L’Aupillon (2916m), hivernale par le vallon de l’Eissalete

Difficulté
Alpinisme
Dénivelé
1300m
Durée
1 jour
Voir le tracé de l'itinéraire

Avertissements et Droits d'auteur

Une course de neige très esthétique dans un décor de toute beauté. À faire avec des raquettes ou des skis. La fin de l'ascension demande l'utilisation des crampons.

Accès

De Gap ou Briançon, rejoindre Embrun.

À proximité d’Embrun, une route sinueuse et assez longue (16km) permet de rejoindre la station des Orres.

Prendre la direction du haut de la station (Bois Méan).

Un peu avant le haut de la station, dans un grand virage à gauche, prendre en face et se garer au parking avec les panneaux indicateurs jaunes des différentes options de randonnées (parking à 1670m). C’est également le parking des vias ferratas et des Sources de Jérusalem...

Itinéraire

  • Carte : IGN TOP25 3438ET Embrun-les Orres
  • Dénivelé : 1300m
  • Temps de parcours : selon l’état de la neige, 4h00 de montée et 2h00 de descente.
  • Difficulté : pente de 40° si l’on prend le couloir, 30° soutenus sur l’arête sommitale.
    Itinéraire facile à trouver par beau temps. Risque de plaques = DVA-pelle-sonde obligatoires.

Le Cheminement

Après l’épingle où l’on quitte la route pour la piste qui file plein sud, on peut souvent continuer en voiture jusqu’à Gautier (environ 1700m). On continue plein sud puis sud /sud -est vers le point 2094 proche des cabanes du lac.

On passe à proximité du lac Ste-Marguerite, puis plein Est vers le col 2795 au nord du sommet de l’Aupillon. Les pentes deviennent soutenues (risques de plaques).

Un petit couloir très esthétique se propose comme raccourci pour atteindre l’épaule qui mène au col 2795 (plaque possible). Il n’est absolument pas obligatoire mais conseillé par bonnes conditions.

Au-dessus, une épaule conduit naturellement au col puis au sommet par encore 100m d’arête où l’on prendra garde aux corniches. La fin de cette balade est féérique, le sommet assez exigu dans une très belle ambiance. Il n’y a pas de petites Alpes...

Selon l’état de le neige, on sera précautionneux à la descente de l’arête. Par bonnes conditions c’est facile mais soutenu sur quelques dizaines de mètres.

Retour par une jolie épaule qui évite les pentes potentiellement expo du retour.

  • Les photos sont de Jean Cimolai et de Jean-Marc Perez.
    Un grand merci à eux.
  • Matériel testé :
    • Veste Avanced Cimalp
    • Sac à dos Peuterey intégrale 35+10 version II
    • Crampons Beast light Edelrid
Dernière modification : 6 décembre 2016

Photos « L’Aupillon (2916m), hivernale par le vallon de l’Eissalete »