditions météo

Beau et frais.

Récit de la sortie

Parti seul à 6h15 ce matin, pour éviter de rester dans les bouchons de l’A48. Mon but, c’est de dénicher la Tour Percée, et pourquoi pas l’Arche Miracle ou du moins plutôt les approcher au maximum.

-3° degrés en arrivant sur le vaste parking du Col de Marcieu. Le soleil n’est pas encore sorti, un chauffeur de bus attend son horaire de départ. Je me gare en marche arrière face aux falaises délitées des Hauts de Chartreuse.

7h30, prêt à débuter ma journée, je rentre dans mon véhicule attendant que le soleil fasse son apparition. Du moins j’attends ce moment magique, quand il enflamme la barre de rochers en face de moi.

7h 45, un randonneur gare son véhicule à coté du mien, et se prépare pour sa sortie. Il part de suite en me faisant signe de la tête en guise de bonjour. Je lui rends le même signe, de la tête.

8h00, ne sachant pas à quelle heure ce moment magique survient, j’emboîte peu après le pas de mon prédécesseur. Je prends donc la direction du Passage de l’Aulp du Seuil par la petite route. Au bout de cette dernière, avant de passer la barrière, je m’arrête sur une plate forme pour guetter les premiers rayons sortant de la Chaîne de Belledonne.

Les abords du chemin sont bien blanchis de givres, le froid sec prend le visage et les mains. Il faut dire que je ne porte que rarement des gants, à chaque photos je l’ai retirerai pour être plus à l’aise avec le bidule. C’est à ce moment là que je m’aperçois en levant la tête, que le moment magique est en train de naître.

Voilà j’arrive à l’Alpette, face au Cirque du Seuil, je remonte son large chemin droit dans la pente vers le nord. Dans sa première épingle, une vieille ficelle est tendue entre 2 arbres comme pour barrer le passage. J’enjambe donc cette ficelle, et cherche les points bleus sur les arbres.

La montée est raide, la trace est bien marquée, mais je ne repère aucun points bleus. Bref je poursuis ma montée et sort du sous-bois au pied d’une coulée de neige.

Ma trace se poursuit à plat vers le nord, à travers pins couchés par la neige d’avalanches anciennes. Puis je perds la trace, je remarque ce large couloir, des restes de neige sont très présents dans le secteur.

Alors je me pose la question, à savoir si ce n’est pas trop dangereux de poursuivre mes recherches dans ces conditions. Les vires sont certainement bouchées là haut. Donc je reprends le sentier en sens inverse, et m’amuse à remonter une cinquantaine de mètres la coulée aperçue précédemment.

Je retrouve l’itinéraire de l’Aulp du Seuil, un groupe de randonneurs arrive derrière moi et me suivent à distance. Je croise mon voisin de parking, avec qui j’échange quelques mots. Monté pour apercevoir des animaux, il n’en verra aucun aujourd’hui.

Je contourne le pilier avant d’attaquer les lacets sécurisés pour les troupeaux. Une accumulation de neige durcie, où des trous bien pratiques m’aideront sans crampons à atteindre le plateau et sa croix.

10h35, j’atteins la croix, le panorama est fabuleux aujourd’hui, la Vallée du Grésivaudan est recouverte d’une bonne mer de nuages. Les sommets de Belledonne sont enneigés, les Lances de Mallissard saupoudrées.

Il règne une brise fraîche, je m’assieds au pied de la croix et contemple le paysage du Mont Blanc à la Chaîne de Belledonne. Je regarde en contre-bas, les colonnes de randonneurs escaladant la patinoire sur le couloir.

11h30, je casse la croûte et continue d’apprécier le paysage. Les différents groupes de randonneurs sont maintenant là, j’entame ma descente tranquillement. Je croise un gars dans le couloir, qui me demande si je n’ai pas trouvé un porte-monnaie au pied de la croix. Je lui demande s’il a perdu ce matin, il me répond que non, de la veille. Avec tous le passage depuis hier, ton porte monnaie à changé de propriétaire. Je lui conseil, de mettre un message sur les forums de divers sites de montagne on sait jamais. Puis je continue ma descente.

13h10, voilà, une fois de plus je suis monté à l’Aulp du Seuil, bien sûr la randonnée est courte, l’important c’est de sortir. Je n’ai aucun regret, concernant ma recherche, la Tour Percée et l’Arche Miracle seront tentées à la belle saison, accompagné cette fois-ci.

Dernière modification : 2 décembre 2016

Photos « Habert de l’Aulp du Seuil (1656m) »

De la plate-forme. Zoom.. Regard arrière. Cirque de l'Aulp du Seuil vu de l'Alpette. Regard arrière de l'Alpette. Cirque de l'Aulp du Seuil. Cirque de l'Aulp du Seuil vu d'en haut. Regard arrière avant de contourner le pilier. Zoom, sur le Mont Blanc. A l'ouest, en arrivant sur le plateau, les Lances de Malissard saupoudrées. Plus au nord-ouest, sur la crête, le lieu des Ecritures Romaine. Le Mont Blanc est visible aujourd'hui. A l'est, la Chaîne de Belledonne. Puy Gris et Rocher Blanc. Vallée ennuagée. Au sud, zoom sur le Mont Aiguille et le Grand Veymont. Regard sur le secteur de l'Arche Miracle de l'Alpette. Cirque de l'Aulp du Seuil de l'Alpette. Belledonne nord. Belledonne. Belledonne et vallée embrumée..