Cime de Brocan (3054m), traversée des arêtes

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
1650m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une cime envoûtante de la chaîne des 3000 du Massif de l'Argentera, en traversée entre les deux voies normales, la française et l'italienne.

Accès

De Nice, remonter la vallée de la Vésubie jusqu’au bout. Prendre à gauche (route du col de Salèse) juste après le Parc Alpha et garer sa voiture près du gite d’étape.

Précisions sur la difficulté

  • Cotation : PD/PD+
  • Engagement :
  • Présence de névés possible en début de saison pour l’accès au Passo Brocan
  • Longue course : il est possible de couper en deux l’ascension en bivouaquant au Col Guilié (nombreux emplacements de bivouac)

Les infos essentielles

  • Carte IGN IGN TOP25 3741 OT + carte italienne IGC n°113 (pas indispensable)
  • Altitude minimum : 1500m
  • Altitude maximum : 3108m
  • Période : en été

Itinéraire

  • Du Boréon au Col Guilié

Du Gîte du Boréon, on continue de remonter la piste cimentée. Après les derniers chalets, le sentier démarre directement en forêt, il y aura bientôt une bifurcation : prendre à gauche vers la Vacherie de Erps et remonter ainsi le Vallon des Erps. La forêt s’éclaircit ensuite pour arriver à une bifurcation indiquant : Refuge de la Cougourde vers la droite et Col de Cerise vers la gauche (balise 378). Ici il faut continuer tout droit, le sentier est bien apparent.

On remonte ainsi toute la vallée,. Au-delà du Cayre des Erps (2504m), le sentier est moins marqué et on le perdra assez facilement si l’on n’est pas attentif, mais ce n’est pas grave car il suffit de progresser plus ou moins le long du ruisseau jusqu’à ce que l’on aperçoive en haut les Cols du Mercantour et Guilié séparés par un petit sommet bien triangulaire.

On visera le Col Guilié, le plus à l’est (à droite en montant donc) en suivant les petits cairns.

  • Du Col Guilié au Passo Brocan

Arrivé au Col Guilié (2690m), on repèrera les marques de peinture rouge un peu plus haut sur la droite.

Il y a même une indication sur une pierre plate : "Argentera, Refugio Remondino, ps. brocan".

On suivra ces points rouges qui nous mènent en passant successivement sous la Cime de Brocan (3054m), Il Bastione (3041m) et la Cima di Lago de Nasta (3032m) avec une succession de petites montées et de descentes en direction du Lago di Nasta.

Cette partie de l’itinéraire est moyennement confortable car l’on progresse souvent dans des gros rochers mais le panorama est superbe tout du long.

Atteindre la bifurcation vers le Passo Brocan (2892m).

Tourner à droite vers ce col (marques de peinture rouge).

Le terrain est très minéral et le sentier à tendance à se perdre jusque sous le col où il devient plus propre.

Grimper les 30 derniers mètres plus raides puis atteindre le Passo Brocan, orné d’un panneau.

  • Du Passo Brocan à la Cime Brocan (arête nord, voie normale italienne)

Du Passo Brocan grimper l’arête nord en suivant toujours le fil.

À l’approche de l’antécime nord, au niveau des gendarmes effilés, redescendre en versant ouest par des vires scabreuses (cairns discrets) et traverser sous l’antécime nord pour rejoindre la très esthétique brèche entre les 2 sommets.

Un pas de 2c en désescalade est obligatoire pour atteindre la brèche.

Descendre le couloir ouest de cette brèche sur une dizaine de mètres avant de traverser à gauche et atteindre un éperon secondaire (3b+ pour l’accès).

Remonter sur le fil cet éperon aérien (3b) et rester sous l’antécime suivant avant de retraverser en versant ouest.

Encore une brèche à atteindre, qui elle est facile à rejoindre puis le fil jusqu’au sommet (2c).

Panorama de la Cime de Brocan

On dispose d’un panorama à 360° sur : La Côte d’Azur, la Haute-Vésubie avec le Gélas et la Cougourde, la Cime Guilié, la Tête de la Ruine, tout le massif de l’Argentera, le Matto, laHaute-Tinée, la Haute-Ubaye, le Viso, la Vanoise, le Massif du Mont Rose et le Cervin sans oublier la Plaine du Pô

Descente

Par la voie normale française (arête sud) :

Du sommet descendre en tirant à droite une étroite rampe (3b) et retraverser ensuite jusqu’à une brèche étroite (délicat).

Remonter à l’antécime sud par une traversée à droite puis une légère remontée sur le fil d’un éperon (3a).

De l’antécime, sud descendre facilement en versant sud par une arête au début puis un couloir raide (nombreux cairns et traces de sentier).

Rejoindre le Col Guilié par les gros blocs puis le sentier du Refuge Remondino.

Remarques

Les photos de l’approche sont disponibles dans le topo de la Traversée Nasta > Baus

Liste des voies d’accès

  • Arête sud (VN française) : PD-, 3a/b max, voir topo.
  • Arête Nord (VN italienne) : PD/PD+, 3b/c max.
  • Couloir Ouest : PD, 40-45° sur 250m, aboutit à la brèche entre entre l’antécime sud et le sommet.
  • Couloir Est : AD-, 45° en moyenne sur 250m et aboutit à la brèche entre l’antécime sud et le sommet.
  • Éperon ouest de l’antécime nord : PD, depuis la bifurcation entre le Passo Brocan et le Refuge Remondino, remonter l’éperon tout droit au mieux qui se redresse à l’approche de antécime nord. Rejoindre ensuite le sommet par l’arête nord.
  • Éperon Est : D, voie de 250m soutenue dans le 5a/b et très peu fréquentée, aboutit au sommet.
Dernière modification : 3 novembre 2017

La carte du topo « Cime de Brocan (3054m), traversée des arêtes »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Cime de Brocan (3054m), traversée des arêtes »

Passo Brocan en vue Panneau du Passo Brocan Cairn discret sur l'arête nord Montée raide mais encore facile... Qui se redresse vite Traversée scabreuse en versant ouest Descente de la 1ère brèche Remontée de l'éperon secondaire Et retraversée en versant ouest Vers le bas... Couloir Est de la 2ème brèche Sommet de Brocan ! Vers le Sud ! Le fameux couloir est dit de la «Selle» Descente tranquille du couloir sud (voie normale française)