Col d’Izoard (2360m) – à raquettes

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
656m
Durée :
1 jour

Très belle randonnée permettant de rallier le vallon du Blétonnet, dominé par le Grand Rochebrune et ses sommets satellites, à la vallée d'Izoard avec sa large route qui monte en lacets et ses sommets magnifiques comme le pic Beaudouis, les Peygus, l'Arpelin, le pic Ouest et le Clot de la Cime. – Auteur :

Accès

De Cervières, prendre la route en direction du col d’Izoard et se garer
au parking situé à une centaine de mètres sur la droite avant le Hameau du Laus.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours


Le Col d’Izoard par le sentier de la mule. par britanicus100

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3536OT
  • Altitude du départ : 1744m
  • Altitude du sommet : 2360m
  • Distance : 10,6 km
  • Balisage : Par panneaux et marques de peinture jaune sur les sapins

Descriptif

Passer le petit pont face au restaurant l’Arpelin et partez dans le vallon qui s’ouvre devant vous en progressant sur la gauche des pistes de ski de fond.

Il est aussi possible d’emprunter sur la droite des pistes une sente pour raquettes (plus ludique, voir la vidéo). Celle-ci suit le cour du torrent du Blétonnet et conduit à la chapelle du même nom tout en restant parallèle à la piste de fond.

Après avoir dépassé la chapelle, remontez de quelques mètres et vous serez de nouveau sur la piste.

Vous passerez bientôt à proximité de chalets d’alpage.

Continuez sur la piste et 500 mètres plus loin prendre la piste sur la droite dans la forêt.

Après avoir traversé le Blétonnet, prendre la direction du Col d’Izoard par le sentier de la mule (panneau indicateur).

Soyez attentif, 30 m plus loin un second panneau vous indique la même direction et il faudra tourner complètement à droite.

La sente monte en traversée plus ou moins rectiligne puis en écharpe avec des lacets dans la forêt pour rejoindre la ligne de crête.

Sur cette dernière, vous arriverez à un croisement où il faudra prendre la sente de gauche et continuer l’ascension (celle de droite redescend).

Il suffit de suivre ce sentier balisé par des marques jaunes sur le tronc des sapins pour être sûr de ne pas se tromper.

A l’intersection suivante, prendre à droite en suivant bien le balisage jaune.

La sente rejoint la route du Col de l’Izoard à proximité du refuge Napoléon.

Dépasser le refuge et prendre la sente pour raquettes.

Celle-ci traverse la route et mène directement au Col.

Pour le retour, vous avez deux possibilités :

Soit par la route.

Soit en suivant la ligne électrique. Une sente longe cette ligne jusqu’au Hameau du Laus et même jusqu’au parking.

Cela permet de descendre de façon rectiligne. Le plus souvent, la sente se situe à droite de la ligne électrique (à une vingtaine de mètres) mais il lui arrive de la couper (voir vidéo).

Informations pratiques, matériel de sécurité

Il est indispensable d’être équipé d’un ARVA, d’une pelle et d’une sonde et de savoir s’en servir en recherche et recherche fine (à 2 m de la victime).

Ne pas oublier son portable, numéro des secours 112 ou mieux, le PGHM Briançon 04 92 22 22 22.

Emmener également la boussole et la carte et éventuellement un GPS.

Ne pas s’engager si le risque d’avalanche est supérieur à 3 sur 5.

Consulter le bulletin de nivologie.

Dernière modification : 21 septembre 2016
Pic Ouest de Côte Belle (2854m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Britanicus100

Retraité reconverti à la randonnée après avoir longuement sillonné le Haut Jura à ski. Vous trouverez dans mes contributions un ensemble de parcours réalisés principalement dans le Briançonnais où je réside mais aussi dans le Piémont tout proche ou dans le Queyras. Il m’arrive aussi de randonner dans les autres massifs alpins. Une bonne partie de mes parcours sont accessibles par le plus grand nombre. (...)

Topo publié le 23 mars 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par chossLe 23 mars 2014 à 19h00

    Belle vidéo encore une fois ! Il fait toujours beau dans cette région ? Grand plaisir de voir le col de l’Izoard au milieu de la neige. Belles maisons au Laus..merci.

  • par Le 23 mars 2014 à 19h16

    Merci Choss. Oui nous avons bien souvent du soleil sur le Briançonnais . les statistiques donnent 300j/an mais ce n’est pas toujours le cas. J’aime beaucoup ces villages pour leur caractère authentique .

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !