Ecopôle du Forez, Loire

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
10m
Durée :
demi-journée

Née en 1992 de la réhabilitation d'anciennes gravières riveraines de la Loire, cette réserve ornithologique est un lieu de promenade et d'observation. Un lieu qui mérite plusieurs visites, selon la saison et selon la position du Soleil. Promenade familiale par excellence, relativement courte en distance parcourue, mais qui prend du temps en raison des nombreuses séquences d'observation de cet écosystème recrée par l'homme...Pour une fois qu'il ne détruit pas !

Accès

Située à 60 km de Lyon et à 35 km de Saint-Etienne.

De Montrond-les-Bains, prendre la direction de Montbrison. On traverse la Loire. Au bout de 2 Km, prendre à droite (Nord) en direction de Magneux-Haute-Rive, et suivre fléchage Ecopôle du Forez.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

PRÉSENTATION

Cette zone d’exploitation de gravières a été rénaturée afin de recréer le milieu naturel de la Loire d’origine.

L’Ecopôle du Forez, est géré par la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA LOIRE).

C’est l’une des plus grandes réserve ornithologique de la région Rhône-Alpes.

La Loire avec ses bras morts et les gravières renaturées en étangs, forment dans la plaine du Forez, un ensemble naturel unique et d’une très grande biodiversité.

Situé sur un important couloir de migration, le site de plus de 400 hectares constitue une aire d’accueil et de reproduction pour les oiseaux. Certains hivernent sur le site.

Le site est également riche d’une flore variée et de nombreuses espèces d’insectes. Le Castor d’Europe a été réintroduit.

Le pavillon d’accueil, en bois, construit sur pilotis, permet l’observation de la vie sauvage. C’est aussi un espace permanent d’animations et d’expositions.

INFORMATIONS GÉNÉRALES

  • Distance : de 5 à 12 Km
  • Horaire  : 1/2 journée. Tables de pique-nique à l’entrée.
  • Carte : IGN TOP25 2832E, moins indispensable que le plan
  • Site de l’IGN : L’Ecopôle du Forez
  • Ouverture des sentiers :
    • Accès libre toute l’année.
    • Tarifs d’accès à la nef, visites guidées et heures d’ouverture, voir sur le dépliant de l’Ecopôle.
  • Jumelles indispensables
  • Appareil photo avec objectif "longue focale"

ITINÉRAIRE

De la nef d’accueil, prendre au sud le sentier qui contourne la mare, puis sortir du parc pour longer le parking jusqu’à la barrière d’entrée.

Prendre à gauche et pénétrer dans le parc.

On rencontre une bifurcation où se trouve l’observatoire Bécassine. Prendre à droite entre deux plans d’eau. Ce sentier, qui se fait en aller-retour, passe par l’observatoire Bihoreau et va jusqu’à l’observatoire Gourd Jaune, qui marque la fin de cette branche. Un peu avant d’arriver à l’observatoire, on peut aussi en empruntant à gauche un passage hors sentier et broussailleux, atteindre le bord de la Loire.

Revenu à la bifurcation, on continue la boucle qui alterne bords d’étangs, bords de Loire et sous-bois. Un peu avant d’arriver au terme du parcours, on passe par l’observatoire Cormoran.

On trouve aussi sur tout le parcours, des bornes sonores et des bornes d’interprétation.

Le grand étang est celui où les oiseaux sont les plus nombreux, mais aussi les plus éloignés. Ne pas oublier les jumelles.

VIDÉOS

CRÉDIT PHOTOGRAPHIQUE

N’étant pas équipé pour la photo animalière (mais je pense que le matériel ne suffit pas, il faut aussi de la technique), le photographe Roger Jourdain à eu la gentillesse de m’ouvrir ses galeries de photographies.
Merci de regarder les miennes avec indulgence.

Je vous invite à vous rendre sur son site, vous apprécierez son sens de la couleur et de la lumière.

Signez son livre d’or, cela lui fera plaisir !

Vous ne regretterez pas votre voyage ! Loin de se limiter au seules photographies animalières, vous trouverez les sujets les plus divers. J’ai même vu des images d’escalade, le Cervin entièrement plâtré, la Jungfrau, des glaciers de Patagonie...alors cherchez !

Je lui adresse un grand, grand merci.

Parmi ses galeries, deux concernent l’Ecopôle du Forez :

Dernière modification : 9 novembre 2018
Pierre-sur-Haute (1631m) - Cols des Pradeaux, des Supeyres, du Béal et de la Loge

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 20 juin 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 19 juin 2011 à 11h55

    Sublimes photos animalières de Jourdain, c’est du travail de pro.

  • par Le 19 juin 2011 à 12h04

    Topo singulier, car je crois bien que c’est la première fois que l’on a 10 mètres en dénivelé !!
    Très belles photos animalières : Celles de l’Echasse blanche et du héron cendré sont particulièrement réussies !
    Bravo !

  • par Le 19 juin 2011 à 13h01

    Superbe photo d’oiseaux de Mr Jourdain, celles d’Alain sont pas mal non plus.
    J’ai regardai le site, toutes mes félicitations Mr Jourdain, site à regarder et à mettre dans vos favoris.
    Bravo

  • par Le 19 juin 2011 à 19h26

    Ah oui, c’est pas commun d’avoir de la photo pro sur un topo. Bravo à M. Jourdain pour ses photos, prises sur le vif. J’aime en particulier celles des cormorans. Et bravo à Alain pour ce topo très précis, les offices de tourisme vont être jaloux !!

  • par Le 20 juin 2011 à 16h08

    Ouf, Ouf ! Ce n’est pas n’importe quel photographe Pro.! Tous n’ont pas la capacité ne proposer un site aussi fourni ! C’est un vrai indépendant, pas un appartenant à une agence...La vraie maitrise en somme...J’avoue que j’ai toujours rèvé d’une telle maitrise...est du "matos" qui va avec !

  • par DanielLe 24 juin 2011 à 23h42

    Laquelle préférer ? Le canard à 2 têtes ? Le reflet du Cormoran ? Ou l’échasse qui s’offre un petit vers ? Les photos de Mr Jourdain illuminent ce topo. Et quels magnifiques clichés sur son site !!!

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !