Brec de Chambeyron (3389m) - Couloir Nord

Difficulté :
Alpinisme AD
Dénivelé :
1500m
Durée :
1 jour

Couloir d'envergure, très austère, sauvage et exposé dans la face nord du champ beau et rond... – Auteur :

Accès

De Barcelonnette dans la vallée de l’Ubaye, rejoindre la Haute Vallée en passant par Saint-Paul-sur-Ubaye, puis traverser les hameaux de Petite et Grande Serenne.

Plus loin, bifurquer à droite en empruntant le magnifique Pont du Châtelet afin de rejoindre le parking obligatoire du petit village de Fouillouse.

Précisions sur la difficulté

  • Approche assez conséquente : on peut couper la course en deux en dormant au Refuge du Chambeyron.
  • Long couloir de 600m
  • Partie finale à 55° avec exposition maximale, être sur de soi avant de s’engager là-dedans !
  • On s’élève à plus de 3000m
  • Cotation : AD+ (50-55° sur la partie finale, corniche à 60° selon conditions).
  • Engagement : III (longue approche, dénivelé assez important, long couloir, exposition maximale sur le haut et descente délicate).

Les infos essentielles

  • Carte IGN : IGN 3538 OT - Aiguille de Chembeyron - Vallée de l’Ubaye
  • Altitude minimum : 1905m - Fouillouse
  • Altitude maximum : 3389m - Brec de Chambeyron
  • Période : hiver/printemps

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Introduction

Le Brec de Chambeyron est l’emblème de la Haute-Ubaye ! Il est vrai que cette montagne est très charismatique, elle a un aspect de montagne inaccessible et pourtant quelques itinéraires engagés la sillonnent...
Le Couloir Nord est certainement la plus belle voie, passant par la ligne de faiblesse de la face nord et aboutissant au plateau sommital.

Description de l’itinéraire

  • De Fouillouse au Refuge du Chambeyron

Quitter le parking et traverser le Hameau de Fouillouse.
Sur la gauche et moins de cent mètres après la dernière maison, prendre le sentier menant au Refuge de Chambeyron. (Poteau indicateur.)

Le sentier s’oriente nord-ouest et s’élève à l’aplomb de Fouillouse.
Vers 2070m, la sente oblique au nord-est et serpente le long d’une croupe herbeuse.

La pente s’atténue au point coté 2460m, s’ensuit une longue traversée légèrement ascendante.

L’itinéraire prend une allure de sentier balcon et contourne un éperon rocheux, une dernière grimpette permet de gagner le Refuge de Chambeyron. (2626m)

On appréciera les eaux limpides du lac Premier, blotti au pied de l’imposante muraille du Brec de Chambeyron.

  • Du Refuge de Chambeyron au pied du couloir

Du Refuge de Chambeyron prendre le PR en direction du Lac des Neuf Couleurs.

En arrivant au Lac Long et à l’intersection avec le sentier du Pas de la Couletta, prendre ce dernier sentier quelques mètres puis virer à gauche dans des pentes de neige débonnaires.

Monter une centaine de mètres hors-traces puis traverser à main gauche sous les grandes falaises puis atteindre un grand et large renfoncement.

Le pied du couloir Bujon se trouve ici !

  • Le Couloir Nord du Brec de Chambeyron

Commencer par une pente assez large à 35-40° sur une centaine de mètres.

Au niveau du grand Y, virer à droite dans le Couloir N à proprement dit... La pente se redresse maintenant à 45°.

La pente se redresse encore un peu une centaine de mètres plus haut pour atteindre maintenant les 50°.

Encore une autre centaine de mètres à gravir avant d’atteindre l’épaule (3200m environ).

Depuis l’épaule, on peut s’octroyer une petite pause avant d’attaquer la cuvette finale très exposée !!.

Entamer une traversée oblique vers la droite pour rejoindre les 70 derniers mètres de la partie droite du couloir.

La pente dépasse ici les 50-55°, on peut même atteindre les 60° sous la grande corniche suivant l’enneigement...

Sortir du couloir par une traversée à droite, pente de 55-60°.

On atteint alors le plan incliné sommital ! Mais ne pas trop se décaler à droite pour éviter d’être exposé sur les immenses barres !

De ce point, on peut se décorder et terminer l’ascension très facilement par une pente à 25-30° !

Le sommet du Brec de Chambeyron est enfin atteint !

Le point de vue du sommet

Au nord, rien ne semble obstruer l’horizon jusqu’au Viso.
J’admire le bleu intense du Lac des Neuf Couleurs et de son voisin italien Lago del Vallonasso di Stoppia.

On aperçoit le refuge de Chambeyron en avançant un peu vers l’ouest. Ça plonge !
L’arête des Aiguilles de Chambeyron s’étend sur presque deux kilomètres.

À l’est, vers le Piémont, la vue est dégagée !

Au sud, Tête de Cibiroles, Parrias Coupa, Buc de Nubiera et Massour composent un chaînon de presque trois kilomètres de long.

La descente

Après avoir atteint le sommet, reste le problème de la descente. Il ne reste plus qu’à faire deux rappels dans la cheminée de la voie normale (face nord),premier relais à déneiger en début de saison...
Les rappels font 15-20m chacun !

On atteint un replat sous le verrou de la face nord.

Descendre ensuite dans le Couloir Bujon : 150m sur la première partie (50°) avant de prendre une vire main droite et rejoindre la partie basse (45°) d’où l’on rejoint le pied du couloir Bujon...

Liste des voies d’accès

  • Versant nord-est (voie normale) : PD+, topo disponible sur le site.
  • Couloir N : AD+, voir topo.
  • Goulotte Choukrane : TD-, il s’agit de la grande goulotte cachée en versant Sud, majeure et très soutenue !
  • Vires Jean-Coste : AD, il s’agit d’un astucieux cheminement dans la face ouest en se servant des nombreuses vires, il aboutit sur la cuvette finale du couloir nord d’où on rejoint le plateau sommital !
  • Arêtes Massour-Brec de Chambeyron : AD, traversée fantastique d’arêtes frontalières entre le Massour et le Brec de Chambeyron, assez long et pas très couru, une voie à redécouvrir !
Dernière modification : 13 juillet 2018
Aiguille de Chambeyron (3412m) par sa face sud et la brèche Nérot-Vernet

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Altitude Sans Frontière

Jeune passionné de 18 ans, à 1000% de sports montagne & nature ! J'ai découvert la montagne à 14 ans, avec mon père. "La Montagne ça vous gagne" se confirme pour mon cas puisque je suis de plus en plus mordu… Arpentant tous les terrains en toutes saisons, on ne peut plus s'en passer. Une belle addiction ! Je suis un amateur de sommets oubliés ou très peu fréquentés (tout ce qui touche au (...)

Randonnée réalisée le 3 juin

Topo publié le 13 juillet

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 18 juillet à 14h19

    Salut Raph,
    Décidément tu enchaines du lourd...Bravo.
    Peux tu préciser si on peut poser au moins un relais pour les longueurs du haut ?
    A quel moment as-tu réalisé cette ascension ?
    merci

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !