Les Coux / Suc de Leckous (1531m) - Suc de Liberté (1517m) - Suc d’Ourseyre (1489m) – à raquettes

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
420m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ascensions de trois sucs de Haute-Ardèche dont le difficile et méconnu Suc de Liberté. Avec la proximité de la D 378, l'itinéraire n'a pas la sauvagerie du massif voisin des Cinq Sucs. L'ascension du versant Est du Suc de Leckous est très belle et le panorama du sommet est assez fantastique, du mont Blanc au mont Ventoux et tout le massif Central.

Accès

Parking au pied du Mont Gerbier de Jonc. La signalétique routière pour accéder à ce haut-lieu du tourisme ardéchois est abondante en Ardéche et en Haute-Loire.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2836OT ou IGN TOP25 2837OT
  • Tracé IGN
  • Distance : 11,5 km
  • Altitude de départ : 1417m
  • Point bas : 1356m
  • Dénivelée totale : 420m

Toponymie

  • "Les Coux", toponyme usité par l’IGN, s’appelle en réalité le Suc de Leckous, on connaît également ce volcan sous le nom, d’origine celtique, de Lech’ous
  • Le Suc de Liberté est coté mais non nommé sur l’IGN, il est bien identifié sur la table d’orientation sud du mont Mézenc

Météo

Etat des routes en hiver

La circulation sur le réseau secondaire en Haute-Loire et en Haute-Ardèche, après un épisode neigeux, est toujours délicate.

Le réseau secondaire n’est pas salé. Par grand froid, le sel est inefficace. Une roche volcanique granuleuse, la pouzzolane est répandue.

Les pneus neiges sont indispensables. Une paire de chaînes à neige, une pelle sont vivement conseillées.

La région est très venteuse. La Burle souffle du nord. Si ce n’est la Burle, cela peut être le vent du sud, souvent violent. L’un et l’autre ont un point commun : ils forment très rapidement des congères.

Parking

  • Le parking du Gerbier de Jonc est en principe dégagé. Le réseau routier étant prioritaire, et c’est bien naturel, les services de l’équipement peuvent le dégager assez tardivement

Horaire

  • Avec des raquettes, les horaires peuvent varier considérablement en fonction de la quantité et de la température de la neige, si elle est poudreuse ou transformée, si elle est récente ou si elle date de quelques jours et déjà un peu tassée, du vent, si l’itinéraire est tracé ou s’il ne l’est pas...

Balisage

  • Aucun

Difficulté

  • Orientation en cas de brouillard
  • Les conditions peuvent être très rudes
  • Ascension mixte, difficile, du Suc de Liberté
  • La pente dans l’ascension finale du Suc de Leckous peut avoisiner les 25°

Remarque

  • Afin de respecter les pâturages, l’itinéraire tel que décrit ici n’est pas praticable hors périodes d’enneigement.

Du Gerbier de Jonc au Suc d’Ourseyre

Longer la route jusqu’au carrefour avec la D 237, route de Saint-Martial et la traverser.

Chausser les raquettes et se diriger plein sud, parallèlement à la D 378.

On passe à l’ouest du Suc des Alières (alt. 1506m), coté mais non nommé sur l’IGN.

Continuer en longeant la lisière de la forêt. Le Suc de Liberté devient visible.

Se diriger au sud-ouest, vers la forêt. On aperçoit alors un chemin qui traverse la hêtraie, alt. 1460m.

On retrouve une grande prairie au-dessus de la ferme du Clapas.

Descendre cette prairie en direction du ruisseau de Lufernet et le traverser.

  • Si les ponts de neige sont fragiles, il faudra chercher le meilleur passage, peut-être au niveau de la route.

Remonter le large versant ouest du Suc d’Ourseyre, soit directement, soit en faisant un large virage à gauche pour aller rejoindre la crête nord qui offre une belle vue plongeante sur les profondes vallées ardéchoises.

Le panorama est magnifique bien qu’occulté par la forêt au sud.

Le Suc de Liberté

  • Variante optionnelle difficile en terrain mixte, neige et rochers

A hauteur du Suc de Liberté, avant de traverser la forêt à l’altitude de 1460 mètres pour se rendre au Suc d’Ourseyre, prendre plein est à travers bois.

On ne tarde pas à apercevoir les premiers escarpements du Suc de Liberté.

Contourner toute la base du suc, par le sud, pour se rendre au pied de la face est.

Commencer l’ascension par des pentes de neige. Une vire amène en face nord-est.

Par de petits couloirs de neige, très raides, raquettes aux pieds et en s’aidant des prises rocheuses, atteindre le sommet escarpé.

Descente par le même itinéraire jusqu’au pied du versant sud.

Traverser la forêt, plein sud, pour gagner la prairie de la ferme du Clapas où l’on retrouve l’itinéraire du Suc d’Ourseyre.

Du Suc d’Ourseyre au Suc de Leckous

Du sommet, descendre directement le versant ouest en se dirigeant vers le carrefour entre la D 122 et la D 378 à la cote 1371m.

Traverser la D 378 et longer la D 122, à droite, plein ouest.

Se diriger vers le petit bois qui ferme la prairie.

Traverser le ruisseau et ensuite le bois. Plusieurs ruisseaux traversent ce bois.

On parvient dans la prairie de la ferme de Besseilles.

Remonter cette prairie, ouest-nord-ouest.

Passer de clairière en clairière. On traverse un petit bois pour déboucher au pied du Suc de Leckous qui présente son versant est.

Remonter ce versant pour atteindre le plateau sommital. Quelques passages sont assez raides et on peut louvoyer dans la face pour atténuer la pente. Cette ascension est très belle.

Le panorama à 360° est absolument magnifique. La célèbre "Table du Diable" est difficile à identifier (je n’y suis pas parvenu) sa base étant prise dans la neige.

Du Suc de Leckous au Gerbier de Jonc

Gagner le rebord du plateau au nord et descendre au nord-est, face au Gerbier de Jonc puis, obliquer au nord-ouest en direction d’une clairière dans la forêt.

Après un petit passage plus raide, on pénètre dans la forêt avant d’atteindre la clairière.

On rejoint les pistes de ski de fond que l’on longe jusqu’à la bâtisse isolée dans la prairie.

De la bâtisse, traverser la prairie direction nord-est.

A la lisière de la forêt, on retrouve les pistes de ski de fond.

Longer celle qui traverse la forêt et amène au Sagnas, restaurant, location de skis et de raquettes et qui se targue de posséder "La vraie source de la Loire".

Traverser la D 378 et la longer jusqu’au parking du Gerbier de Jonc.

Le Gerbier de Jonc

On peut clore la journée par l’ascension de cette célèbre montagne.

Escarpée en été, elle devient périlleuse quand elle est enneigée et que le basalte peut être humide et particulièrement glissant.

D’autres randonnées

Dernière modification : 9 novembre 2015

La carte du topo « Les Coux / Suc de Leckous (1531m) - Suc de Liberté (1517m) - Suc d’Ourseyre (1489m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Les Coux / Suc de Leckous (1531m) - Suc de Liberté (1517m) - Suc d’Ourseyre (1489m) »

Le Gerbier de Jonc. Le rocher du Gerbier de Jonc n'a pas la réputation d'être propice à l'escalade. La face sud du mont Mézenc. Départ de la randonnée. Début d'itinéraire parallèle à la départementale. Le Sépoux. Sucs de Montfol et de Séponet. Panoramique. Le Suc de Leckous. Le Suc de Leckous. Le Suc de Liberté. Traversée de la hêtraie pour gagner le pied du suc. Mais si ! On passe avec des raquettes et sans jamais les poser sur le rocher. ...mais je m'apercevrai qu'il est plus simple de ne pas emprunter ce versant sud. Regard arrière sur le versant sud. Traversée pour gagner le versant Est. Vire et couloir en versant nord-est. Regard arrière en haut du couloir. Croix rudimentaire au sommet. Le Suc de Leckous. Les 5 Sucs. Gerbier de Jonc, Mézenc, Suc de Sara. Descente. Descente. Regard arrièrr sur le versant Est. Hêtraie au pied du Suc. Arrivée dans la prairie de la ferme du Clapas. Le Suc d'Ourseyre. Le Suc de Liberté, regard arrière. Le ruisseau de Lufernet. Dans le lit du ruisseau. Montée au Suc d'Ourseyre. Les profondes vallées ardéchoises. Sous le sommet du Suc d'Ourseyre. Sommet du Suc d'Ourseyre. Gerbier de Jonc, Alambre, Mézenc. Le Suc de Leckous. Prairies et clairières. Clairière. Le Suc de Liberté. Clairière. Clairière. Les premiers contreforts du suc apparaissent. Le Suc de Leckous. Le Suc de Leckous. Regard arrière. A mi-pente. Pente finale. Neige soufflée. Au loin, les Alpes. Plateau sommital. Plateau sommital. Le Suc de Montfol et le Sépoux. Panoramique sur tous les sucs au nord du Leckous et sur les Alpes. Descente en versant nord. Dans la clairière. Les pistes de ski de fond. Le Gerbier de Jonc. Panoramique. Fin de randonnée au pied du Gerbier de Jonc.